blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

17 juillet 2019

La peau de mOn tambOur

005357688La peau de mon tambour

de Marie Sellier

Ed. Thierry Magnier

13,90 € / 160 p. / 2018

La 4ème de couverture : Un an de vie, d'un été à l'autre. Un an dans la peau de Zoé, prise dans la tourmente, entre l'enfance et l'âge adulte. Premier été : son monde se fissure. Et tout à coup, le regard qu'elle posait sur ce qui, jusque-là, était familier et rassurant n'est plus le même. Soudain, les mains de sa grand-mère, Bonny, lui apparaissent telles qu'elles sont : ridées, tachées, vieillies. Noé, le cousin autrefois chéri, s'est dissous dans ce garçon distant et moqueur qu'elle peine à reconnaître. Le paradis des vacances à la maison sur la mer s'est flétri, il a perdu sa magie.
Et de retour au lycée, c'est sur son propre corps que le regard impitoyable de Zoé se porte.

Mon avis : J'ai acheté (et fait dédicacer !) ce roman suite aux recommandations de la médiathécaire avec laquelle je travaille parfois. Elle souhaitait proposer ce roman dans la liste des romans que mes élèves de 5ème ont étudié pour le projet Numook sur le thème du corps. Comme je ne l'avais pas lu (cette proposition est venue au tout dernier moment), je ne l'ai pas retenu... Et je ne regrette pas !

C'est un roman fort, on ne peut pas le nier. Un roman qui parle du corps, oui. Mais pas du tout un roman adapté à mes élèves de cinquième faibles lecteurs ! Moi-même j'ai dû m'accrocher pour m'impliquer dans ce texte. Il y a énormément de mots que je ne connaissais pas. Et l'histoire est assez dure pour des jeunes lecteurs. Je ne le conseillerai qu'à des lecteurs très matures pour la fin du collège, sinon plutôt pour le lycée.

Le lecteur suit Zoé qui nous parle de sa vie, de sa famille. Cette dernière n'est pas des plus aimante, c'est le moins que l'on puisse dire. Sa mère semble détester sa ribambelle d'enfants, sa grand-mère ne s'intéresse qu'à elle-même, son père n'est pas présent... Zoé est complètement perdue ! Pourtant c'est une adolescente qui vibre et qui voudrait autre chose. Heureusement, au fil de l'année, elle fera des rencontres qui pourront l'aider.

L'écriture est particulière, l'emploi du "tu", comme si le narrateur s'adressait à Zoé est assez perturbant et entraîne souvent des confusions.

Je ne sais pas trop ce que j'ai ressenti face à ce roman. Il est très dérangeant je trouve. A la fois on se demande si une telle famille n'est pas un peu trop caricaturale tant elle semble cumuler les tares. Mais à bien y réfléchir, on comprend chaque personne quand on en sait un peu plus sur elle... C'est un roman qui m'a laissé une impression bizarre, je ne me vois pas trop le recommander à des élèves...

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:38 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Je t'ai rêvé

9782221190241ORIJe t'ai rêvé

de Francesca Zappia

Ed. Robert Laffont

Coll. R

2015 / 18,50 € / 450

offert en 2018 pour l'achat de 2 R

La 4ème de couverture : La folie est son quotidien, rien ne la préparait à être «normale».
- On joue au jeu des vingt questions ?
- OK , mais c’est moi qui les pose cette fois.
- Ça marche.
- Si je devine en moins de cinq questions, je serai vraiment déçue.
Il esquisse un sourire et répond :
- Ne m’insulte pas.
- Est-ce que tu es vivant ?
- Oui.
- Tu habites ici ?
- Oui.
- Je te connais ?
- Oui.
- Est-ce que je t’ai rêvé ?
Un premier roman bouleversant par la jeune prodige de vingt-deux ans qui a conquis John Green (Nos étoiles contraires).

Mon avis : Je t'ai rêvé, premier roman de l'autrice, est un texte sur la schizophrénie, et la maladie mentale en général.

Alex est une fille bizarre. Elle a les cheveux rouge, a été renvoyée de son lycée, mais surtout, elle est schizophrène. Elle entend des voix qui ne sont que dans sa tête, elle voit des choses qui n'existent pas. Elle ne sort jamais sans son appareil photo qui lui permet de savoir si ce qu'elle voit existe ou non. Sa vie est réglée entre son père trop souvent absent, sa mère qui ne la laisse pas souffler, sa petite soeur qu'elle adore, sa prise de médicaments. Elle n'a pas d'amis. Ou plutôt, elle n'en avait pas, jusqu'à ce qu'elle arrive dans ce nouveau lycée et qu'elle doive cotoyer Miles, celui dont tout le monde a peur. Mais Alex n'a pas peur, elle ne cesse de penser à ce petit garçon avec lequel elle avait parlé, à 7 ans, le jour où sa famille a compris qu'elle avait un problème.

C'est un roman dont j'ai beaucoup apprécié certains aspects. Je n'avais jamais lu de roman jeunesse (ou young adult) qui traite de la schizophrénie ou d'une quelconque maladie mentale. J'aime quand les auteurs traitent de sujets qu'on voit peu et qui pourtant touchent certains enfants ou adolescents. Pour ce qui est du reste, c'est bien écrit et j'ai apprécié ma lecture mais je n'y ai rien trouvé d'original, notamment l'histoire d'amour et les amitiés qui sont très classiques pour ce genre de roman.

De la même autrice j'ai déjà présenté Eliza et ses monstres.

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:22 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2019

Les mystères de Larispem T.1

A59980Les mystères de Larispem

1.Le sang jamais n'oublie

de Lucie Pierrat-Pajot

Ed. Gallimard jeunesse

2016 / 272 p.  / 16 €

trilogie terminée

La 4ème de couverture : Larispem, 1899.
Dans cette Cité-État indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime populiste, trois destins se croisent... Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution?

Maraudeuses, sabotages d'automates, livre indéchiffrable: au fil des ruelles de Paris se dessine un monde rétrofuturiste captivant. Un premier tome qui révèle le talent d'un nouvel auteur.

Mon avis : Encore un roman que j'avais très envie de lire sans pour autant savoir de quoi il était question. Mais sa couverture steampunk et le fait qu'il ait gagné la 2ème édition du concours du premier roman jeunesse Gallimard/Télérama/RTL était un gage de qualité pour moi (la 1ère édition ayant récompensé La passe-miroir)

Dans cette uchronie, une deuxième Révolution a fait tomber l'aristocratie qui a dû fuir hors de Paris voire être exécutée. Vingt ans plus tard, Paris est devenue Larispem, une cité indépendance de la France, où chacun est égal et libre. Larispem est dirigée par deux des héros de la Révolution. Mais dans l'ombre, les descendants des aristocrates tentent de se retrouver et commettent des attentats pour montrer qu'ils sont bien encore là.

Le lecteur suit trois jeunes de quinze ans, Liberté, Carmine et Nathanaël qui n'ont pas du tout la même histoire mais vont se retrouver tous les trois au coeur de l'action, sans pour autant l'avoir cherché.

J'ai bien aimé le clin d'oeil à Jules Verne !

Un roman captivant, j'ai hâte de lire les deux autres tomes !

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

-L'avis de Lottie

-L'avis de Orbe

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:06 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2019

VOx

9782841119882ORIVox

de Christina Dalcher

Ed. Nil

22 € / 2019 / 432 p.

La 4ème de couverture : Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…

Mon avis : Vox est un roman dont j'avais beaucoup entendu parler depuis sa sortie et qui me faisait très envie ! Le début est vraiment impressionnant et la lecture s'est faite dans une sorte de malaise. On découvre les Etats-Unis dans un futur proche où le nouveau gouvernement a instauré des lois drastiques : le couple hétérosexuel est la norme obligatoire, les femmes restent à la maison s'occuper du foyer, et surtout, elles n'ont pas le droit de dire plus de 100 mots. Pour qu'elles respectent cela, elles ont toutes un bracelet, un compte-mots qui leur envoie une décharge électrique si elles dépassent le maximum autorisé. Depuis un an, Jean et sa famille ont pris l'habitude de cette nouvelle vie. 

Je suis vraiment entrée dans cet univers dès le début, à tel point qu'à un moment mon fils m'a posé une question pendant que je lisais et je me suis surprise à réfléchir à la façon dont j'allais lui répondre pour utiliser le moins de mots possibles !!

Jean est une scientifique réputée. Elle travaille sur les neurosciences, et plus particulièrement sur les personnes qui ne s'expriment plus de façon cohérente suite à un accident. Mais depuis un an elle a dû tout mettre de côté pour s'occuper de son mari, qui lui travaille près du Président, et de leurs quatre enfants. L'aîné de 17 ans, Steven, est de plus en plus embrigadé par ce qu'il entend à l'école. Il trouve normal que les femmes restent à la maison car si la société a autant de problèmes, c'est bien à cause d'elles. Quant à la petite dernière de 5 ans, Sonia, c'est elle qui inquiète le plus Jean. Elle était si petite lorsqu'on lui a installé son compte-mot qu'elle ne se souvient même plus d'avant et à pris l'habitude de parler le moins possible, sans que cela ne semble la gêner.

C'est une société dystopique assez horrible que nous dépeint l'autrice dans Vox. Cela dit, on voit bien qu'elle veut amener le lecteur à se poser des questions sur la société actuelle, sur les dirigeants (il y a une référence assez explicite à Obama et Trump), sur l'engagement politique. Il est question du courage de s'élever contre ce que l'on pense mauvais, quoi qu'il en coûte.

J'ai beaucoup aimé ce roman, à proposer dans les CDI de lycée sans hésiter.  

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:44 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juillet 2019

Le grand vOyage de GOuti

9782806309846ORILe grand voyage de Gouti

de Michel Bussi (texte)

et Peggy Nille (dessin)

Ed. Langue au chat

2019 / 12 € / 40 p.

Le résumé de l'éditeur : « Gouti avait tout juste trois ans, ce qui était déjà grand dans sa famille, car sa mère n’en avait que huit et son grand-père, qui était très vieux, en avait quinze. » Gouti est un agouti, un petit rongeur qui vit heureux avec sa famille sur une jolie plage qui leur offre tout ce dont ils ont besoin. Jusqu’au jour où survient une énorme tempête qui les oblige à prendre la mer…
Un magnifique conte de Michel Bussi qui est une invitation au voyage vers une île merveilleuse où le plus beau des trésors est la famille et les relations intergénérationnelles.

Mon avis : Cet album est le premier de Michel Bussi. Il est inspiré de son roman "Maman à tord". Je ne l'ai pas lu mais j'ai vu l'adaptation télévisuelle, et je dois dire que je n'ai pas vraiment compris le rapport entre le roman et l'album. Quoi qu'il en soit, c'est un très joli album, tant sur le fond que sur la forme. C'est un grand livre avec de très belles illustrations de la talentueuse Peggy Nille. Gouti passe sa vie à ramasser des noisettes et à les enfouir pour faire des réserves pour l'hibernation. Mais il est rêveur et n'a pas une bonne mémoire. Alors il stresse car il ne sait plus où il nes a cachées. Lui, il préfère rêver devant l'océan car son rêve est de voyager. Après l'hibernation, alors que toute la famille sort du terrier, une terrible tempête a arraché tous les arbres : il n'y a plus de nourriture pour les agoutis ! Alors toute la famille part aire le tour du monde à la recherche d'un nouvel endroit où s'installer. Ils voyagent pendant des années jusqu'à arriver sur une petite île luxuriante. Il se trouve que c'est leur île qu'ils ont retrouvée ! Les noisettes que Gouti avait cachées ont poussé et ont donné de beaux arbres. Le grand-père de Gouti, qui est plein de sagesse, leur explique tout cela et redonne confiance à Gouti : c'est grâce à lui qu'ils peuvent retourner vivre sur leur île.

C'est une très jolie histoire. Cela dit, elle est un peu complexe pour mon Mini de 4 ans qui n'a pas tout compris.

Merci aux éditions Langue au chat !

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

-L'avis de Orbe

106587309

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:35 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2019

MOn abc à tOucher MOntessOri

9782324023675ORIMon abc à toucher Montessori

de Céline Santini

et Vendula Kachel

Ed. Gründ

Coll. Montessori à la maison

9,95 € / 2019 / 28 p.

Le résumé de l'éditeur : Un abécédaire sensoriel pour découvrir les lettres avec la méthode Montessori.

La méthode Montessori est une méthode pédagogique développée au début du XXe siècle par le Docteur Maria Montessori, qui prônait un apprentissage respectueux des rythmes naturels de l'enfant.
 
Cet abécédaire, proposé par une enseignante Montessori, est sensoriel. Il permet à l’enfant de toucher les lettres rugueuses, de les tracer avec ses doigts et ainsi de les mémoriser.
Avec plus de 75 mots illustrés, il accompagne les enfants dans la découverte et l’apprentissage des lettres.

Mon avis : Ce gros livre cartonné plaît énormément à mon Mini qui est en pleine période sensible sur l'écriture en attaché. Il ne reconnaît pas encore toutes les lettres (qu'il connaît par contre en majuscule) mais grâce aux quatre dessins présents sur chaque page, il arrive sans problème ç deviner de quelle lettre il s'agit. On en profite pour travailler les sons, ce qui permettra une entrée dans la lecture. Mini a bien compris le principe des petites flèches le long de la lettre rugueuse pour savoir dans quel sens la tracer. Il a longtemps été refractaire à toucher les choses rugueuses dans les livres mais maintenant ça y est ça lui plaît, il a même eu le déclic avec ce livre-là.

Un abécédaire vraiment sympa, avec des mots accessibles aux enfants.

5a8e78a889313535333037373635343831383236

59092bb29c313535333037373636383438383237

Merci aux éditions Gründ.

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

106587309

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:36 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2019

C'est QuOi le piratage sur internet ?

A63861C'est quoi, le piratage sur internet ?

de Jean Schalit (texte)

et Karim Friha (dessin)

Ed. Gallimard jeunesse

Coll. Professeur gamberge

2011 / 24 p.

Le résumé de l'éditeur : Internet ressemble un peu à un océan d'informations. Le piratage sur Internet c'est une manière de désigner tout ce qui se fait d'illégal avec Internet.
Pour apprendre, avec le professeur Gamberge, ce que recherchent ces pirates et comment les contrer.

Mon avis : Ce petit livre hybride entre le documentaire et la bande-dessinée (et l'album) est conseillé entre 7 et 10 ans mais je l'ai acheté pour mes collégiens car il est très bien conçu au niveau des explications. Le dessin n'est pas ce qui est de plus réussi mais je trouve que le texte explique parfaitement bien ce qu'est le piratage et de façon très simple. Il pourra donc être utile pour les plus jeunes mais également pour les ULIS par exmeple (mais aussi pour les plus grands !)

Une collection très bien faite ! J'ai cru comprendre que c'était issu d'un programme télévisé mais je n'ai pas plus d'informations...

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:07 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2019

TOuche pas à ma vie privée !

9782226401793-jTouche pas à ma vie privée !

de Tanya Lloyd Kyi

et Belle Wuthrich

Ed. Albin Michel

2018 / 132 p. / 11,50 €

Le résumé de l'éditeur : Tu instagrames la moindre de tes soirées, partages tes états d’âme dans tes stories Snapchat et dissémines tes coordonnées sur des formulaires d’inscription en ligne ?
Sais-tu qu’aujourd’hui, lorsque tu te connectes à internet, tes moindres faits et gestes sont surveillés ? Chaque fois que tu cliques, likes, partages, suis ou ajoute une personne sur un réseau social, des entreprises, mais aussi l’État, les forces de l’ordre et même de parfaits inconnus, peuvent avoir accès à tes données personnelles et les collecter.
Le plus souvent, ils nous disent que c’est pour notre propre sécurité, ou pour nous faciliter la vie. Mais où est la frontière ? Surtout, QUI décide où s’arrête et où commence la vie privée ?
Psst, un indice : c’est toi ! Et ce livre va t’aider à faire en sorte que ta vie privée… reste privée.

Mon avis : Voici un documentaire que j'ai acheté pour le CDI, un guide pratique qui apprend à protéger sa vie privée. Le sous-titre étant "découvre qui te surveille et comment t'en protéger". On pense bien évidemment à ce qui se passe en ligne, sur Internet, mais il s'agit d'un thème un peu plus vaste, qui englobe, par exemple, les caméras de surveillance.

On retrouve donc différents sujets qui touchent à la vie privée comme les réseaux sociaux, les caméras, les webcam, la biométrie, les gps qui permettent de surveiller les enfants, les traces qu'on laisse en ligne... Du fait le plus anodin ou presque jusqu'à la criminalité avec la triche, l'espionnage, le piratage...

Chaque partie est composée de paragraphes explicatifs assez simples, de rappels à la loi et également d'un encart "la ligne rouge" avec des anecdotes.

Je trouve ce documentaire très intéressant (peut-être davantage pour des lycéens car il est quand mêmeun peu complexe). Mais il faut toutefois prendre en compte que c'est un livre canadien et donc qu'en France on ne se reconnaîtra pas dans toutes les situations.

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:40 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2019

Quand le manga réinvente les grands classiQues de la peinture

Couv_325715Quand le manga réinvente les grands classiques de la peinture

Collectif

Ed. Mana-Books

2018 / 112 p.  / 17 €

La 4ème de couverture : De Botticelli à Picasso en passant par Van Gogh, découvrez les toiles de maître comme vous ne les aviez encore jamais vues ! Au fil des 112 pages de ce magnifique livre illustré, apprenez-en davantage sur ces classiques et laissez-vous surprendre par l’alliance étonnante du manga et des peintures iconiques au travers du regard de plus d’une quarantaine de mangaka et d’illustrateurs japonais.

Mon avis : Voici un documentaire/album que je voulais depuis longtemps pour le CDI ! Je trouve que c'est une super idée de reprendre les tableaux classiques pour les dessiner sous forme de dessin typique du manga. Ca permet d'intéresser certains enfants (et adultes !) qui iraient davantage vers le manga. Sur chaque page il y a une petite reproduction du tableau d'origine, un texte explicatif, et la réinterprétation en grand.

C'est un livre que j'ai pris plaisir à feuilleter, j'espère qu'il en sera de même pour mes élèves !

QUANDLEMANGA_WEB_Facebook-Banniere4

quand-le-manga-reinvente-la-peinture-ext-2

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:31 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 juillet 2019

I have a dream

9782203166660I have a dream : 52 icônes noires qui ont marqué l'histoire

de Jamia Wilson (texte)

et Andrea Pippins (dessin)

Ed. Casterman

14,95 € / 2018 / 62 p.

La 4ème de couverture : Martin Luther King, Joséphine Baker, Nelson Mandela, Nina Simone, Pelé, Yannick Noah, Beyoncé…

Ils ont en commun d’être Noirs et d’avoir marqué le cours de l’Histoire. D’avoir cru en leurs rêves d’enfant. D’avoir fait avancer la lutte pour les droits des Noirs vers plus d’égalité.

Retrouve dans ce livre 52 icônes noires d’hier et d’aujourd’hui : des femmes, des hommes, des ARTISTES, des SPORTIFS, des SCIENTIFIQUES, des MILITANTS, des GÉNIES, des LÉGENDES… qui sont autant de modèles, de sources d’inspiration pour les jeunes générations.

Mon avis : Voici un album d'une grande qualité et que l'on devrait trouver dans tous les CDI de collège !

52 personnages de différentes époques sont présentées. Leur point commun : ils sont noirs ! Et malgré les discriminations, ils ont tous réussi à battre des records ou à influencer le monde. Les auteurs nous présentent des sportifs, des chanteurs, des scientifiques... Que des légendes qui ont beaucoup fait parler d'elles.

Le texte est d'une bonne proportion, ni trop long ni trop court, les illustrations sont dynamiques et rafraichissantes, la dernière page (la table des matières) nous montre la photo de chaque personnage afin que le lecteur puisse connaître leur vrai visage. Je trouve cet album très bien fait, j'ai appris pas mal de choses sur certaines personnes que je connaissais mal (je ne me suis pas remise d'avoir jusqu'à présent ignoré qu'Alexandre Dumas était à moitié black !!). Pour d'autres je n'ai rien appris de nouveau car ce sont des personnages sur lesquels j'ai déjà beaucoup lu comme Rosa Parks ou Jean-Michel Basquiat.

Un livre splendide !

9782203166660_2

9782203166660_3

9782203166660_4

9782203166660_5

9782203166660_6

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

-L'avis de Orbe

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:16 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

 

© blogonoisettes.canalblog.com | 2007-2019 | Blog sous contrat Creative Commons