blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

24 septembre 2020

SalOmé et les femmes de parole T.1

9782700273656-001-T

Salomé et les femmes de parole
1.Trouver sa place
de Nathalie Charles

Ed. Rageot
12,90€ / 2019 / 177 p. 

Le résumé de l'éditeurSalomé entre en 6e, dans un tout nouveau collège. Rêveuse, amoureuse des mots grâce à sa mère traductrice, inventrice d’interviews imaginaires, elle est qualifiée d’« intello » par certains. Timide, elle sait réagir face à l’injustice. Sa grande rivale en classe  est Capucine, déléguée et initiatrice de rumeurs. Bientôt, Salomé relève un défi : proposer un nom pour le collège. À cette fin, elle doit être parrainée par un professeur et faire un exposé devant ses pairs pour les convaincre de voter en sa faveur. Capucine se lance aussi dans ce défi. Quelle personne célèbre va choisir  Salomé ? Dans ce collège, parmi tous ses camarades, saura-t-elle trouver sa place ?

Mon avis : Salomé et les femmes de parole est un roman jeunesse vraiment pertinent ! Il est facile à lire (8-10 ans selon l'éditeur) mais renferme de nombreuses thématiques intéressantes !

Tout d'abord, et on s'en doute avec le titre, il s'agit d'un roman résolument féministe ! Les femmes/filles y ont des rôles forts et indépendants, que ce soit les enseignantes, les mères, ou les élèves. Il est questions de grandes figures féministes, et notamment ici Simone de Beauvoir et Rosa Parks. 

Il est question de l'invisibilisation des femmes (Salomé compte le nombres de rues qui ont le nom d'une femme dans son quartier) grâce au projet mené dans son collège : proposer un nom pour le collège. Il est aussi question du rôle des mères et des pères : celle de Théodore est souvent absente pour son travail, celle de Salomé va s'absenter et son père se demande s'il saura être à la hauteur pour s'occuper des enfants. 

J'avoue que je m'attendais à ce qu'il soit beaucoup plus question des 4 grandes femmes présentes sur la couverture, mais ce n'est pas le cas. Elles ne sont finalement qu'un prétexte pour évoquer les sujets qui leur tenait à coeur. Simone Veil et Emma Gonzalez ne sont même pas évoquées (ce sera surement pour le tome 2 qui est déjà sorti).

L'amitié a ici un rôle important, et notamment l'amitié fille-garçon. C'est assez rare dans les romans jeunesse, généralement ça se termine en histoire d'amour. Ici il est vraiment question d'amitié et ça fait plaisir !! 

Les relations entre élèves sont également importantes dans ce récit. Salomé est appelée "l'intello". Elle a un an d'avance et tout est facile pour elle, alors elle prend souvent la parole en classe. Cela ne plaît pas à certains de ces camarades. J'ai bien aimé la façon dont ce sujet était traité : à la fois, il n'y a aucune honte à être "intello", et la prof de français souligne que ce sont les intellectuels qui font avancer les idées dans la société; mais en même temps l'amie de Salomé lui explique qu'il faut qu'elle laisse le temps aux autres élèves de participer. Cela aussi c'est intéressant, je pense qu'en tant que prof on a tous connu des élèves qui ont toujours la réponse avant les autres et ne les laisse pas s'exprimer (même de manière inconsciente), il est intéressant d'y réfléchir. 

C'est un roman que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire, j'espère qu'il plaira à mes élèves et je compte bien leur acheter la suite !

Sélectionné au Défi Babelio 2020-2021 catégorie junior. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

1-Affiche-Junior-724x1024

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:02 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur SalOmé et les femmes de parole T.1

Nouveau commentaire