blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

05 mars 2011

Le numériQue éducatif

NumericEducatifLe numérique éducatif (1977-2009)
30 ans d'un imaginaire pédagogique officiel

de Daniel Moatti

Ed.Universitaires de Dijon
2010 / 218 p. / 20€

La 4ème de couverture: A partir de 1977, la révolution pédagogique liée à l'emploi massif, au sein du système scolaire français, des technologies de l'information et de la communication ainsi que d'Internet, a suscité un "imaginaire éducatif" pour qui les TIC allaient résoudre le problème de l'inégalité d'accès aux connaissances.
L'étude de trente années de discours officiels des ministres, de la haute hiérarchie pédagogique, d'élus locaux, et de textes de responsables d'associations de parents d'élèves ainsi que d'une minorité d'enseignants engagés dans ce processus montre une accélération de ce mouvement de 1977 à 2007.
Cette course apparemment irrésistible trouve sa source dans un imaginaire "techniciste" et éducatif né aux Etats-Unis en 1980 et introduit en France dix ans plus tard, imaginaire "techniciste" que l'élite politique et administrative de notre pays substitue rapidement, à partir de 1989, année pivot, à l'ancienne idéologie éducative.
Cependant, on doit admettre que l'utilisation d'Internet par les jeunes reste désespéremment ludique, ce qui oblige à revoir à la baisse, comme il en va déjà aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, les brillantes perspectives qui nous avaient été annoncées.

Mon avis : Pour commencer je dois dire que j'ai eu beaucoup beaucoup de mal à entrer dans ce livre. La première partie m'a parue illisible tant je ne comprenais pas où l'auteur voulait en venir. Les nombreuses digressions nous emmènent très loin et nous font perdre le fil. La structure même du livre n'a pas aidé car les trois parties ne sont pas vraiment structurées. J'ai trouvé que cela manquait d'un plan clair et simple.
Toutefois, la première moitié du livre passée, j'ai trouvé le propos beaucoup plus intéressant et j'ai appris plein de choses et revu plein d'autres que je connaissais mais dont la mise en perspective globale m'a semblée intéressante.
Ce livre est en fait une sorte de résumé du travail que Daniel Moatti a réalisé pour son Habilitation à diriger des recherches. Plus de 600 pages réduites en 200, forcément ça a dû être difficile ! 

Pour ce qui est du contenu, voici mes notes de lecture : Le_numerique_educatif_moatti
Je précise que ce sont des notes par rapport à ce qui m'intéressait moi, ce n'est donc pas forcément représentatif de l'ensemble du livre.

Pour m'aider j'ai réalisé un petit récapitulatif des dirigeants entre 1974 et 2011 (Président / 1er ministre / ministre de l'éducation nationale) :

gouvernement
Un clic pour agrandir ! (le fichier : Gouvernement_1974_2011)

Ainsi qu'une frise chronologique avec toutes les dates évoquées dans le livre :

Sans_titre_3
Un clic pour agrandir ! (le fichier : frise_chronologique_1972_2011)

Je remercie Daniel Moatti de m'avoir fait parvenir son livre !

Je dois dire que ma LAL s'aggrandit encore avec cette lecture : Les Robots d'Asimov et Le pouce et la souris de Lardellier me paraissent incontournables !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-Un article sur Fabula
-Le compte-rendu de lecture de l'EPI

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 15:25 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Le numériQue éducatif

  • Oui, et on vit toujours sur cet imaginaire là - du moins sert-il d'alibi pédagogique à ceux qui ne veulent pas investir dans l'éducation - lorsqu'on entend Luc Chatel dire qu'il va résoudre la question de l'apprentissage en anglais dès trois ans en faisant appel aux TICE, comme on en avait parlé récemment ici.
    C'est un peu la continuation de l'idéologie scientiste (Cf.Habermas, "La technique et la science comme idéologie") qui fait croire que la science et la technologie vont résoudre tous les problèmes. A ce sujet je recommande vraiment la lecture du petit livre de Redeker (un philosophhe qui a fait la polémique il y a quelques années, mais ce livre-là est bon) intitulé "Le déshumain: internet, l'école et l'homme".C'est un petit livre déjà ancien mais toujours actuel, qui replace la question dans la tradition philosophique humaniste, propose en gros une troisième voie entre les apologues scientistes modernes (Joël de Rosnay, imaginaire positif) et les technophobes pessimistes radicaux (Finkielkraut, imaginaire négatif).
    ...Sinon j'aime beaucoup les petits récapitulatifs dont tu nous fais profiter!^^

    Posté par jmi, 05 mars 2011 à 18:02 | | Répondre
  • C'est clair que c'et bien pratique pour certains : dire que les TICE permettent de tout arranger sans rien proposer de plus, c'est facile ! (et c'est ce que fait le ministère!)

    Posté par Petite Noisette, 05 mars 2011 à 19:48 | | Répondre
Nouveau commentaire