blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

13 avril 2017

G229

81ImP+6u4QL

G229
de Jean-Philippe Blondel

Ed. Pocket
Ed. Buchet Chastel
5,90€ / 157 p. / 2011

La 4ème de couvertureDeuxième étage, troisième porte à gauche. Depuis vingt ans, la G229 est son royaume. La table en U. Le rétroprojecteur. Toute une génération d’élèves s’est assise là. Et Monsieur B. d’enseigner, de s’énerver, de s’attendrir. Passeur de mots, passeur de vie. Entre ceux qui rament et ceux qui s’envolent. Les parents d’élèves, les inspections tatillonnes, le temps qui passe… Parce qu’il y a un homme, derrière le prof, et tout un roman derrière le bureau…

Mon avis : Encore un coup de coeur pour un titre de Jean-Philippe Blondel !!
Ce roman (?) ou cette autobiographie (?) nous parle du quotidien de prof d'anglais de l'auteur depuis une vingtaine d'année. La narration n'est pas linéaire, elle s'attache à raconter des anecdotes et le quotidien, la routine que l'on retrouve d'année en année lorsqu'on est prof dans le même établissement pendant si longtemps.

On ressent l'attachement de l'enseignant pour ses élèves qui sont sur le point de devenir adultes. Et en même temps, il ne faut pas trop s'attacher car ils passent et défilent, on ne peut pas tous les garder comme des amis. 
J'ai reconnu de nombreuses situations, même si ça ne fait pas aussi longtemps que j'enseigne, je crois qu'après 8 ans et deux vagues complètes de collégiens, on peut commencer à vraiment voir cette routine. 

J'ai trouvé que ce titre était le pendant "adulte" de tous ses titres de littérature "jeunesse" dans lesquels le héros est au lycée en section littéraire. D'ailleurs, il en parle un peu à la fin et le lecteur peut comprendre que ces romans n'en sont peut-être pas vraiment, qu'ils sont peut-être tirés de situations que l'auteur à vécues. 

Ce qui est sûr, c'est que ce petit livre va très bientôt être offert à quelques amies... ;-)

"Elle me jette un coup d'oeil. "Ca a toujours été votre salle, ça, hein, monsieur B. ?" J'acquiesque. Le noeud monte dans la gorge. La concierge sourit. "C'est bizarre des fois, comme c'est. On croirait pas quand on arrive qu'on va rester si longtemps. Et puis le temps passe et voilà." (p.16)

"On vieillit.

On le sent dans les jambes en grimpant les escaliers qui mènent au deuxième étage, dans le manque de souffle dans le feu de l'action, dans l'agacement qui monte et dans cette impression qu'on a d'avoir déjà expliqué tel ou tel point des centaines de fois, dans la phrase qui traverse l'esprit à ce moment là, mais c'est pas vrai qu'ils n'ont toujours pas compris après toutes ces années ?" (p.135)

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis d'Enna
-L'avis de George
-L'avis de Miss Alfie
-L'avis de Accalia

défi-mars-17

3.Lire un livre où l'histoire est racontée à la troisième personne du singulier et le narrateur est de sexe masculin
7.Lire un livre d'un auteur déjà lu, sans qu'il s'agisse d'une suite de série
11.Il y a du noir et du blanc sur la couverture de votre livre
25. Il n'y a pas la lettre "i" dans le titre
27.Lire un one shot

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:54 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur G229

    Je ne sais pas si tu as lu son dernier roman : "Le groupe" mais il devrait te plaire ! J'ai beaucoup aimé la relation avec les élèves, le ressenti de l'enseignant et je me suis aussi demandé à quel point c'était autobiographique...

    Posté par Justine, 20 avril 2017 à 09:45 | | Répondre
Nouveau commentaire