blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

17 juillet 2019

La peau de mOn tambOur

005357688La peau de mon tambour

de Marie Sellier

Ed. Thierry Magnier

13,90 € / 160 p. / 2018

La 4ème de couverture : Un an de vie, d'un été à l'autre. Un an dans la peau de Zoé, prise dans la tourmente, entre l'enfance et l'âge adulte. Premier été : son monde se fissure. Et tout à coup, le regard qu'elle posait sur ce qui, jusque-là, était familier et rassurant n'est plus le même. Soudain, les mains de sa grand-mère, Bonny, lui apparaissent telles qu'elles sont : ridées, tachées, vieillies. Noé, le cousin autrefois chéri, s'est dissous dans ce garçon distant et moqueur qu'elle peine à reconnaître. Le paradis des vacances à la maison sur la mer s'est flétri, il a perdu sa magie.
Et de retour au lycée, c'est sur son propre corps que le regard impitoyable de Zoé se porte.

Mon avis : J'ai acheté (et fait dédicacer !) ce roman suite aux recommandations de la médiathécaire avec laquelle je travaille parfois. Elle souhaitait proposer ce roman dans la liste des romans que mes élèves de 5ème ont étudié pour le projet Numook sur le thème du corps. Comme je ne l'avais pas lu (cette proposition est venue au tout dernier moment), je ne l'ai pas retenu... Et je ne regrette pas !

C'est un roman fort, on ne peut pas le nier. Un roman qui parle du corps, oui. Mais pas du tout un roman adapté à mes élèves de cinquième faibles lecteurs ! Moi-même j'ai dû m'accrocher pour m'impliquer dans ce texte. Il y a énormément de mots que je ne connaissais pas. Et l'histoire est assez dure pour des jeunes lecteurs. Je ne le conseillerai qu'à des lecteurs très matures pour la fin du collège, sinon plutôt pour le lycée.

Le lecteur suit Zoé qui nous parle de sa vie, de sa famille. Cette dernière n'est pas des plus aimante, c'est le moins que l'on puisse dire. Sa mère semble détester sa ribambelle d'enfants, sa grand-mère ne s'intéresse qu'à elle-même, son père n'est pas présent... Zoé est complètement perdue ! Pourtant c'est une adolescente qui vibre et qui voudrait autre chose. Heureusement, au fil de l'année, elle fera des rencontres qui pourront l'aider.

L'écriture est particulière, l'emploi du "tu", comme si le narrateur s'adressait à Zoé est assez perturbant et entraîne souvent des confusions.

Je ne sais pas trop ce que j'ai ressenti face à ce roman. Il est très dérangeant je trouve. A la fois on se demande si une telle famille n'est pas un peu trop caricaturale tant elle semble cumuler les tares. Mais à bien y réfléchir, on comprend chaque personne quand on en sait un peu plus sur elle... C'est un roman qui m'a laissé une impression bizarre, je ne me vois pas trop le recommander à des élèves...

+ d'infos :

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:38 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur La peau de mOn tambOur

  • J'avais un peu hésiter à prendre ce roman qui me semblait effectivement un peu difficile et tu m'en dissuade.

    Posté par Bloguiblogas, 13 août 2019 à 02:09 | | Répondre
Nouveau commentaire