blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

24 mai 2018

Linea Nigra

9782265117006ORI

Linea Nigra
de Sophie Adriansen

Ed. Fleuve
19,90 € / 2017 / 492 p. 

La 4ème de couvertureStéphanie est enceinte. Stéphanie est confiante. Son chemin vers la maternité semble aussi nettement tracé que la ligne brune apparue à la verticale de son ventre.
Mais le doute s'installe. Et si elle mettait en jeu bien plus que prévu, dans son corps, dans son couple, dans son existence ? Est-elle vraiment prête à devenir mère et à vivre le tsunami qui s'annonce ? Peut-on se préparer à l'inconnu ?

Baby blues, jalousies, sexualité, hérédité, obstétrique, nuits blanches, ventres vides et ventres pleins, bonnes ou mauvaises raisons d'être mère. C'est tout cela et bien plus encore que raconte Linea nigra, à travers le parcours de Stéphanie et des femmes qu'elle croise. En trame de fond de ce roman kaléidoscopique, un combat : le droit de chacune à disposer de son corps.

Mon avis : Le syndrome de la vitre étoilée avait été un véritable coup de coeur l'an dernier. Quand je l'avais acheté sur un salon, Sophie Adriansen m'avait dit que la suite sortirai bientôt alors je guettais ! Et puis j'ai attendu un peu pour l'acheter, en espérant pouvoir avoir une dédicace (merci maman !)

Linea Nigra, je l'ai lu d'une traite. On retrouve Stéphanie, la narratrice du livre précédent, quelques temps plus tard. Elle n'est plus avec Guillaume, elle a rencontré Luc et l'envie d'avoir un enfant est de retour. Cette fois-ci, aucun problème : le bébé est en route dès qu'ils l'auront décidé. Mais c'est là que les questions commencent pour Stéphanie. 

Car si la société semble nous dire qu'on est une vraie femme que lorsque l'on a eu un enfant, elle nous dit surtout qu'il faudra être une mère parfaite ! Et cela commence dès la grossesse. La forme du récit est la même que pour Le syndrome de la vitre étoilée, à savoir, une alternance entre l'histoire de Stéphanie et des listes, des extraits de livres ou de films, des statistiques, des conversations avec différents médecins ou connaissances... Ce qui fait qu'en plus de lire une sublime histoire (dans laquelle beaucoup de mères se reconnaîtront), on apprend pleins de choses. 

A l'heure où les débats font fureur en ligne sur les violences obstétricales notamment, ce roman trouve un écho et nous apporte des arguments intéressants. En toile de fond, toujours, le féminisme de Sophie Adriansen qui est une façon de voir le monde dans laquelle je me retrouve totalement. 

Les deux romans peuvent se lire totalement indépendamment, ça c'est un plus que j'apprécie. 

Merci Sophie pour ce magnifique livre que j'ai envie d'offrir à toutes les jeunes mères autour de moi (et il y en a un paquet !)

20180428_171726[1]

 

Cette lecture est une lecture commune avec Enna ! Filez lire son billet !

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis d'Antigone
-L'avis de Lecturissime
-L'avis de Folavril
-L'avis d'Aydora
-L'avis de Marie Lit en pyjama

Petit bac 2018

Catégorie Couleur : NIGRA (ligne générale 3)

Tags : , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:26 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Linea Nigra

  • Tu as raison quand tu dis que beaucoup de mères se reconnaîtront et qu'on apprend pleins de choses. C'est un roman coup de coeur pour moi et il m'a terriblement bousculée et m'a aussi fait du bien!

    Posté par Enna, 24 mai 2018 à 06:45 | | Répondre
    • C'est exactement ça ! Il bouscule et fait du bien en même temps

      Posté par petite noisette, 12 juin 2018 à 09:34 | | Répondre
  • Merci beaucoup !

    Posté par Sophie A, 29 mai 2018 à 14:22 | | Répondre
    • Mais de rien !

      Posté par petite noisette, 12 juin 2018 à 09:33 | | Répondre
    • Merci à vous d'écrire de si beaux textes !

      Posté par petite noisette, 12 juin 2018 à 09:34 | | Répondre
Nouveau commentaire