blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

16 janvier 2018

Le petit chaperon rouge

9782324021299

Le petit chaperon rouge
de Lilidoll (dessin)

Ed. Grund
Coll. Mes contes indéchirables
2,95 € / 2018 / 32 p.

Le résumé de l'éditeurCette nouvelle collection de contes classiques accompagnera le tout-petit dans sa première approche des livres : un papier indéchirable, un format idéal pour les petites mains, de jolies illustrations modernes, le texte du Petit Chaperon rouge adapté aux 2-5 ans.
Un petit livre à promener partout !

Mon avis : Merci aux éditions Gründ de m'avoir fait confiance pour me permettre de lire ce livre et d'en parler ici ! 

Voici un tout petit livre pour permettre aux plus jeunes de découvrir les contes classiques les plus réputés. Les pages sont en papier plastifié, donc indéchirable et intachable, super pratique pour les plus petits !

Les dessins de Lilidoll sont ronds et joyeux, je les ai trouvés super sympas ! 
Quant à l'histoire, elle est vraiment bien étudiée pour permettre aux plus jeunes d'accéder à ce texte trop compliqué dans sa version originale où dans la plupart des albums. J'ai vraiment bien aimé cette version, et mon Mini également ! C'est la première fois que je lui lit Le Petit Chaperon Rouge car toutes les versions que j'ai sont trop compliquées. Là, il a adoré ce petit livre et le réclame très souvent depuis. 

L'histoire est simplifiée mais pas tant que ça, elle est un peu racourcie mais tous les éléments sont là. Exit le "tire la chevillette et la bobinette cherra", et heureusement pour moi car j'aurai été bien embêtée pour expliquer ces détails à mon Mini qui pose 60 pourquoi à la minute. On peut seulement regretter que toutes les phrases de description du loup ne soient pas présentes car généralement les petits aiment bien. Ici, on a seulement "que tu as de grandes oreilles" et "que tu as de grandes dents". Cela dit, rien n'empêche le lecteur d'ajouter les autres. 

Le bonus que Mini adore : Le jeu des 7 différences à la fin ! 

Je pense acheter les autres titres de la collection pour faire découvrir les contes à Mini-Noisette. 
En plus, le prix est vraiment top !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

logoalbums2018-1
Challenge Je lis aussi des albums n°8

106587309

(même si on n'est pas dimanche ;-)

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:57 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

La petite sOeur du chaperOn rOuge

9782745972002

La petite soeur du chaperon rouge
de Didier Lévy (texte)
et Chlotilde Perrin (dessin)

Ed. Milan
14,95 € / 2015 

La 4ème de couverture : Il était une fois un Petit Chaperon rouge devenu grand, riche et célèbre. Désormais, rien ni personne ne lui résiste Mais, quand elle décide de transformer la forêt en parc d'attraction géant, une voix s'élève : celle de Carlotta, sa petite soeur, un coeur tendre au sacré caractère. Pour elle, pas question que le conte de fées se transforme en baratin pour touristes, il faut sauver la forêt et ses habitants ! Et, du fond des bois, une joyeuse rébellion s'organise...

Mon avis : Voici un très grand album que j'avais acheté il y a très très longtemps et oublié dans un coin. Moi qui aime les réécritures de contes, ce titre ne pouvait que me faire envie ! 

Tout le monde connaît l'histoire du Petit Chaperon Rouge. Mais qui connaît la suite de l'histoire ? Et qui savait qu'elle avait une petite soeur ? Voici une histoire qui va tout vous expliquer !

Le petit chaperon rouge et sa grand-mère ont un peu pris la grosse tête depuis qu'elles sont devenues célèbres ! Et puis elles aimeraient bien en profiter pour devenir riches ! Alors quoi de mieux que de vendre la forêt, la raser et en faire un parc d'attraction : Chaperonrougeland ? Mais Carlotta aime la nature et n'aime pas la célébrité et les envies de diva de sa grande soeur et de sa grand-mère. Elle décide d'alerter tous les animaux et les végétaux ! Et s'il est trop tard pour arrêter les promoteurs immobiliers, alors la forêt n'aura qu'à déménager sur une île déserte !

L'idée est très sympa. J'ai beaucoup aimé le début avec les personnages que l'on connaît bien mais vus sous un autre angle. Le loup est formidable ! Il n'est plus ni grand ni méchant, il est devenu vieux et édenté, il deviendra un bon ami de Carlotta. Celle-ci est aussi une personnalité forte qui gagne à être connue. Mais j'ai moins aimé la deuxième partie qui tourne en conte écologique. Pourquoi pas, mais il n'est plus du tout question du petit chaperon rouge ni de la grand-mère, et j'ai trouvé ça dommage. 

Une lecture en demi-teinte. 

De Clothilde Perrin, j'avais déjà parlé de Qui voilà ?

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de BoumaBib

logoalbums2018-1

Challenge Je lis aussi des albums n°7

Petit bac 2018

Catégorie Couleur : ROUGE (ligne album 1)

logo challenge contes & adaptations

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:42 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2018

RaisOn et sentiments

raisons-sentiments-nobi

Raison et sentiments
d'après Jane Austen
de Po Tse (dessin)
et Stacy King (texte)

Ed. Nobi Nobi
Coll. Les classiques en Manga
10,75 € / 2017 / 308 p.

La 4ème de couverture : Marianne et Elinor Dashwood sont deux soeurs très différentes, l'une est impulsive tandis que l'autre est très réservée. Pourtant, elles doivent toutes deux faire face à la mort de leur père et à ses conséquences. L'attachement d'Elinor pour le timide Edward Ferrars e voit détruit par l'opposition familiale de celui-ci tandis que la romance entre Marianne et le beau John Willoughby se termine en trahison et en humiliation publique... Les deux soeurs arriveront-elles à trouver le bonheur et à surmonter ces épreuves que la vie leur impose ? 

Mon avis : Je poursuis ma lecture des adaptions de classiques en manga chez Nobi Nobi, avec cette fois un titre que je connais bien, étant une grande admiratrice de Jane Austen. 

Pour la première fois, j'ai été légerement déçue par cette adaptation que j'ai trouvé un poil caricaturale. Je ne suis pas super fan des dessins que j'ai trouvé un peu datés.

Quand à l'histoire, si elle respecte dans les grandes lignes celle du roman, j'ai trouvé qu'on ne se rendait pas bien compte des enjeux de l'époque et que, du coup, elle paraissait assez nunuche (ce que l'on reproche souvent à Jane Austen lorqu'elle est lue sans y prêter réellement attention). Raison et sentiments est quasiment une tragédie (bon, excepté la fin puisque tout s'arrange). Les positions de chacun sont compliquées et la passion est souvent destructrice. Mais ici, Marianne paraît hystérique et les hommes sont trop effacés. Heureusement, Elinor semble plus à son avantage. 

Dans l'ensemble, c'est une lecture sympa mais je préfère largement le roman. 

raison-sentiments-illust-1

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

Logo-Challenge-Classique-1-copie
Lecture n°3 (adaptation en manga)
1811

Thème L'amour à la page

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:53 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Quand vient la vague

CVT_Quand-vient-la-vague_3924

Quand vient la vague
de Manon Fargetton
et Jean-Christophe Tixier

Ed. Rageot
15,90 € / 2018 / 270 p.

La 4ème de couverture : Bouleversée, Nina quitte la maison familiale et jette ses clés dans une bouche d'égout... Quelques mois plus tard, Clément, son frère, se met à sa recherche. De Lacanau à Bordeaux puis Paris, il découvre la raison de sa fuite, cette "vague" qui l'a submergée, l'obligeant à disparaître...

Mon avis : Merci beaucoup à Babelio et aux éditions Rageot pour cette lecture qui m'a donnée beaucoup de plaisir !

Quand vient la vague est un roman qui traite de la famille. Qu'est-ce qu'une famille ? Les liens du sang forment-ils une famille ? Doit-on forcément être honnête avec les membres de sa famille ? 

Le récit est composé de deux narrations qui alternent. Celle de Nina, qui découvre des choses sur sa famille et qui décide de fuguer car elle ne peut plus vivre avec ses parents. Et celle de son petit frère Clément, un an après, qui décide de mener l'enquête pour la retrouver. Les deux personnages vont faire la même découverte à un an d'écart mais leur réaction sera totalement différente. Cette découverte est une véritable vague qui submerge Nina, à l'image des vagues qu'affrontent son frère sur sa planche de surf. Alors que Nina est complètement bouleversée, elle ne peut pas révéler au grand jour ce qu'elle a découvert. Après plusieurs semaines à chercher des détails du secret, elle ne peut toujours rien avouer à sa famille. Elle qui livre peu ses sentiments habituellement, se renferme encore un peu plus. Jusqu'au jour où elle rencontre Jules, un jeune homme gay rejeté par ses parents. Elle trouve en Jules la personne qu'il lui fallait pour aller de l'avant et prendre enfin une décision face à ce secret. Jules et Nina s'enfuient. Loin de Lacanau et Bordeaux, ils espèrent pouvoir repartir à zéro, construire une amitié choisie, plus forte qu'une famille imposée. De son côté, Clément découvre le secret mais ne comprend pas la fuite de sa soeur. Tout ce qu'il veut, c'est la revoir pour être sûr qu'elle va bien. Les deux adolescents n'étaient pas très proches mais pour lui Nina fait entièrement partie de sa vie, à côté du surf dont il aimerait faire son métier. Son enquête va l'amener vers différentes amitiés auxquelles il n'aurait pas pensé quelques temps plus tôt. 

Outre le questionnement sur la famille, dans ce superbe roman il sera question des SDF et également de l'association le Refuge qui vient en aide aux jeunes gay rejetés par leur entourage. On voit que les auteurs ont a coeur de faire passer un message de respect envers toutes les personnes qui ne vivent pas exactement comme la majorité des gens. Que ça soit parce qu'elles sont homosexuelles ou parce qu'elles ont décidé de vivre dans la rue. Ce récit est un hymne au respect et à la tolérance. Respect des choix de chacun, même si soi-même on ne réagit pas de la même façon. Tolérance envers ceux qui vivent différemment. 

J'ai apprécié également toutes les références au street art. Et ça m'a beaucoup parlé car quand j'habitais à Bordeaux, moi aussi j'ai photographié par mal d'oeuvres qu'on trouve sur les murs de cette ville. 

Quand vient la vague est un véritable page turner que j'ai lu très rapidement tant le récit est agréable à lire et l'envie de connaître la chute prenant. Un livre coup de coeur que je recommande chaudement !

"Une réponse acerbe monte aux lèvres de Clément. Il la retient. Il déteste les conflits. Il fait tout pour les éviter, même si ça implique parfois de passer pour un lâche. Ou d'en être un." (p.17)

"Quand il paraît enfin sur le trottoir, c'est comme une éruption qui emporte tout. J'attendais qu'il se montre, et pourtant je refuse cette vision. J'ai envie de lui hurler qu'il ne doit pas être là, que ce n'est pas lui, qu'il n'a pas le droit. J'entends encore sa voix se plaindre de la météo nantaise. Elle est comme une vague qui me fauche et m'engloutit. Je suis presque K.-O." (p.87)

"Faut savoir ce qu'on veut dans la vie, et pourquoi on le fait. Les autres ne doivent pas être là pour dicter mes choix, affirme-t-il." (p.188)

"-Et les livres dans tout ça ? je l'interroge
-Ils permettent d'expérimenter tout ce qu'on n'aura pas le temps de vivre. j'aime lire. Depuis toujours." (p.190)

+ d'infos :

-Le site de l'éditeur
-Le site de Jean-Christophe Tixier
-L'avis de La Croque-Livres
-L'avis d'Agathe

Tags : , , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:32 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2018

Mes deux papas

Couv750

Mes deux papas
de Juliette Parachini-Deny (texte)
et Marjorie Béal (dessin)

Ed. Des ronds dans l'O
10 € / 24 p. / 2013

La 4ème de couverture : Pendant la classe, Oscar demande à Lilou pourquoi elle a deux papas, elle !

Mon avis : Voici un album sur l'homoparentalité masculine, tout mignon ! Tom et Enzo sont amoureux et ils aimeraient bien avoir un bébé ! Ca tombe bien, ils trouvent un oeuf abandonné dans un nid. Alors ils s'en occupent bien et adoptent Lilou dès qu'elle casse sa coquille. Mais quand elle commence l'école, son voisin de classe lui demande pourquoi elle a deux papas alors que lui a une maman et un papa. Tom et Enzo vont devoir expliquer à Lilou que chaque famille est différente et que ce qui fait leur famille, c'est l'amour qu'ils se portent !

C'est un joli album, tant par les dessins que par le récit. Il est simple et logique, comme leur explication !

Un album bien conçu pour expliquer l'homoparentalité aux enfants concernés ou à ceux qui se poseraient des questions. Ou simplement à raconter à n'importe quel enfant pour casser les stéréotypes que l'on peut lire dans 99% des histoires (un papa/une maman). 

Un coup de coeur !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Yana saule
-L'avis de LetterBee

logoalbums2018-1

Challenge Je lis aussi des albums n°6

106587309

En vrai je n'ai pas eu le temps de le lire avec Mini (livre emprunté à la bibliothèque de notre lieu de vacances)

emprunté à la med

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 07:32 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

MOn papa

81ESr9Hx2fL

Mon papa
d'Anthony Browne

Ed. Kaleidoscope
12 € / 2000 / 32 p.

La 4ème de couverture : Quand un enfant se met à décrire son papa, les images qui lui viennent à l'esprit peuvent surprendre. Surprendre, oui, mais aussi amuser et surtout émouvoir. Particulièrement le papa. 

Mon avis : Mon fils a choisi ce livre tout seul à la médiathèque. Personnellement, je ne l'aurai jamais pris mais je me force à ne pas le contraindre dans ces choix-là ^^ 
Vous l'aurez peut-être compris, je trouve les illustrations d'Anthony Browne absolument repoussantes ! J'ai vraiment du mal, et du coup je ne lui ai pratiquement pas lu (sauf quand il me le demandait). 

Non seulement je n'aime pas les dessins, je trouve qu'ils sont très démodés, notamment au niveau des couleurs et des vêtements des personnages, mais je n'aime pas particulièrement le propos de cet album. 

Je trouve qu'il met vraiment la barre très haut pour les papas qui sont, dans ce livre, super forts, sans peur, costauds, gros mangeurs, heureux, cultivés, danseurs / chanteurs / joueurs de foot, drôles... Il y en a, en vrai, des papas qui sont tout ça ? Moi je suis pour montrer que les papas (comme les mamans) peuvent avoir leurs faiblesses, et ce livre-là c'est tout le contraire.

Alors je sais que je suis trop terre-à-terre, mais le dessin + le propos, désolée chez moi ça ne passe pas !

Heureusement, les dernières pages relèvent un peu le niveau "J'aime mon papa. Et vous savez quoi ? IL M'AIME ! (et il m'aimera toujours.)". J'ai bien aimé aussi le principe du motif de la robe de chambre que l'on retrouve dans tous les objets/animaux qui le caractérise. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Boumabib
-L'avis de Mellys book
-L'avis des bavardages de Sophie

logoalbums2018-1

Challenge Je lis aussi des albums n°5

106587309

emprunté à la med

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:28 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2018

La Belle et la Bête

couv44187701

La Belle et la Bête
de Madame de Villeneuve

Ed. Gallimard
Coll. Folio
Coll. Femmes de lettres
2 € / 2014 / 135 p.

La 4ème de couverture«Le monstre se fit entendre. Un bruit effroyable, causé par le poids énorme de son corps, par le cliquetis terrible de ses écailles et par des hurlements affreux, annonça son arrivée. En voyant approcher la Bête, qu'elle ne put envisager sans frémir en elle-même, la Belle avança d'un pas ferme, et d'un air modeste salua fort respectueusement la Bête. Cette démarche plut au monstre. Se retournant vers la Belle, il lui dit : "Bonsoir, la Belle".»

Mon avis : J'avais acheté ce petit livre il y a longtemps, étant motivée par l'envie de découvrir le véritable texte d'un conte dont on entend beaucoup parler ces dernières années. Bien sûr, l'éditeur a sorti le livre avec, en couverture, les acteurs du film, chose que je déteste mais à cette époque il n'y avait pas d'autre couverture disponible. 

A la lecture, il faut se rappeler qu'il s'agit d'un texte de 1740 (même si je ne doute pas que l'éditeur a fait un travail de remise au goût du jour, notamment probablement de l'orthographe). Il s'agit donc d'un texte compliqué à lire, avec des phrases à rallonge complexes et des mots de vocabulaire utilisés dans un sens qui n'est plus utilisé aujourd'hui. Je l'avoue, j'ai eu du mal avec cette lecture. J'ai souvent dû relire plusieurs fois les mêmes phrases pour comprendre. Je lis souvent avec du bruit autour (mon fils qui joue, la télé allumée...) d'habitude ça ne me pose aucun problème mais là ça a été vraiment compliqué et j'ai mis près de cinq jours à le lire !!

L'histoire est bien loin de celle que l'on a connu dans notre enfance. Point d'objets personnifiés, point de miroir magique, point de rose qui maintient la Bête en vie... Il y a de la magie, certes, mais de la magie créée par de bonnes et de mauvaises fées. La première moitié correspond (de loin) à l'histoire que l'on connaît : Le père de Belle est fait prisonnier d'un château gouverné par la Bête. Cette dernière lui promet la liberté en échange de sa fille. Celle-ci vient de bonne grâce puisqu'elle peut ainsi sauver son père. Alors qu'elle est horrifiée par la Bête, elle va quand même apprendre à le connaître et accepter de l'épouser, ce qui lèvera le maléfice et transformera la Bête en beau Prince. Mais c'est là que commence la deuxième moitié du récit, moitié que l'on ne connaît quasiment pas. La Bête et la bonne fée vont expliquer toute l'histoire de la métamorphose, mais également le passé de Belle qui va se révéler être une Princesse bien qu'elle l'ignorait. 

belle

la-belle-et-la-bete-disney

11470

J'ai trouvé ce récit très long. Notamment la deuxième partie qui m'a profondément ennuyée et que j'ai trouvé bien trop rocambolesque. Beaucoup de personnages secondaires, surtout chez les fées, je suis bien incapable d'expliquer dans les détails ce qui a amené Belle où elle est. 

Ce texte est le miroir de la vision d'une époque bien révolue ! Il est beaucoup questions des strates de la société. Notamment autour du mariage du Prince et de Belle. Même si tous les deux sont amoureux, la Reine (la mère du Prince), mais Belle également, ne peuvent se résoudre à ce mariage car elle n'est que fille de marchand. Ça serait un trop grand déshonneur ! De même, il est indiqué plusieurs fois que les femmes ont forcément un esprit faible et que la beauté extérieure correspond obligatoirement à la beauté intérieure. Les personnes laides étant obligatoirement les méchants de l'histoire.

"Par une force d'esprit qui n'est pas ordinaire à son sexe, elle sut cacher sa douleur" (p.21)

"Je ne puis m'empêcher de vous représenter le bizarre assemblage du plus beau sang du monde dont mon fils est issu, avec le sang obscur, d'où sort la personne à qui vous le voulez unir. Je vous avoue que je suis peu flattée du prétendu bonheur de ce prince, s'il le faut acheter par une alliance aussi honteuse pour nous et aussi indigne de lui." (p.92)

"Je fus ravie de connaître que les plus cruels revers n'avaient point été capables d'altérer sa tranquilité. [...] j'avais le plaisir de voir qu'elle avait des sentiments dignes de sa naissance." (p.124)

Pour conclure, je suis contente d'avoir découvert le texte d'origine mais il ne faudrait pas que je lise ce genre de récit tous les jours ! ;-)

La couverture est l'affiche du film de Christophe Gans sorti en 2014 avec Léa Seydoux et Vincent Cassel. Je n'ai pas vu ce film mais le pitch parait beaucoup plus proche de ce texte que celui du film de Bill Condon (produit par Disney) sorti en 2017 avec Emma Watson, qui, lui, reprend davantage le scénario du dessin-animé de Disney et qui est bien loin du texte d'origine (que j'ai vu et qui correspond au manga de chez Nobi Nobi). Je n'ai pas lu la version de Mme Leprince de Beaumont, peut-être que les Disney s'en inspire ? 

110035 495776

Le film de 2014 - Le film de 2017

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

Petit bac 2018

Catégorie Animal : BÊTE (ligne générale 1)

Logo-Challenge-Classique-1-copie

Lecture n°2 (texte original)
1740
Thème 1 L'amour à la page

logo challenge contes & adaptations

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 07:32 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

La Belle et la Bête : le destin de Belle

album-cover-large-32968

La belle et la Bête
Le destin de Belle
de Mallory Reaves (texte)
et Studio Dice (dessin)

Ed. Nobi Nobi 
7,20 € / 2017

La 4ème de couverture : Il était une fois, une jeune fille très différente des autres...

Belle est fatiguée de sa vie monotone à la campagne. Pourtant, du jour où elle est faite prisonnière du château de la Bête, elle va se retrouver emportée dans une aventure magique allant bien au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Mon avis : Voici une idée originale : un manga en diptyque, fidèle au film produit par Disney, dont chaque partie est une histoire entière racontée d'un point de vue différent. 

la-belle-et-la-bete-affiche-cinema

 

J'avais bien aimé ce film avec Emma Watson, j'ai donc été contente de retrouver cette histoire sous forme de manga. Pour l'instant je n'ai lu que la version de Belle, j'espère bien avoir l'occasion de lire celle de la Bête puisqu'il me semble qu'elle est bien moins connue. En tout cas, la version que j'ai lu correspond en tout point de vue à celle du film. On suit Belle dans sa vie quotidienne, jeune fille mal comprise par les gens du village dans lequel elle habite. Heureusement, elle vit avec un père aimant qui a tout fait pour qu'elle soit libre et cultivée. Le lecteur en découvrira plus sur son enfance et sur sa mère. Enfin, bien sûr, on suivra Belle dans toute son aventure au château de la Bête. 

J'ai bien aimé ce manga mais j'ai trouvé que l'histoire était un peu trop succincte. Tous les faits sont là mais dans mon souvenir, le film montrait le temps qui passe et qui fait que, petit à petit, Belle tombe amoureuse de la Bête. Ici, on ne se rend pas bien compte du temps et l'impression est donc que tout va très vite. 

Cela dit, c'est juste si on compare avec le film. Sinon c'est une belle lecture que j'ai bien appréciée. 

album-page-large-32968

+ d'infos :
-L'avis de Takalirsa

Petit bac 2018

Catégorie Animal : BÊTE (ligne BD-Manga 1)

Logo-Challenge-Classique-1-copie

Lecture n°1 (adaptation en manga)
1740
Thème L'amour à la page

logo challenge contes & adaptations

Tags : , , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:53 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 janvier 2018

Kasane : la vOleuse de visage

image-1443102283

Kasane
La voleuse de visage
Tome 1
de Daruma Matsuura

Ed. Ki-oon
Coll. Seinen
7,65 € / 2016 / 196 p. 
11 tomes disponibles (en cours)

La 4ème de couverture : Kasane est une fillette au visage repoussant, presque difforme, régulièrement insultée et maltraitée par ses camarades de classe. Sa mère, actrice de premier plan célèbre pour son immense beauté, lui a laissé pour seul souvenir un tube de rouge à lèvres et une consigne mystérieuse : "si un jour ta vie devient trop insupportable, maquille tes lèvres, approche l'objet de ta convoitise et embrasse-là."

Mon avis : Pour commencer je remercie Babelio et les éditions Ki-oon pour cet envoi dans le cadre de Masse Critique, qui m'a permis de découvrir ce manga. 

Voici l'histoire originale d'une jeune fille hideuse qui, grâce à un rouge à lèvres magique, va voler le visage de jeunes filles qu'elle trouve belles. 
Kasane a toujours vécue dans l'ombre de sa mère, grande et magnifique actrice. Depuis la mort de celle-ci, Kasane rêve de devenir comme elle. Mais comment faire lorsque l'on n'est vraiment pas belle ? Depuis quelque temps est la cible des moqueries et brimades de ses camarades de classe. Ce dont elle rêve c'est de jouer sur scène. D'ailleurs, elle a beaucoup de talent. Mais à cause de son visage, elle préfère se cacher. Jusqu'au jour où elle se souviens du rouge à lèvres légué par sa mère : il lui suffit d'embrasser une jolie fille avec ce rouge à lèvres pour qu'elle lui prenne son visage ! Grâce à cela, Kasane va enfin faire ses premiers pas sur scène. 

Je suis assez partagée sur ce titre. J'ai bien aimé l'histoire, cela se lit facilement, on est vite pris dans l'histoire et les dessins sont très beaux. Mais Kasane n'est franchement pas sympathique, il est donc difficile d'apprécier ce personnage principal qui devrait pourtant au minimum nous inspirer de la pitié. De même, j'ai trouvé que dans ce manga absolument tout le monde était méchant (sauf peut-être un seul personnage féminin qui apparaît dans la deuxième moitié du livre). Du coup c'est assez fatigant comme lecture. Tous les enfants sont méchants, bagarreurs, harceleurs. Les adultes ne sont pas mieux : la tante de Kasane, devenue sa tutrice, n'est franchement pas sympathique et Kingo Habuta, que Kasane rencontre à la fin semble cacher de sombres desseins. 

Le message de l'auteur m'a un peu gênée. La lecture donne l'impression qu'effectivement on ne peut s'en sortir dans la vie que si l'on est super beau. De même, la personne la plus gentille est également la plus belle, comme si l'extérieur montrait ce que l'on a à l'intérieur. Je n'aime pas du tout ce message et j'espère que la suite va aller plus loin et de façon moins tranchée. 

Cependant, c'est un manga que j'ai apprécié et j'ai bien envie de lire au moins le tome 2 pour voir comment ça évolue. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

Petit bac 2018

Catégorie  Gros Mot : VOLEUSE (ligne générale 1)

Tags : , , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:54 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 janvier 2018

Les aventures d'Alexis

couv10421

Les aventues d'Alexis
d'Angélique Fiore

Ed. Persée
Coll. Jeunes Pousses
8 € / 48 p. / 2017

La 4ème de couvertureAlexis et doudou lapin vivent des aventures incroyables à travers les rêves du petit garçon. Ensemble, ils vont devoir affronter la méchante sorcière au nez crochu avec une énorme verrue poilue, ainsi que Barbe Noire le méchant pirate à la jambe de bois et à l'haleine de poisson pourri.

Mon avis : Pour commencer, je tiens à remercier les éditions Persée qui m'ont fait confiance pour parler de ce livre. 

Alexis est un petit garçon qui a un doudou magique. Lorsqu'il s'endort, le doudou lapin récite une formule magique qui le fait entrer dans les rêves d'Alexis. Ensemble, ils vivent d'extraordinaires aventures. Dans ce livre, ce sont deux histoires qui sont racontées. Dans la première, Alexis et son doudou vont devoir affronter la méchante sorcière au nez crochu avec une énorme verrue poilue qui a capturé tous les doudous des enfants de la classe. Dans la seconde, ils sont en quête d'un formidable trésor caché sur une île perdue, mais le pirate Barbe Noire à l'haleine de poisson pourri le cherche lui aussi et ils vont devoir s'affronter pour le récupérer. 

Si les histoires sont prometteuses et pleines d'aventures, j'ai malheureusement été très déçue par cette lecture. L'écriture n'est vraiment pas au rendez-vous, j'ai même vérifié que c'était une adulte qui l'avait écrit car la lecture m'a donné l'impression d'une écriture enfantine ou le genre d'histoire écrite en commun par une classe. Les formulations sont parfois bizarres et le style est lourd. Par exemple dans la première histoire la sorcière est toujours nommée "la méchante sorcière au nez crochu avec une énorme verrue poilue" et hônnetement c'est difficile à lire. 

Par contre, j'ai trouvé originale et sympa l'idée que le pirate veuille trouver le trésor afin de se payer le dentiste pour ne plus avoir les dents pourries et pouvoir changer de vie. 

De même, il y a beaucoup de dessins d'illustration mais qui sont vraiment très enfantins, pas vraiment plaisants à regarder (le genre de dessins que seuls les parents trouvent mignons!)

Je me demande pour quelle tranche d'âge est destiné ce livre car l'âge du personnage et les illustrations font penser à un livre pour touts petits (Alexis doit avoir 4-5 ans) mais en même temps il y a vraiment beaucoup trop de texte pour des enfants de cet âge-là. 

Bref, c'est dommage je n'ai pas été convaincue. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

Petit bac 2018

Catégorie Prénom : ALEXIS (ligne générale 1)

Tags : , , , ,
Posté par petite noisette à 06:52 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

 

© blogonoisettes.canalblog.com | 2007-2017 | Blog sous contrat Creative Commons