blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

15 février 2020

Le patient

9782344028070-001-T

Le patient
de Timoté Le Boucher

Ed. Glénat
25 € / 296 p. / 2019

La 4ème de couverture : La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée... 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l’unique survivant du « massacre de la rue des Corneilles », se réveille d’un profond coma. L’adolescent de 15 ans qu’il était au moment des faits est aujourd’hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d’amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l’amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d’un « homme en noir » qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s’installe entre eux. Anna n’imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie…

Mon avis : J'avais beaucoup aimé Ces jours qui disparaissent, j'avais donc très envie de découvrir cette nouvelle BD de Timothé Le Boucher. Encore une fois, j'ai été happée par l'histoire, je l'ai lu d'une traite sans pouvoir m'arrêter (alors que clairement, vu l'heure il aurait bien plus raisonnable pour moi de dormir ^^)

Pierre est un jeune homme très énigmatique. Le début du récit le présente comme une victime de sa soeur, légèrement déficiente mentale, qui aurait assassiné toute la famille. Mais alors qu'il se réveille de son coma après 6 ans, les entretiens avec la psychologue vont faire ressortir des choses qu'on ne soupçonnait pas... Mais alors où est la vérité ? Qui a tué ? Quelqu'un d'autre se cache-t-il derrière ces meurtres ? Et Pierre dans tout ça, quelle est sa part de responsabilité ? 

Un vrai thriller psychologique que le lecteur ne pourra pas lâcher... Comme pour Ces jours qui disparaissent, la fin n'apporte pas de réponse concrète et on referme le livre en se posant encore beaucoup de questions...
On sent que l'auteur aime réfléchir à ce qui se passe dans la tête de ses personnages, car c'est ça le plus important dans ses histoires. 

J'ai adoré !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Noukette
-L'avis de Lirado
-L'avis de Lottie

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:50 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Le patient

  • Ca donne envie ! Pas trop pour le collège j'imagine ?

    Posté par marine, 17 février 2020 à 14:38 | | Répondre
  • Tu me donnes très envie de lire cette BD ! Je verrai s'ils l'ont dans ma médiathèque. D'autant plus que j'avais adoré moi aussi Ces jours qui disparaissent (ça fait partie de mes trop rares critiques de livres sur mon blog ^^). J'y repense souvent d'ailleurs, et pour moi Ces jours qui disparaissent devient plus clair si on se dit que c'est une métaphore de la fin de l'insouciance et de l'enfance/adolescence : le jeune adulte rêveur, un peu éternel étudiant, artiste, laisse place à l'adulte sérieux, matérialiste, etc. Cet autre livre semble tout aussi intrigant en tout cas

    Posté par Marie, 27 février 2020 à 14:24 | | Répondre
Nouveau commentaire