blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

08 mars 2018

Ar-Men : L'Enfer des Enfers

9782754823364

Ar-Men
L'Enfer des Enfers
d'Emmanuel Lepage

Ed. Futuropolis
2017 / 21 € / 97 p.

Le résumé de l'éditeurAu loin, au large de l’île de Sein, Ar-Men émerge des flots.
Il est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde. On le surnomme « l’Enfer des enfers ».
Germain en est l’un des gardiens. Il y a trouvé sa place exacte, emportant avec lui sa solitude et ses blessures.
La porte du phare cède sous les coups de butoir de la mer en furie, et l’eau vient griffer le crépi de l’escalier. Sous le crépi, médusé, Germain découvre des mots, des phrases, une histoire. Un trésor. Le récit de Moïzez. Fortune de mer trouvée parmi les débris d’un bateau fracassé, Moïzez grandit à l’écart des autres sur l’île de Sein. Merlin, natif de l’île, est son compagnon d’aventure, Ys la magnifique son royaume perdu. Sur la Chaussée de Sein glisse le Bag Noz, le bateau fantôme, piloté par l’Ankou, le valet de la mort, et Moïzez est aux premières loges.
Plus tard il participera à la folle entreprise de la construction d’Ar-Men, quatorze ans durant, de 1867 à 1881.
Fébrilement, Germain note tout sur un carnet.
Après le travail quotidien, une fois répété les gestes précis et nécessaires à l’entretien du phare et de son feu, Germain raconte encore et encore.
Blottie au fond de la salle de veille, une silhouette est tout ouïe…

Mon avis : Une bande-dessinée d'Emmanuel Lepage ? Je la prends les yeux fermés ! Cet artiste sait magnifiquement représenter une ambiance et nous faire entrer dans l'histoire qu'il souhaite nous délivrer. Ici, il s'attache à nous parler d'un phare à la pointe de la Bretagne. Au large de l'île de Sein, le phare d'Ar-Men accueille ses gardiens pour quelques semaines, loin de tout. Le lecteur suivra Germain, et à travers lui, l'histoire du phare et de ses gardiens. 
Les dessins sont splendides, le récit tout autant.
Le lecteur est emporté dans cette solitude et la ressent comme s'il était lui-même sur ce phare avec Germain. 
C'est une BD dynamique, par les dessins (les vagues qui se jettent contre le phare par exemple) et par le texte qui sort parfois des cases. Le récit est prenant, il y a du suspens avec l'histoire de Germain qui nous est confiée petit à petit. C'est toute une époque qui nous est racontée, une époque maintenant révolue puisque le phare est automatisé. 

Une magnifique BD, comme toujours !

D'Emmanuel Lepage, j'ai déjà présenté Un printemps à Tchernobyl et Les voyages d'Anna

Merci Price Minister / Rakuten pour cet envoi ! La fiche de la BD sur leur site. Ma note : 16/20

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Sur mes brizées
-L'avis de Mo'

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:57 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ar-Men : L'Enfer des Enfers

Nouveau commentaire