blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

05 août 2016

Le Cri

1337884-gf

Le Cri
de Martine Latulippe

Ed. Québec Amérique
Coll. Titan
116 p. / 2012

La 4ème de couverture : Alexia rêve de faire partie de LA gang populaire de l’école et elle est bien près d’y parvenir. Mais le rêve se transforme en cauchemar quand la jeune fille devient témoin du harcèlement infligé par la bande. La blonde Sabrina semble capable de tout pour rendre la vie impossible à Maude, une ancienne amie d’Alexia. Et Antoine, qui est si beau, est-il différent des autres ? Jusqu’où Alexia devra-t-elle aller pour être acceptée ? Osera-t-elle réagir ? L’intimidation aura des conséquences encore plus tragiques  que tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Mon avis : Comme beaucoup de livres de ce genre, le récit commence par un prologue qui se passe à la fin de l’histoire. Le lecteur sait déjà que tout va se terminer par un enterrement et que la jeune héroïne Alexia paraît traumatisée. Et puis le fil de l’histoire reprend au début de l’année scolaire, avec quelques flash-back les années précédentes. Alexia est une jeune fille « normale » qui a des copines mais rêve d’intégrer le groupe le plus populaire de la classe. Et il y a Maude, qu’elle traîne un peu comme un boulet. Maude est sa voisine alors quand elles étaient petites elles ont parfois joué ensemble, surtout que leurs mères sont collègues. Mais depuis leur entrée dans le secondaire, Maude ne fait aucun effort vestimentaire, elle reste timide et solitaire. Alexia ne veut surtout pas qu’on croit qu’elles sont amies. Alors elle fera tout ce qu’on lui demandera pour prouver qu’elle n’en a rien à faire de Maude… sauf que ce n’est pas le cas ! Alexia est une fille bien et se moquer des autres, ce n’est pas vraiment son truc. Mais de là à tenter de les raisonner, c’est bien plus compliqué ! Alors elle laisse traîner les choses et la catastrophe survient…

Un roman comme beaucoup d’autres sur le harcèlement scolaire : fort, poignant, court et précis. La tension monte petit à petit au fil des pages et le lecteur n’a aucun espoir puisqu’il sait déjà que ça va se terminer par un enterrement. Mais l’auteur écrit bien et le suspens reste entier. Grâce à différentes fausses pistes, le lecteur va échafauder des hypothèses qui se révèleront fausses jusqu’au dernier moment. Un bon roman, assez juste je trouve, en ce qui concerne le mécanisme du harcèlement. Et qui donc, bien entendu, fait réfléchir.

Le seul petit bémol que j’aurai à ajouter est qu’il s’agit d’un roman québécois et donc que le français ne ressemble pas au nôtre. Ça m’a souvent gêné dans ma lecture, il y a beaucoup d’expressions inconnues voire de choses qui ne me parlaient pas. Par exemple je ne sais pas quel âge à Alexia puisqu’il n’est question que de la classe, du parcours scolaire, qui n’est pas du tout comme le nôtre.

Si ce roman peut être sans problème destiné à des collégiens (4è-3è plutôt je pense), je le réserverai quand même à des bons lecteurs du fait de la langue utilisée.

+ d’infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis d'Argali

Tags : , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:27 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le Cri

Nouveau commentaire