blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

03 janvier 2017

Samedi 14 nOvembre

couv-Samedi-14-novembre-avec-bandeau-620x987

Samedi 14 novembre
de Vincent Villeminot

Ed. Sarbacane
Coll. Exprim'
2016 / 216 p. / 15,50€

La 4ème de couverture : Le vendredi 13 novembre, B. était à une terrasse. Il a vu les tueurs tirer.

Le lendemain, en quittant l'hôpital, il croise un homme dans le métro... Il le reconnaît : c'est l'un d'eux. 

Alors, sans avoir décidé ce qu'il va faire, il le suit. 

Mon avis : Je savais que ce roman serait dur. Et pourtant, j'avais très envie de le lire. Je n'imaginais pas qu'il serait SI dur. 

Ce roman est écrit en 5 actes avec des entractes entre chaque. J'ai bien aimé cette construction, et surtout les petits entractes qui permettent de donner une profondeur au récit, de l'ancrer dans le réel, de le contextualiser. Qui permet aussi au lecteur de souffler.

B. est en terrasse le jour des attentats de novembre 2015. Son frère est assassiné sous ses yeux. Lorsqu'il croise le chemin de l'un des terroristes, c'est là que le récit dérape. Vincent Villeminot a imaginé ce qui pourrait se passer si une victime croisait ce terroriste, incognito, dans le métro parisien. Et ce qu'il imagine n'est franchement pas bienveillant. 
Commence la quête de réponses pour B. Mais y a-t-il des réponses à donner ? Plus B. insiste, plus on se rend compte que victimes et bourreaux voient leurs rôles s'inverser. Aurions-nous réagit comme B. ?

Beaucoup de questions sont soulevées par ce récit. Les 5 actes font penser à une tragédie, mais heureusement Vincent Villeminot termine son récit sur une note d'espoir, même si la fin est floue.  

J'ai bien aimé certains détails, comme le fait que B. est complètement perdu, jusqu'à ce qu'il se retrouve et qu'à ce moment il peut retrouver également son prénom, Benjamin. 
J'ai bien aimé qu'en filigrane l'auteur évoque des faits de société comme les chaînes d'infos continue ou le porno. 

Samedi 14 novembre est avant tout un roman sur l'après-attentats. Continuer à vivre ? Mais Comment ? 

Je suis loin de réussir à écrire ici tout ce que m'a évoqué ce formidable roman. Je ne peux que le conseiller. Mais attention, il faut avoir le coeur bien accroché. 

Un roman pour le CDI ? Certainement pas en collège ! (d'ailleurs il ne porte pas la mention de littérature jeunesse de la loi de 1949) Mais en lycée ? Ca fait longtemps que je n'ai pas travaillé en lycée donc je ne peux pas vraiment donner une opinion tranchée. Le problème c'est qu'en lycée on a encore plus de lecteurs de tout types. Je ne souviens que moi-même dès le collège je lisais des romans pour adultes sans souci mais j'étais plutôt en avance pour ça. Prendre le risque que ce livre tombe entre les mains d'un lecteur immature/non averti... c'est difficile de trancher. Qu'en pensez-vous profs-docs de lycées ? 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Orbe
-L'avis de Lupiot
-L'avis de Tom

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 06:05 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Samedi 14 nOvembre

    Ce thème fait très très peur...
    Je tenterai quand même probablement le coup. Je n'ai encore jamais lu à ce sujet.

    Posté par Karine, 03 janvier 2017 à 17:18 | | Répondre
    • C'est le premier que je lis, en même si je l'ai beaucoup aimé, je n'ai pas franchement envie d'en lire d'autres sur le sujet. C'est pas facile !

      Posté par petite noisette, 03 janvier 2017 à 21:08 | | Répondre
Nouveau commentaire