blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

02 avril 2017

NOuvelle circulaire de missiOns des prOfs dOcs

Entete_BO_375172_457208

On l'attendait depuis... une éternité ! Quand j'ai passé mon CAPES en 2008, on nous disait déjà qu'elle était sur le point de sortir. Après des années d'attente et des mois de discussions, la nouvelle Circulaire de missions du professeur documentaliste est enfin publiée au Journal Officiel, ce 30 mars 2017 ! 

Pour rappel, la précédente Circulaire de missions datait de 1986, avant la création du CAPES.

Donc, pour lire cette nouvelle circulaire, c'est ICI.

Je ne vais pas faire ici ne analyse détaillée de ce que je pense de cette circulaire, je n'en ai pas le temps. Mais ce qui est sûr, c'est que cette circulaire ne va pas changer grand chose à nos préoccupations du moment. 

Trois points importants sont dégagés dans nos missions. J'ajoute les phrases qui m'ont semblées importantes :

1.Le professeur-documentaliste, enseignant et maître d'oeuvre de l'acqusition pa tous les élèves d'une culture de l'information et des médias.

"Son expertise dans le champ des Sciences de l'information et de la communication".

"Son enseignement s'inscrit dans une progression des apprentissages de la classe de sixième à la classe de terminale."

"Les évolutions [...], en lien avec les enjeux de l'éducation aux médias et à l'information, de l'orientation et des parcours des élèves, nécessitent une pédagogie favorisant l'autonomie, l'initiative et le travail collaboratif des élèves, autant que la personnalisation des apprentissages, l'interdisciplinarité et l'usage des technologies de l'information et de la communication."

"Le professeur documentaliste participe aux 5 travaux disciplinaires ou interdisciplinaires qui font appel en particulier à la recherche et à la maîtrise de l'information. "

"Le professeur documentaliste contribue à l'acquisition par les élèves des connaissances et des compétences".

2.Le professeur-documentaliste maître d'oeuvre de l'organisation des ressources documentaires de l'établissement et de leur mise à disposition.

"Sous l'autorité du chef d'établissement, le professeur documentaliste est responsable du CDI, du fonds documentaire, de son enrichissement, de son organisation et de son exploitation."

"Avec les autres membres de la communauté pédagogique et éducative et dans le cadre du projet d'établissement, il élabore une politique documentaire validée par le conseil d'administration." "Elle a pour objectif principal la réflexion et la mise en oeuvre de la formation des élèves à la culture informationnelle, l'accès de tous les élèves aux informations et aux ressources nécessaires à leur formation. La politique documentaire comprend la définition des modalités de la formation des élèves, le recensement et l'analyse de leurs besoins et de ceux des enseignants en matière d'information et de documentation, la définition et la gestion des ressources physiques et numériques pour l'établissement ainsi que le choix de leurs modalités d'accès au CDI, dans l'établissement, à la maison, en mobilité."

"Le professeur documentaliste pense l'articuation du CDI (et son utilisation) avec les différents lieux de vie et de travail des élèves (salles de cours, salles d'étude, internat) en lien avec les autres professeurs et les personnels de vie scolaire."

"Dans le cadre de l'écosystème numérique de l'établissement, le professeur documentaliste joue un rôle de conseil pour le choix et l'organisation de l'ensemble des ressources accessibles en ligne"

"Le professeur documentaliste assure une veille professionnelle, informationnelle, pédagogique et culturelle pour l'ensemble de la communauté éducative."

3.Le professeur-documentaliste acteur de l'ouverture de l'établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel.

"Le professeur documentaliste prend des initiatives pour ouvrir l'établissement scolaire sur l'environnement édcatif, culturel et professionnel, local et régional".

"Le professeur documentaliste développe une politique de lecture en relation avec les autres professeurs". "Les animations et les activités pédagogiques autour du livre doivent être encouragées et intégrées dans le volet culturel du projet d'établissement."

"Le professeur documentaliste contribue à l'éducation culturelle, sociale et citoyenne de l'élève." "Il peut participer à l'organisation, à la préparation et à l'exploitation pédagogique [...] de visites, de sorties culturelles et faciliter la venue de conférenciers ou intervenants extérieurs."

"Il participe notamment au parcours citoyen et au parcours d'éducation artistique et culturelle au sein de l'établissement."

 

=> L'application du décret sur les ORS ?
Si ce texte est bien mentionné dans la circulaire, celle-ci ne clarifie pas les choses :

"Le professeur documentaliste peut exercer des heures d'enseignement. Les "heures d'enseignement correspondent aux heures d'intervention pédagogique devant les élèves telles qu'elles résultent de la mise en oeuvre des horaires d'enseignement définis pour chaque cycle" (circulaire n°2015-057 du 29 avril 2015). En application [...] chaque heure d'enseignement est décomptée pour deux heures dans le maximum de service des professeurs documentalistes. Les heures d'enseignement sont effectuées dans le respect nécessaire au bon fonctionnement du CDI."

Un Chef d'établissement pourrait tout à fait refuser que le prof doc fasse des heures d'enseignement afin qu'il ne passe pas moins de 30h au CDI, et ce, pour le "bon fonctionnement du CDI". 

 

=>La question des manuels ?
Bien évidemment, aucune mention des manuels dans le texte, mais quelques petites phrases qui peuvent être comprises à notre désavantage, par exemple :

"Il organise de manière complémentaire les ressources pédagogiques issues de fonds physiques et numériques". 
"Le professeur documentaliste joue le rôle de médiateur pour l'accès à ses ressources".

 

=> Des termes trop ambigus à mon goût

"médiation documentaire", vous connaissez ? 
Moi pas, et j'ai toujours pas compris ce que c'était exactement :

"Le professeur documentaliste peut intervenir seul auprès des élèves dans des formations, des activités pédagogiques et d'enseignement, mais également de médiation documentaire, ainsi que dans le cadre de co-enseignements".

"Maître d'oeuvre" et "contribuer" sont deux autres termes que l'on retrouve souvent et qui sont trop ambigus, selon moi, pour que les choses soient comprises de la même façon par tout le monde. 

 

=>Les séances devant élèves SANS co-animation
C'est-à-dire les séances d'IRD ou EMI avec les 6ème ou tout autre niveau qui sont ajoutées dans l'emploi du temps : aucune mention claire qui permettrait d'ajouter des heures aux 26H maximum. De ce côté-là, pas sure que ce texte fasse évoluer les choses par rapport à cette année. 

 

Pour voir ce qu'en pense l'APDEN, c'est ICI. Et pour voir ce qu'en pense le SNES, c'est LA.

Tags : , ,
Posté par petite noisette à 16:31 - 04. Système éducatif - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur NOuvelle circulaire de missiOns des prOfs dOcs

Nouveau commentaire