blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

25 février 2017

Cette semaine au cOllège... saisOn 8 (21)

Cette semaine : Dure, dure la reprise !

Lundi :

-J'ai passé beaucoup de temps à corriger les travaux d'EPI de mes quatrièmes et à mettre leurs diaporama sur E-sidoc (via Calameo).

-J'ai enregistré de nouveaux livres (notamment les BD achetées à Angoulême) et j'en ai couvert quelques uns.

-J'ai désinstallé l'expo Saint-Valentin. 

 

Mardi :

-J'ai reçu un représentant de chez Lire moins cher pour acheter des livres.

-J'ai enregistré de nouveaux livres et couvert beaucoup de livres également.

 

Jeudi :

-J'ai participé à un stage syndical organisé par le snes sur le métier de professeur-documentaliste. La nouvelle circulaire de mission devrait sortir d'ici quelques jours. C'était très intéressant !

 

Vendredi :

-J'ai fait une heure d'EMI en sixième. 

-J'ai reçu un représentant de Lire demain pour acheter encore des livres. 

-J'ai enregistré et couvert de nouveaux livres. 

-J'ai fait une sélection thématique sur le thème de la danse. 

-J'ai été voir les élèves qui plantaient des arbres dans la cour :-)

-J'ai animé mon club "animer le CDI" : les élèves commencent à préparer une expo Alice au pays des merveilles. On est tous super motivés :-)

20170224_161956[1]

20170224_161945[1]

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:01 - 03. Ma vie de prOf dOc en cOllège - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2017

Ninn T.1

9782875801630_1_75

Ninn
1.La ligne noire
de Jean-Michel Darlot
et Johan Pilet

Ed. Kennes
2015 / 14,95€ / 72 p.

La 4ème de couverture- On t'a trouvée dans ton couffin sur un quai de la station Saint-Sulpice ! Pas dans la jungle ! 
- Elle change sans arrêt, ton histoire, tonton...

Mon avis : Ninn est une petite fille originale. Elle a du mal à se faire des amis. Il faut dire que sa passion n'est pas commune : le métro ! Mais elle a une bonne raison pour cela : adoptée par ses deux "tontons" qui travaillent dans le métro, elle ne rêve que de savoir qui l'a déposée là et pourquoi. En fait, Ninn ne cherche ni plus ni moins qu'à savoir qui elle est. Comment se construire quand on ne connaît pas son passé ?

A l'occasion d'un exposé sur un sujet libre, Ninn va en profiter pour interroger tout ceux qu'elle croise et avancer dans son enquête sur son passé. Mais elle ne s'attendait sûrement à découvrir un monde fantastique ! Un tigre de papier qui se transforme comme bon lui semble, des milliers de papillons invisibles pour la plupart des gens, des stations secrètes et des ombres qui rodent... Ninn n'a pas fini de trembler et de s'émerveiller !

Les dessins sont très beaux. La thématique est originale. A mettre dans les CDI de collège !

Ninn a reçu de nombreux prix dont le prix "BD des collégiens Poitou-Charente" du festival d'Angoulême.

album-page-large-28418

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-Le prix reçu à Angoulême
-L'avis de Orbe
-L'avis de Takalirsa

113372342

Catégorie Couleur : NOIRE (ligne BD)

défi-février

5.Un des personnages de votre lecture mène une quête identitaire : Ninn
17.Le héros découvre qu'il n'est pas humain / qu'il a des pouvoirs surnaturels
22.La quatrième de couverture propose une citation
28.La première phrase du livre vous plaît particulièrement :
"D'abord l'obscurité
oppressante
silencieuse...
puis tout à coup...
ces lueurs dans les ténèbres."

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:00 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2017

Le mari de mOn frère T.1-2-3

mari-frere-1

Le mari de mon frère
Tomes 1, 2 et 3
de Gengoroh Tagame

Ed. Akata
2016 / 7,95€ 
en cours

La 4ème de couverture : Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé... Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau ! Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon pour y réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a alors pas d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses...

mari-frere-2

Mon avis : Un manga frais, léger et drôle qui ravira petits et grands ! J'ai vraiment adoré cette lecture, qui fait réfléchir à des sujets importants sans se prendre la tête pour autant. 

A la manière des Lettres Persanes de Montesquieu et d'Usbek découvrant naïvement la société française de l'époque, Kana est celle qui va poser les questions naïves qui permettront à Yaichi (et au lecteur) d'en apprendre un peu plus sur les homosexuels et leur façon de vivre. En effet, il semble qu'au Japon la situation soit beaucoup plus tabou qu'en France. Yaichi n'ose pas vraiment poser des questions à Mike et du coup, n'en sait pas beaucoup sur la vie de son frère au Canada avec cet homme qu'il rencontre pour la première fois. Mais Kana est une petite fille espiègle qui aime bien tout savoir sur tout. Alors quand elle a une question, elle la pose ! Grace à elle, on apprend des choses et des secrets sont révélés.

Résultat de recherche d'images pour "le mari de mon frère 3"J'ai bien aimé les encarts "Les petits cours de culture gay by Mike" qui permettent de contextualiser un peu quelques notions comme le mariage gay, le rainbow flag ou la gay pride. 

Au-delà de l'homosexualité, ce manga traite de bien d'autres sujets, comme la famille monoparentale, les relations familiales et les traditions japonaises (ça parle beaucoup de cuisine par exemple). J'ai bien aimé la famille composée de Yaichi et Kana, la mère Natsuki étant peu présente car elle est très prise par son travail. J'ai apprécié que ça soit le père qui s'occupe de tout à la maison et qu'il soit un bon père malgré ses défauts et que l'auteur n'en fasse pas des tonnes, comme si c'était tout à fait normal (c'est peut-êtr le cas au Japon ?)

J'ai acheté le premier tome pour le CDI et j'espère bien qu'il va fonctionner car c'est un sujet important et un manga à faire lire aux plus jeunes !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

113372342

Catégorie Sphère Familiale : MARI + FRERE (ligne BD 3)

défi-février

1.Le titre de votre livre contient plus de 4 mots
14.Des personnages de votre livre sont en vacances : Mike
19.Il y a du rose sur la couverture :
le triangle rose pour le T.1 
le sweat rose pour le T.1 et le T.2

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:48 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 février 2017

Le manteau fantôme

9782878335972pre_pz

Le manteau fantôme
de Vitomil Zupan (texte)
et Marija Lucija Stupica (dessin)

Ed. Circonflexe
Coll. Aux couleurs de l'Europe
1974-2012 / 32 p. /13,50€

La 4ème de couvertureUn joli petit manteau voyage seul sur la route. Triste et angoissé par la nuit qui approche, il cherche désespérément quelqu'un voulant bien de lui. En chemin, il fait la connaissance de Barbara, une adorable fillette transie de froid. Sont-ils faits l'un pour l'autre ?

Mon avis : Comme d'autres livres ces derniers temps, j'ai acheté cet album au hasard en vente privées sur Internet. Peut-être aurai-je mieux fait de me renseigner un peu sur le livre avant...

Je suis passée complètement à côté de cette lecture. Je n'ai aimé ni les dessins, ni l'histoire. Je m'attendais au moins à une chute intéressante qui expliquerai ce que vient faire ce manteau ici, mais non !

L'éditeur explique que c'est un conte slovène apprécié des enfants de ce pays... je reste sceptique !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

logoalbums2017p

Challenge Je lis aussi des albums n°11

113800356

Catégorie Objet : MANTEAU (ligne Album)

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:19 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2017

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire

9782863743652-001-X_0

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire
de Stéphanie Pelerin

Ed. Mazarine
15€ / 208 p. / 2016
10,99€ en numérique

Le résumé de l'éditeurQuand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise... Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

Mon avis : J'ai mis longtemps à ouvrir ce roman car ça me paraissait un peu bizarre de lire ce qu'à écrit quelqu'un que je connais (bon ok, on s'est rencontré qu'une fois avec Stéphie mais la savoir si proche géographiquement et professionnellement c'est comme si je la connaissais mieux) surtout que ce n'est vraiment pas le genre de livre que je lis et que j'aime d'habitude. J'avais peur d'être déçue. 

Et bien je le dis pour commencer : je n'ai absolument pas été déçue ! Et même : j'ai beaucoup aimé !

On se laisse très vite embarquer dans la vie d'Ivana. Je pense que le fait qu'elle soit prof a beaucoup aidé dans l'identification que j'ai pu faire pour certains passages. D'habitude, dans ce genre de roman les héroïnes ne sont pas profs. Et souvent, les héroïnes profs sont bourrées de clichés. Ici, on voir bien que Stéphanie sait de quoi elle parle !

Un petit roman frais, que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire. J'ai bien rigolé pendant certains passages. Je ne dirai pas non à lire la suite des aventures d'Ivana... Et dans tous les cas, je lirai sans hésiter cette fois la prochaine oeuvre de Stéphanie !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Jérôme
-L'avis d'Enna
-L'avis de Noukette (forcément !)

114516390

1.Le titre de votre livre contient plus de 4 mots
6.Au moins une scène de votre lecture se déroule au bord de la mer
11.Une scène de votre livre se déroule dans un restaurant
14.Des personnages de votre livre sont en vacances
26.La narration de votre lecture est à la 3è personne du singulier

lecture numérique

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:20 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 février 2017

MOts d'élève...

M., élève de 3ème : "Madame, c'est quoi ces livres sur votre bureau ?"

Moi : -De nouveaux livres.

M. : - ... Je comprends pas.

Moi : -Des livres qui viennent d'être écrits et que j'ai acheté pour le CDI.

M. - ... Mais comment ça ?

Moi [très très interloquée] : -Heu, qu'est-ce que tu comprends pas ?

M. -Mais il y a encore des gens qui écrivent des livres ??? Je croyais que ça n'existait plus depuis les années 90. Il y a les youtubeurs maintenant, Madame !

 

Tags : ,
Posté par petite noisette à 16:10 - 03. Ma vie de prOf dOc en cOllège - Commentaires [2] - Permalien [#]

A la place du cOeur

9782221196014

A la place du coeur
saison 1

d'Arnaud Cathrine

Ed. Laffont
2016 / 16€ /
10,99€ numérique

Le résumé de l'éditeurSix jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.
Six jours de janvier 2015 ou la France bascule dans l'effroi. 

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...
Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes...
À la place du coeur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l'oeuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s'écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

Mon avis : Un coup de coeur !

Que dire de ce sublime roman qui mêle l'histoire personnelle de Caumes et l'Histoire avec un grand H, l'Histoire de la France, celle des attentats qui marqueront ? 

Comme d'habitude avec mes coups de coeur, j'ai beaucoup de mal à en parler donc je vais faire succinct. 
A la place du coeur est un livre cru. Caumes, le personnage principal, a 17 ans et se pose tout un tas de questions sur la vie, mais surtout sur l'amour et sur le sexe. Il parle de cela continuellement et sans prendre de pincettes. Ca m'a beaucoup plu. C'est réalise, j'adore ! Par contre, je suis consciente que ça ne peut pas plaire à tout le monde, que certains, adultes comme adolescents, ont besoin de lire des choses plus "poétiques". 

Le récit se passe en majeure partie dans un lycée, Caumes étant en terminale. Il y a différents groupes, et tout le monde est assez politisé. Il y a donc les interrogations sur le sexe mais également les idéologies politiques qui se croisent dans les cours de philo, d'histoire, de théâtre. 

Et puis le drame : les attentats de Charlie Hebdo, et tous les événements des jours suivants. Comment réagir face à cela ? Regarder BFM en boucle ? Se mobiliser ? Ignorer ? Caumes culpabilise à mort de vivre sa nouvelle (et première) histoire d'amour au moment même où ce poids écrase les Français, où chacun prend peur, que ça soit à Paris (son frère et celui de sa petite amie sont sur place, ils s'inquiètent pour eux) ou dans leur petite ville où le FN prend de plus en plus d'ampleur, où leur ami Hakim ne peut plus se déplacer sans être roué de coup par des lycéens fachos. 

La fin est géniale ! Forte, Triste, mais vraiment parfaite pour ce roman !
J'ai hâte de voir ce que nous réserve la "saison 2" !

Je le répète : Un coup de coeur !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Kaecilia
-L'avis de Alice Neverland
-L'avis de Lirado
-Le site de l'auteur

114516390

1.Le titre de votre lecture contient plus de 4 mots
5.Un des personnages de votre lecture mène une quête identitaire
6.Au moins une scène de votre lecture se déroule au bord de la mer
11.Une scène de votre lecture se déroule dans un restaurant
12.Le titre du livre est écrit en rouge ou orange
30.Les personnages de votre lecture utilisent les réseaux sociaux

lecture numérique

Tags : , , , , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:20 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2017

NOn, nOn, nOn, les dragOns ça n'existe pas !

9782878336771pre_p

Non, non, non, les dragons ça n'existe pas !
d'Anna Walker

Ed. Circonflexe
Coll. Album
2013 / 13€ / 40 p.

La 4ème de couvertureUn dragon… Est-ce que ça mange des pommes ? Est-ce que ça ronfle ?
Dans la classe de Mademoiselle Avril, tout le monde croit aux dragons. Tout le monde sauf Rémi.
L'immense créature à pois orange existe-t-elle vraiment ?
Tout dépend de qui veut bien y croire…

Mon avis : Un album commandé sur vente privées un peu par hasard, sans le connaître, et qui s'avère être une super bonne pioche !

L'histoire se passe dans une école maternelle. En plein jeux, la maîtresse lance : "Tiens, j'ai vu un dragon !" S'ensuit des discussions sur l'existence - ou non - des dragons. Alors que presque tous les élèves de la classe sont prêt à voir des indices du passage du dragon un peu partout dans l'école, Rémi, lui, trouve ça ridicule : il sait bien que les dragons n'existent pas !

Une histoire très sympathique, qui pourrait rejoindre un peu l'enquête sur l'existence ou non du Père Noël. Ceux qui veulent y croire trouvent des arguments qu'ils pensent irréfutables, tandis que ceux qui n'y croient pas trouvent cela ridicule. Pourtant, la chute de cette histoire pourrait bien nous surprendre...

Les dessins sont très beaux, avec des couleurs aux tons pastels. Chaque tableau se passe à un moment de la journée, ce qui permet de montrer au jeune enfant ce qui se passe en maternelle, ou aux plus grands de s'identifier aux enfants de l'histoire. Le dessin fourmille de détails que Mini a pris plaisir à nommer (l'oiseau, la pelle et le seau, le doudou, le dodo, les gâteaux...)

Mini a vraiment aimé cette histoire, il la réclame en boucle depuis la première lecture !

Quand j'ai demandé à Mini-noisette : "Et toi ? Tu crois que les dragons ça existe ? Tu en as déjà vu ?" Il m'a répondu, très sûr de lui : "oui dans ciel !" :-)

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

logoalbums2017p

Challenge Je lis aussi des albums n°10
Coup de coeur

113800356

Catégorie Animal : DRAGONS (ligne Album n°2)

114516390

1.Le titre de votre lecture contient plus de 4 mots
12.Le titre du livre est écrit en rouge ou orange

106587309

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:55 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2017

Baby-sitter blues

9782211082600

Baby-sitter blues
de Marie-Aude Murail

Ed. l'école des loisirs
Coll. Neuf
1989 / 6,10€ / 
réédition en 2006

Le résumé de l'éditeurÉmilien déteste les mioches qui pleurnichent. Il s'est juré de ne jamais devenir père. Un père, d'ailleurs, il ne sait pas ce que c'est. À quatorze ans, il vit seul avec sa mère depuis toujours. Alors, pourquoi jouer les baby-sitters ? Par appât du gain, bien sûr. À 15 euros de l'heure, il pourra bientôt se payer le PC de ses rêves... Mais voilà, à force de mentir en se faisant passer pour un as du baby-sitting et de potasser "Comprendre et aimer son enfant", Émilien se prend au jeu. Et il s'intéresse si bien au petit Anthony, six mois, le bébé qui ne sourit jamais, qu'il finit par s'y attacher. Hélas, c'est au moment où il prend vraiment goût à la garde d'enfants que sa mère l'empêche de continuer. Études obligent. Émilien trouve un compromis : donner des cours de français à une dyslexique. Lui qui cherchait à parfaire sa connaissance du coeur humain, il va être servi...

Mon avis : Un classique que je n'avais jamais lu (ou alors dans mon enfance peut-être...) et qui m'a bien plu, même si c'est loin d'être un coup de coeur. 

Déjà, j'ai bien aimé que le personnage principal soit un garçon qui fasse du baby-sitting. C'est assez rare pour être souligné. Et puis Emilien ne se prend pas la tête, il fait sa vie comme elle vient et succombe à des coups de coeur qu'il n'attendait pas, comme avec le petit Anthony par exemple. 

Par contre j'ai trouvé l'histoire un peu simple et surtout j'ai trouvé dommage que le baby-sitting soit assez rapidement mis de côté finalement. Vu comme Emilien prenait plaisir à cette activité, je pensais qu'il allait continuer et que le récit allait revenir dessus, mais non. J'ai aussi trouvé que certains passages avaient un peu veillis, même si on sent que le texte a été repris pour une nouvelle édition (notamment, j'imagine, la transpormation des francs en euros, qui est une très bonne chose selon moi). 

Dans l'ensemble, c'est une bonne lecture. 

Les autes titres des Mésaventures d'Emilien : Le trésor de mon père, Le clocher d'Abgall, Au bonheur des larmes, Un séducteur-né, Sans sucre, merci, Nos amours ne vont pas si mal.

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

lecture numérique

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:19 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2017

Réparer les vivants

product_9782070462360_195x320

Réparer les vivants
de Maylis de Kerangal

Ed. Gallimard
Folio
2014 / 298 p. / 7,70€

La 4ème de couverture«Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps.» 

Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de geste, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

Mon avis : Réparer les vivants est l'un de ces romans dont on entend énormément parler, et à chaque fois pour dire que c'est un coup de coeur. Je voulais le lire depuis longtemps, le sujet du don d'organes étant un sujet qui m'intéresse. 

Et bien pour une fois, j'ai un avis à contre-courant. Non pas que j'ai détesté ce livre, loin de là. Mais ce n'est absolument pas un coup de coeur. J'ai tenu jusqu'à la fin parce que je voulais comprendre pourquoi il plaisait à temps de monde, mais pourtant j'ai failli abandonner de nombreuses fois dans la première partie.

En fait, je crois que je n'aime pas du tout le style de l'auteur. Et je suis totalement consciente que c'est une impression personnelle, chacun aimant des styles différents. L'histoire en elle-même ne m'a pas déplu. J'ai bien aimé suivre dans les moindres détails la vie de chacun des protagonistes : Simon et ses amis surfeurs, Marianne et Sean ses parents, Juliette sa petite-amie, Les différents médecins et infirmiers qui s'occupent du don d'organes. Cela donne une réalité plus forte à ce qui se passe. Comme si on s'éloignait de la fiction pour quelque chose de davantage biographique. Mais le style m'a réellement gênée. Il y a trop de mots que je ne connais pas, trop de phrases super complexes et poétiques pour dire des choses toutes simples, l'opposé du style que j'aime, plutôt fort et concis.  

J'ai trouvé dommage que certains aspects ne soient pas davantage décrits, comme le personnage de la petite soeur, Lou, pour laquelle j'aurai aimé en savoir plus. 

Une lecture qui m'a réellement déçue vu les attentes que j'avais. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Noukette (allez le lire, j'ai ressenti exactement ce qu'elle décrit bien mieux que moi!)
-L'avis d'Enna
-L'avis de Mokamilla
-L'avis de Stéphie

Pour en savoir plus sur le don d'organes, le site officiel. Pour ma part, ça fait bien longtemps que j'ai ma carte de donneuse dans mon portefeuille. Et la (nouvelle) loi sur le consentement présumé, vous en avez entendu parler ? 

 

141209_c537r_aetd-femme-livre-hiver_sn635

Une lecture commune avec La Critiquante

114516390

8.Le prénom de l'auteur comporte un Y
22.La quatrième de couverture propose une citation
26.La narration de votre lecture est à la 3è personne du singulier

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:19 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [4] - Permalien [#]

 

© blogonoisettes.canalblog.com | 2007-2017 | Blog sous contrat Creative Commons