blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

16 juin 2019

La rivière de satin

9782278091669-001-T

La rivière de satin

de Jean-François Chabas

Ed. Didier jeunesse

Coll. Fiction

14,20 € / 2019 / 184 p.

La 4ème de couvertureSine, 15 ans, se retrouve orpheline et contrainte de quitter New-York pour aller vivre à Hawaï chez son abjecte grand-mère Abigail. A peine a-t-elle le temps de poser ses valises, que le volcan de l'île se réveille et plonge l'archipel dans le chaos le plus total. Au cœur de ce décor apocalyptique, Sine croise la route du jeune Holokai, dont le charisme et "l'aloha spirit" provoquent immédiatement en elle un séisme... amoureux. Ensemble, ils vont prendre tous les risques et braver les éléments déchaînés, autant que leurs propres démons.

Mon avis : Le résumé de ce roman m'intriguait, c'est pour cela que je l'avais sélectionné pour l'opération Masse Critique de Babelio. Le début m'a vraiment déroutée, j'ai eu du mal à accrocher, à m'attacher aux personnages, à comprendre où on allait. Et puis petit-à-petit, au fur et à mesure que la catastrophe prend de l'ampleur, le récit à pris du sens pour moi et je me suis laissée embarquer. 

Il y a peu de personnages dans ce roman, mais tous sont intriguant. Sine, en premier lieu, est une jeune fille avec un sacré caractère et qui vient de vivre des choses pas faciles. Elle ne sait plus trop où elle en est, sans parler de cette fichue maladie qui lui tombe dessus, des sortes de crises impossibles à contrôler. 

Holokai et sa mère représentent bien les habitants d'Haïti, avec eux on comprend un peu mieux cette île.  Enfin, Abigail est une grand-mère vraiment spéciale, qui ne se lie avec personne. 

Si au bout d'un moment j'ai été prise dans l'histoire, il y a quand même de nombreux points qui m'ont déplu, comme le fait que Sine raconte cette histoire du futur, ou le fait qu'on ne sache pas vraiment pourquoi Abigail est si aigrie. Enfin, la multitude de mots en hawaïen m'a gêné, je crois que c'est ce qui fait aussi que j'ai eu du mal à accrocher au début. 

J'ai bien aimé découvrir un petit peu cette île grâce à cette lecture mais je reste sur un sentiment très mitigé. 

Merci à Babelio et à Didier jeunesse !

De Jean-François Chabas, j'ai déjà présenté Aurélien Malte et Le père Tire-Bras

+ d'infos

-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 16:58 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La rivière de satin

Nouveau commentaire