blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

19 décembre 2019

Atelier Lecture pOur les 6ème en difficulté

71Jx7Gb9T1L

Dans mon collège depuis l'an dernier, un projet d'aide aux élèves en difficulté à été mis en place avec l'aide de la CARDIE qui fera un suivi sur trois ans. L'an dernier cela concernait un petit groupe d'élèves de cinquième, cette année il s'agit d'élèves de sixièmes. Le projet avait été monté par une prof de français et la prof-doc. Les collègues se sont basés sur le livre de Serge Boimare, Ces enfants empêchés de penser
A mon arrivée, j'ai dû prendre la place de la collègue prof-doc. L'atelier a commencé la dernière semaine avant les vacances d'automne (la collègue prof-doc n'avait donc commencé que depuis une semaine). 

Huit élèves de sixième ont été sélectionnés et ont donné leur accord, ainsi que leurs parents. Ils viennent de deux classes différentes et se retrouvent 30min tous les midis. Ils viennent soit de cours (3 fois dans la semaine) soit du temps de pause de midi (1 fois dans la semaine). Ce sont des élèves qui ont d'énormes difficultés avec la langue française ainsi qu'avec la culture. 

L'objectif est donc de les nourrir cultuellement ainsi que de les faire travailler sur l'écriture. 
Le livre qui sert de racine au projet est Le feuilleton d'Hermès, de Murielle Szac, édité chez Bayard. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de cent épisodes de mythologie qui font chacun deux à trois pages. Une malette pédagogique est disponible et propose des axes de travail pour chaque épisode. 

L'organisation de l'Atelier :

-lundi et jeudi (2 x 30 min) : lecture d'un épisode et debriefing sur ce que les élèves ont compris ou non, apport de connaissances mythologiques. 
-mardi et vendredi (2 x 30 min) : écriture (ou éventuellement autre production) sur un sujet en rapport avec l'épisode lu la veille. 

Je m'ocupe du lundi et du mardi, pendant que ma collègue de français fait les jeudi et vendredi. 

Les freins

Si je parle des freins en premier, c'est que pour l'instant, après un peu plus d'un mois de mise en place, l'atelier ne fonctionne pas très bien. La collègue de français est dépitée car le groupe de l'an dernier fonctionnait très bien alors que cette année c'est très compliqué. Les élèves ne s'entendent pas entre eux, ils se "cherchent" continuellement. Nous passons la séance à régler des conflits entre eux. Ils ont beaucoup de mal à se concentrer, ils ne se mettent pas au travail, ils ont même parfois du mal à rester calmes pendant la lecture. Certains refusent la mise au travail ou même sèchent la séance. 

Nous avons fait une réunion avec la cheffe et la CPE pour voir comment améliorer les choses, nous avons décidé d'appeler chaque parents et de faire une mise au point en classe avec les élèves. Je suis donc allée un vendredi avec ma collègue et nous avons dit clairement aux élèves que nous ne pouvions pas continuer comme cela. Nous leur avons fait trouver les règles de l'atelier ("je dois" et "je peux"). Ca a bien fonctionné, d'ailleurs les élèves sont très conscients qu'ils ne peuvent pas fonctionner ainsi. Jusqu'alors les tables étaient en cercle, ils nous ont demandé à ce qu'elles soient mises en frontal. Nous avons coupé la poire en deux et fait un U.

J'ai écrit cet article il y a deux semaines, je rajoute donc ce paragraphe pour le mettre à jour :  Il y a eu, suite à cela, une ou deux séances qui se sont mieux déroulées. Et puis c'est revenu comme avant, voire même pire. J'ai eu une séance avec 4 élèves, les autres sont allés dans la cour sans rien demander à personne, les élèves arrivent avec 15min de retard... La collègue n'en peut plus, elle a dû gérer des colères d'élèves. Bref, nous allons probablement redéfinir les choses à la rentrée de janvier, nous envisageons de retirer certains élèves pour en choisir d'autres qui ont également des difficultés et seraient plus volontaires. 

Le contenu : 

Après cette mise au point, avec ma collègue nous avons décidé de changer un peu la façon d'aborder les choses pendant quelques séances pour voir si ça s'améliore. Le passage à l'écrit étant très difficile, nous avons décidé de lire un épisode par jour et de faire moins d'écriture (seulement sur le temps qu'il reste après la lecture et l'explication). Nous verrons d'ici quelques temps si c'est mieux...

Nous avons également décidé d'utiliser davantage l'iconographie qui est disponible avec la malette pédagogique. Ma collègue les a fait travailler une fois sur un tableau, pour ma part je n'ai pas encore eu le temps de le préparer (pas de lecteur de CD sur ordinateur à la maison). 

La salle

Contrairement à l'an dernier, cet atelier dispose cette année d'une salle spécifique. Elle est petite (il y a 8 tables on pourrait difficilement en mettre plus) mais l'objectif est de se l'approprier. Nous avons donc prévu de faire des affichages avec les élèves. 

J'ai commencé à leur faire faire ce travail. Lors d'une séance, je leur ai demandé de recopier en gros la phrase qui était la plus intéressante dans leur cahier d'écriture (ils écrivent très peu donc j'ai tout lu et choisis moi-même). Puis nous avons affiché les feuilles au mur, avec le titre des épisodes. Normalement il y avait une ou deux feuilles par épisode. 

20191119_145133

20191119_145149

Pour conclure, c'est un atelier qui me semble très intéressant si tout le monde joue le jeu. Pour l'instant c'est plutôt le moment pénible de la semaine, tant pour ma collègue que pour moi. On espère que ça va vite s'arranger ! J'en reparlerai...

+ d'infos :
Le feuilleton d'Hermès et les travaux de Serge Boissonard sont utilisés par de nombreux enseignants, voici quelques pistes trouvées en ligne : 
-Petit abécédaire de l'école
-Mélimélune
-A l'école d'ailleurs

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:29 - 05. InfO dOc - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Atelier Lecture pOur les 6ème en difficulté

  • Ah oui effectivement, pas facile cet atelier !
    Si les élèves ne sont pas volontaires, c'est comme partout, rien n'est productif. J'espère que vous allez trouver des solutions !

    Posté par Capocapesdoc, 20 décembre 2019 à 11:27 | | Répondre
    • On envisage de changer une partie des élèves en janvier, mais la collègue a un gros sentiment d'échec qu'elle a du mal à encaisser je pense. Elle pense qu'elle a dit aux familles qu'elle allait aider leurs enfants donc si elle les "laisse tomber" ça la met mal à l'aise. Je comprends son point de vue, ce n'est pas facile. On verra à la rentrée...

      Posté par petite noisette, 20 décembre 2019 à 11:31 | | Répondre
Nouveau commentaire