Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
blOg-O-nOisettes
blOg-O-nOisettes
Publicité
Archives
21 août 2016

BOuche cOusue

product_9782070573295_244x0

Bouche cousue
de Marion Muller-Colard

Ed. Gallimard
Coll. Scripto
7,00€ / 98 p. / 2016

La 4ème de couverture : Dans la famille d’Amandana, la propreté irréprochable n’est pas qu’un métier. C’est un mode de vie. Rien qui dépasse. Dans le Lavomatique tenu par ses parents, le bruit des machines couvre celui des élans du cœur et du corps. Mais comment faire taire son attirance pour une de ses camarades de lycée ?

Mon avis : Un très beau roman, dur, mais beau !
Amandana a trente ans, et les repas dominicaux sont toujours aussi silencieux et « propres ». Mais lorsqu’elle se rend compte qu’il y a un problème avec son neveu adoré de quinze ans, il est temps pour elle de se souvenir de sa propre adolescence…

Amandana adore le lavomatique familial. Et ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est de subtiliser, de temps en temps, des vêtements qui lui plaisent. Des vêtements de femmes, des vêtements d’hommes, qu’elle essaye, nue, devant sa glace. Amandana n’a pas vraiment d’amis. Trop différente. Sous prétexte de linge à livrer, le couple de gays de l’immeuble d’en face devient petit-à-petit ses meilleurs amis, ses confidents. Sa famille est bien trop rigide et silencieuse pour comprendre ce qu’elle ressent. C’est à Jérôme et Marc qu’elle raconte qu’elle a été choisie pour jouer Didon dans le projet pédagogique de son collège : monter l’opéra Didon et Enée de Purcell et le jouer au théâtre de la ville. C’est à eux aussi qu’elle explique son trouble face à Marie-Line, qui joue Enée. Petit-à-petit, la préparation du spectacle avance, les relations se nouent, la fin de l’année arrive comme le climax d’une année scolaire bien différente des autres. Son année de troisième, Amandana s’en souvient très bien. C’est l’année où tout a changé pour elle, pour sa famille. Car si Amandana a ses problèmes, elle n’est pas la seule. C’est cette année-là qu’est conçu, en secret et par erreur, son neveu Tom, celui-là même qui a des problèmes quinze ans plus tard.

Ce récit est l’histoire d’une adolescente et de sa quête d’identité sexuelle. Mais c’est aussi une saga familiale, avec les grands-parents et les vacances en Italie, les secrets inavoués, les silences, lourds, et cette impression de boucle dans laquelle rien ne change. L’identité de la famille est ici, dans cette boucle. Ce silence, ces « erreurs » qu’on préfère oublier, faire comme si elles n’avaient jamais existées.

J’ai vraiment beaucoup apprécié ce récit. Mais je l’ai trouvé très triste, sans grand espoir. Est-ce Tom va vivre le même genre de difficultés qu’Amandana, quinze ans après ? Est-ce qu’Amandana est restée bloquée à quinze ans ? Ce récit donne l’impression qu’elle n’a rien vécu depuis l’été de ces quinze ans. Et c’est triste !

+ d’infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Lirado

-L'avis de Takalirsa !

111458994

défibabelio2016-2017

Publicité
Commentaires
Publicité