blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

23 octobre 2016

Harcèlement

80872324_o

Harcèlement
de Guy Jimenes

Ed. Oskar éditeur
235 p. / 2011 / 11,95€

La 4ème de couverture : Valentin est seul. 
Seul dans un collège où aucun professeur, aucun éducateur ne s'est aperçu de sa souffrance. Seul dans une classe où tous les élèves savent, mais ne disent rien. Seul face à la violence sournoise de celui qui aurait pu être un ami...
Comment se défendre alors, quand on a perdu tout espor, comment s'en sortir quand on a perdu le goût de vivre ?

Mon avis : Enfin un roman qui décrit vraiment bien le harcèlement et comment il est vécu au collège, et notamment du point de vue des adultes. 

Je reprendrai une phrase de Christian Grenier en parlant de ce livre : "on est aux antipodes du manichéisme !" C'est exactement cela ! Car ce que les ados font subir à Valentin, ils ne s'en rendent pas bien compte, la plupart pense réellement que Valentin est plus ou moins coupable de quelque chose, et Valentin lui-même semble parfois "chercher" à ce qu'on s'acharne sur lui. Il n'y a donc pas de "gentil" et de "méchant", il y a juste des personnages avec leur personnalité qui a du bon et du moins bon (même si bien évidemment il y a certains personnages pire que d'autres).
Et c'est cela qui ancre ce récit dans la réalité. C'est pour cela que les profs et les adultes du collège mettent du temps avant de se rendre compte de ce qui se passe. 

Le personnage de Bastien me fait penser à des discussions que nous avons parfois au collège. Je me souviens d'une réunion où une collègue avait dit d'un élève qu'il était vicieux. La Principale l'avait repris en disant que c'était inacceptable de parler ainsi d'un élève, que ce n'était qu'un enfant et qu'aucun enfant n'était mauvais. J'avais été assez mal à l'aise à ce moment là car si je trouvais le mot employé par la collègue assez fort, je n'était pas non plus d'accord avec la Principale. Il arrive parfois que l'on voit que certains élèves sont vraiment méchants et la bienveillance à parfois bon dos (mot employé à outrance dans mon collège). Quand on est face à des cas de harcèlement comme décrit dans ce roman, je trouve trop facile de ne pas punir les harceleurs sous prétexte qu'ils ne se rendent pas compte. Comment et quand se rendront-ils compte que leurs actions font souffrir les autres s'ils ne sont jamais punis ? 

Un roman bien écrit, qui dérange, qui fait se poser des questions.
Un roman qui, pour une fois, n'accuse pas à outrance les adultes car ici on dit bien que le harcèlement est justement ce qui se fait dans le dos des adultes. 
Un roman dont la fin m'a un peu déçue mais ce n'est pas ce que je retiendrai.

Mais d'ailleurs, est-ce vraiment un roman ?

défi-octobre

+ d'infos :
-L'avis de Christian Grenier
-L'avis d'Enna

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:48 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Harcèlement

Nouveau commentaire