blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

04 janvier 2019

bilan -prOvisOire- du Temps de Lecture - janvier 2019

pile-de-livres

Depuis le buzz de Silence on lit ! l'an dernier, de nombreux établissements ont décidé de mettre en place un temps de lecture. Il y a eu de nombreux reportages à la télévision ou en ligne (d'ailleurs quasiment toujours les mêmes établissements) ce qui fait que de nombreux chefs d'établissements ont voulu le mettre en place, si ce n'est l'imposer. 

Le principe général est simple : l'établissement dégage un créneau horaire d'environ 15min pour que tous les acteurs de l'établissements lisent (lecture plaisir). Ça peut être chaque jour, chaque semaine, certaines semaines spécifiques... Chaque établissement est libre de faire ce qu'il veut (sauf s'il adhère à l'association Silence on lit !)

Silence on lit ! est l'association qui a lancée l'idée (enfin je pense). Mais attention ! Si vous souhaitez utiliser ce terme dans vos établissements, vous devez au minimum payer la cotisation à l'association. Normalement celle-ci peut vous assurer un suivi individualisé pour la mise en place. J'avais rencontré des bénévoles de l'association l'an dernier qui expliquaient quand même que vu le grand nombre d'établissements adhérents, ils ont de plus en plus de mal à assurer ce suivi. Sur le site il y a quelques semaines il était expliqué que leur suivi était suspendu mais cet article d'accueil à été retiré donc peut-être que ça se passe mieux maintenant ? 

Dans tous les cas, nul besoin de l'association pour mettre en place un temps de lecture. Chaque établissement qui l'a fait l'a fait à sa sauce; le principal étant, il me semble, la concertation entre les acteurs et l'adhésion du plus grand nombre. 

 

Voilà comment ça s'est mis en place dans mon établissement

-L'an dernier en février ma Principale adjointe a eu une réunion de bassin dans laquelle on leur a fortement recommandé de le mettre en place. J'étais moi-même en arrête longue durée, quand j'ai reçu un mail de sa part me demandant d'organiser ça à mon retour. Sur le coup, je dois dire que je n'étais vraiment pas "chaude", généralement les propositions qui font le buzz comme celle-ci s'éffondrent comme un soufflé. Nos élèves étant très réfractaires à la lecture, je les voyais déjà bordélisant mes collègues qui auraient l'outrecuidance de leur demander de lire pendant 15 min. 

-Pour commencer j'ai utilisé la classe de 6ème de mon conjoint comme cobaye (ben oui il en faut bien !) Lui étant très favorable au projet, ça m'a facilité les choses. Nous avons proposé aux élèves de choisir le livre de leur choix, de l'avoir toujours avec eux, et de lire pendant 15 min en début de cours quand ils étaient avec lui (une fois par jour). La sauce a pris !

-Ensuite, j'ai fait une réunion avec les collègues volontaires pour leur présenter le projet (ils ont dû être 5 à se déplacer). En avril/mai et jusqu'à la fin de l'année, quelques profs volontaires l'ont mis en place avec leur classe. Moi-même j'ai assisté à la première séance d'une classe de sixième avec leur prof de français et je dois dire que j'ai été bluffée : 30 min de silence total, tous les élèves plongés le nez dans leur livre ! Je le rappelle, mon collège est un établissement Rep+ et il est difficile d'avoir le silence plus de quelques minutes lorsque l'on fait cours. Je ne crois pas me tromper en disant que c'est l'un des moments les plus marquants pour moi en 9 ans de carrière dans cet établissement.  Je pense également que c'est à partir de là où j'ai été vraiment motivée pour convaincre mes collègues à se lancer dans l'aventure. 

-En juillet, nous avons fait une réunion bilan où davantage de profs se sont déplacés (une dizaine). Tous les profs n'avaient que du positif à dire : élèves plus calmes, plus attentifs, attrait nouveau pour la lecture chez certains. D'ailleurs mon collègue en avait fait un beau billet
Finalement, j'étais la seule à mettre des bémols : stock du CDI compliqué à gérer (dans l'immense majorité les élèves n'ont pas de livre à la maison et ne vont pas à la bibliothèque donc tous les livres pour ce projet viennent du CDI) ; échange de livres sur des moments pas forcément appropriés... Dans tous les cas, quasiment que des désagréments qui ne me concernaient que moi en tant que prof-doc. 
Quoi qu'il en soit, les collègues étaient motivés pour continuer à la rentrée. 

-En septembre, j'ai donc reproposé une réunion (notamment parce que nous avons de nombreux nouveaux collègues chaque année). Environ une quinzaine de profs étaient présents (on s'améliore...) et tous motivés malgré leurs questionnements (légitimes!) Nous avons donc mis en place un temps de lecture individualisé pour chaque classe :

1)Le prof principal (ou un autre prof volontaire si le PP n'est pas intéressé) amène sa classe au CDI pendant une heure pendant laquelle j'explique le projet aux élèves et les élèves empruntent le livre de leur choix. Je leur explique : 

-ils doivent toujours avoir ce livre sur eux si plusieurs profs leur demandent de lire (si un seul prof, ils peuvent l'amener uniquement le jour décidé par le prof).
-lorsque le livre est terminé ou presque, ils doivent être autonomes dans l'échange du livre. A eux de se débrouiller pour venir rendre celui-ci et en emprunter un autre avant la prochaine séance de lecture. 
-ils doivent être silencieux pendant le temps de lecture et respecter la lecture des autres. 

2)Chaque classe fonctionne différemment selon le nombre de profs impliqués. Dans certaines classes, il y a un seul prof qui souhaite participer, dans d'autres il y en a 5 ou 6. 
La grosse différence avec Silence on lit ! c'est que dans mon collège toutes les classes ne lisent pas en même temps (et que du coup seules les classes sont impliquées, et non pas l'administration, la vie scolaire, les agents...)
La plupart des profs proposent aux élèves de lire 10/15 min en début d'heure, parfois certains le proposent en fin d'heure.

3)Dans mon collège il y a 25 classes. 23 participent au projet (les 2 dernières étant des classes de troisième). Bien sûr, comme je l'ai déjà dit, certaines lisent beaucoup et d'autres très peu. 

 

J'ai questionné mes collègues pour faire un premier bilan mais j'ai eu très peu de réponses. Dans l'ensemble je n'entends que du positif pour la plupart des collègues. Certains collègues ont du mal à gérer ce temps (bavardages...) mais ce sont les collègues qui ont du mal à gérer leur classe en temps normal donc dans tous les cas on ne peut pas dire que ce soit ce projet qui les mettent en difficulté. 
Si la plupart des profs continuent ce projet, je pense que ça prouve bien que c'est positif car personne ne les oblige à rien. 
Les avantages constatés par les collègues sont, il me semble, bien loin de la lecture mais très profitables : calme, sérénité, silence, mise au travail... Les profs voient vraiment la différence. 

 

pile-livre-png-3

Pour ce qui est du bilan au CDI, mon avis est plus mitigé

En positif
-Une explosion des prêts
-Un réel regain d'intérêt pour la lecture pour certains élèves que je ne voyais jamais au CDI et qui ont dû emprunter un livre au moment de la première séance et qui depuis reviennent régulièrement, lisent la suite ou me demandent des livres du même genre. 

En négatif
-Une explosition des prêts qui vide le CDI ce qui fait que certains lecteurs sont frustrés (notamment pour les mangas et BD ou séries de romans)
-Quelques élèves qui ne jouent pas le jeu et viennent emprunter leur livre 5min avant la séance et le rendre 5min après (donc pas lu en entier) et ce chaque semaine et pendant un temps où le CDI n'est pas censé être ouvert aux élèves (cela concerne une classe, toujours la même).
-Quelques collègues qui n'ont toujours pas compris et qui ne veulent pas faire comme tout le monde, à savoir : ceux qui gardent les livres dans leur salle d'une semaine à l'autre ce qui fait que les livres sont volés puisqu'ils ne sont pas sous clé (problème évoqué l'an dernier et cette année mais pas de changement); les collègues qui m'envoient leurs élèves pendant leurs cours, 3 par 3 (donc défilé pendant toute l'heure) pour qu'ils changent de livre sans m'en parler avant (donc parfois je suis en cours et je les renvoie, parfois j'ai beaucoup d'élèves de perm et c'est bien trop le bordel, parfois même j'ai cours dans une autre salle et j'apprends par quelqu'un d'autre que les élèves m'ont attendu devant le CDI). Bon, en tout ça ne concerne que 3,4 collègues mais heureusement parce que si tout le monde fonctionnait comme ça ça ferait longtemps que j'aurai abandonné le projet !
-Certains collègues ne veulent pas que les élèves lisent des mangas/des BD/des documentaires. C'est compliqué, notamment pour les profs de français d'avoir un lâcher prise là-dessus. Moi je n'interviens pas là-dedans je les laisse faire. Mais ça me fait doucement rire quand je fais une séance avec un PP prof de français qui explique à ses élèves qu'ils peuvent tout prendre sauf des mangas parce que c'est trop vite lu / il n'y a pas grand chose à lire / et d'autres arguments farfelus ... et que l'heure d'après je fais la même séance avec un autre PP prof de français qui explique qu'ils peuvent tout prendre sauf les BD pour les mêmes raisons citées ci-dessus, en expliquant bien que par contre ils peuvent prendre les mangas qui ne sont pas concernés... Bref, chacun se fait son opinion sur les livres et c'est difficile d'en sortir ;-)

***

Si je fais un bilan global, c'est vraiment du positif. je suis très contente de la façon dont c'est mis en place dans notre collège car rien n'est imposé aux profs ce qui fait qu'il y a davantage de volontaires (on sait bien que si on force les profs ça ne fonctionnera jamais). Je ne suis pas naïve au point de croire que ça va susciter des vocations de lecteurs chez tous les élèves, mais si déjà ça peut montrer ou remontrer à certains le chemin vers la lecture plaisir, c'est génial, même si c'est une petite poignée. Ca permet aussi d'échanger parfois avec les élèves sur les lectures et induit un autre rapport entre les élèves et les profs. 
Et bien sûr, les autres bienfaits annexes comme le calme dans la classe et la mise au travail plus facile, ça c'est génial aussi et c'est vraiment prouvé chez nous !

Si vous avez des témoignages ou des questions n'hésitez pas en commentaire !!

Lettre du Ministère au Recteurs, datée du 3 octobre 2018, demandant la mise en place du quart d'heure de lecture.

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:04 - 03. Ma vie de prOf dOc en cOllège - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur bilan -prOvisOire- du Temps de Lecture - janvier 2019

  • Merci pour ton bilan bien fourni en arguments et en points positifs et négatifs. Ici, on a eu une réunion, évoqué lez créneaux et cours impactés, la gestion des livres aussi. Mais pas encore mis en place...

    Posté par Capocapesdoc, 04 janvier 2019 à 16:08 | | Répondre
  • Merci pour ton témoignage. Je suis dans la mise ne place du projet dans mon collège. le directeur est plutôt emballé par l'idée. maintenant il faut convaincre tous les collègues...

    Posté par 0titi85, 17 janvier 2019 à 14:22 | | Répondre
Nouveau commentaire