blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

14 février 2018

16 nuances de première fOis

9782212567373_h430

16 nuances de premières fois
Coordonné par Manu Causse
et Séverine Vidal

Ed. Eyrolles
14,90 € / 2017 / 190 p.

La 4ème de couverture :  On se dit que la première fois ça va être 

GENIAL.
Et puis en fait c'est juste
CHELOU.
Ca fait parfois peur.
Et puis en fait c'est...
FLIPPANT 
BEAU
HOT !!!
OMG !!!
SUBLIME
Sinon on peut toujours s'y reprendre à plusieurs fois.

La liste des nouvelles :
-Nouvelle notification par Clémentine Bauvais
-Dr Jekyll, M. Hyde et moi par Benoît Broyart
-Le torse plastique par Hélène Rice
-Des fées par Arnaud Tiercelin
-Fixer les vertiges par Antoine Dole
-Mon beau miroir par Emmanuelle Urien
-In Gode We Trust par Axl Cendres
-Action ou vérité par Manu Causse
-Il était une (première) fois par Rachel Corenblit
-Odessa par Cécile Chartre
-Toutes les connes s'appellent Manon par Driss Lange
-Mike le bûcheron par Taï-Marc Le Thanh
-Sans elle par Gilles Abier
-Ca sert à rien par Sandrine Beau
-Something Evil's Lurking in the Dark par Chrysostome Gourio
-A l'ancienne par Séverine Vidal

Mon avis : Voilà un projet intéressant, mené par Manu Causse et Séverine Vidal, celui de rassembler seize textes d'auteurs contemporains pour adolescents, sur un seul et même sujet : LA première fois. Ces textes sont de tous genres différents. Clémentine Beauvais nous livre un échange de textos; Séverine Vidal imagine la vie future où plus personne n'aurait le droit de se toucher (ça m'a d'ailleurs fait penser à Contact de Malorie Blackman); Chrysostome Gourio et Emmanuelle Urien mettent en scène des monstres, chacun à leur manière; Antoine Dole et Gilles Abier choisissent de nous parler d'homosexualité; Les histoires de Benoît Broyard, Hélène Rice et Sandrine Beau ont pour point de départ une fête entre adolescents; Driss Lange et Cécile Chartre évoquent les risques de cette première fois, risque de tomber enceinte, risque de ne pas y arriver; Axl Cendres et Manu Causse livrent des récits sur les fanstasmes masculins; Clémentine Beauvais et Rachel Corenblit mettent en scène des copines qui racontent, enfin Arnaud Tiercelin et Taï-Marc Le Tanh proposent des textes incongrus. 

J'ai adoré cette lecture ! Je l'ai englouti en quelques heures, mais je pense que ce recueil pourraît aussi se lire petit-à-petit, histoire de bien appréhender chaque récit, peut-être entrecoupé d'autres lectures. 

Si j'ai beaucoup ri avec la nouvelle de Clémentine Beauvais, d'autres m'ont laissé très perplexe, comme Des fées de Arnaud Tiercelin. Celle-ci, je crois que je ne l'ai pas comprise (je l'ai sûrement lue trop vite). Certaines sont très proches des récits pour ado habituels et permettent au lecteur de lire une belle histoire, comme Ca sert à rien. D'autres sont beaucoup plus dures, parce que la sexualité, ce n'est pas toujours une belle histoire d'amour, comme dans Mon beau miroir

La préface d'Aain Héril, psychanalyste et sexothérapeute est intéressante et le but de ce livre est atteint : montrer DES premières fois, ne pas faire la morale, de pas se positionner en adulte qui va expliquer à l'ado comment ça se passe. 

Alors : un livre à mettre dans un CDI de collège ? (parce qu'en lycée la question ne se pose pas : c'est OUI !) J'avoue que ma réponse n'est pas tranchée. Je pense que ça pourrait être une très bonne chose, notamment pour les élèves à partir de la 4ème. Mais est-ce que ça pourrait en gêner, choquer certains ? Peut-être. Mais en même temps, la littérature est aussi là pour déranger, c'est ce qui fait avancer le lecteur. 

Mais je garde en tête une phrase lue sur Babelio (probablement d'une adolescente) : "Personnellement, je ne l'ai pas terminé. J'étais hyper gêné. J'avais l'impression de regarder le gens en train de faire l'amour. Et je crois que je n'étais tout simplement pas prête de toute façon. Je préfère vivre d'abord ma vraie expérience et plus tard, peut-être celle des autres.

Un livre a utiliser dans le cadre de la thématique au programme "Dire l'Amour" (4ème) ? Peut-être ! En tout cas étudier une ou plusieurs nouvelles dans ce cadre peut être une chose intéressante. 

Merci énormément à Babelio pour cette nouvelle édition de Masse Critique et aux éditions Eyrolles ! Pour une fois je n'avais coché que ce titre donc j'ai été vraiment très contente de le recevoir !

De Clémentine Beauvais j'ai déjà parlé de Songe à la douceur, Les Petites Reines et Comme des images.
D'Antoine Dole j'ai déjà parlé de Naissance des coeurs de pierre, A copier 100 fois et Mortelle Adèle.
De Taï-Marc Le Thanh j'ai déjà parlé des albums Cyrano et Le voleur et le magicien
De Gilles Abier j'ai déjà parlé de La piscine était vide
De Séverine Vidal, j'ai déjà parlé de Huit saisons et des poussières, Les petites marées et Polaroïd

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Noukette
-L'avis de Jérôme
-L'avis de Martine

Petit bac 2018

Catégorie Couleur : NUANCES (ligne générale 1)

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:58 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur 16 nuances de première fOis

    Je n'ai pas tranché non plus... mais j'ai adoré ce recueil aussi !

    Posté par Noukette, 15 février 2018 à 19:07 | | Répondre
    • Du coup je l'ai commandé, on verra bien !

      Posté par petite noisette, 17 février 2018 à 17:07 | | Répondre
Nouveau commentaire