blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

15 décembre 2017

L'Ombre d'un père

C_Lombre-dun-pere_8351

L'ombre d'un père
de Florence Cadier

Ed. Thierry Magnier
9,50 € / 179 p.  / 2013

La 4ème de couvertureGary vit seul avec Nicole, sa mère, à Wellington Nouvelle-Zélande et ne sait rien de son père. Obstinément et malgré les demandes jetées et insistantes de son fils, Nicole ne veut rien dire. Gary promène sa mélancolie et sa sourde révolte, obsédé par ce qu'il pense être un secret honteux et par des cauchemars récurrents où un soldat se bat dans les tranchées. Aussi lorsqu'un soir, dans un bar, une jeune Française l'aborde lui disant qu'elle sait des choses sur son père, Gary est bouleversé. Mais rien ne se passe comme prévu.

Mon avis : Voici un roman dont j'aime beaucoup la couverture et que j'ai emprunté juste pour ça, sans savoir à quoi m'attendre. 

J'ai été très partagée dans cette lecture. Certains aspects m'ont plu, d'autres beaucoup moins. Je n'ai pas vraiment aimé les deux personnages principaux. Gary, 18 ans, est torturé par le fait de ne pas connaître son père. Il se renferme dans son monde, le cannabis l'aidant beaucoup pour ça. Mais il devient également violent et lâche, ce qu'il déteste mais c'est plus fort que lui et ça le ronge de l'intérieur. Nicole, sa mère, ne m'a pas du tout convaincue. Elle n'en a absolument rien à faire de son fils, elle ne veut pas parler de son père et ne pense pas une seconde qu'un fils peut avoir besoin de savoir des choses sur son père pour se construire. Elle est super égoïste et se renferme sur elle-même. Pendant tout le récit, je me disais qu'il ne fallait pas trop la détester car on aurait sûrement une explication logique à se comportement, et bien non ! Ou du moins l'explication donnée ne me convainc pas du tout. 

Par contre, j'ai bien aimé l'aspect enquête policière : Qui a agressé la jeune Française ? Que voulait-elle dire à Gary ? Qui est le soldat dont rêve continuellement Gary ? Qui est son père ? Autant de question dont on se plaît à chercher les réponses, à faire des hypothèses. Pour la plupart, les révélations seront cependant décevantes. 

Ce qui m'a le plus gêné dans ce roman, c'est l'aspect fantastique avec les rêves que faits Gary et qui n'ont finalement pas d'explication. 

Je ne sais pas si c'est moi qui suis passée à côté ou si une majorité de lecteurs aurait le même ressenti que moi, du coup je ne sais pas si ce roman est à conseiller ou pas mais de toute façon plutôt pour des lycéens. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

113372342

Catégorie Sphère Familiale : PERE (ligne 3)

emprunté à la med

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:43 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur L'Ombre d'un père

Nouveau commentaire