Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
blOg-O-nOisettes
blOg-O-nOisettes
Publicité
Archives
31 juillet 2016

Je suis Qui je suis

9782812610585

Je suis qui je suis
de Catherine Grive

Ed. Rouergue
Coll. Doado
9,20€ / 126 p. / 2016

La 4ème de couverture : Qu'on soit fille ou garçon, on peut avoir un chagrin. Grave, pas grave, mais un chagrin.
Qu'on soit fille ou garçon, on voudrait pouvoir l'oublier. Surtout quand c'est l'été et qu'on le passe à la maison. Les copains sont partis, les parents sont là sans être là. Alors, on vole le courrier des voisins pour se changer les idées. Et on rencontre une fille qui n'est pas son genre. Mais au fait, de quel genre est Raph' ?

Mon avis : Une belle surprise que ce roman que j'ai ouvert un peu à la légère. Le début du récit nous présente un personnage principal qui n'a pas de problème particulier mais qui a du mal à aller bien. Ce personnage à un "chagrin" qu'il n'arrive pas à exprimer. Sa mère est enceinte, il ne s'y attendait pas. C'est les grandes vacances, Raph' doit ranger sa chambre mais il traîne aussi un peu avec ses copains Bastien et François. Il rencontre aussi Sarah, la cousine de Bastien. 
Et puis à la page 47, le lecteur découvre que Raph' est une fille. Avec mon habitude de ne pas lire les quatrième de couverture, je pensais qu'il s'agirait d'un roman sur la quête d'identité sexuelle, et non pas sur la quête de genre. Du coup, pendant les quarante six premières pages, j'étais absolument persuadée que Raph' était un garçon, je ne m'étais même pas posé la question. Donc grosse surprise pour moi et tout le récit prend un tournant différent et fort intéressant.

J'ai bien aimé ce mal être que Raph' traîne avec elle. J'ai bien aimé l'amitié naissante avec Sarah. On se doute bien que l'arrivée d'un bébé dans cette famille va un peu bouleverser les choses et que le mal être de Raph' doit être en lien mais c'est beaucoup plus flou que ça. 
J'ai un peu moins aimé le vol des lettres. J'a trouvé que ce n'était pas assez poussé (le contenu est presque inconnu) ou trop (le séjour au commissariat), et puis ça m'a un peu fait penser au Fabuleux destin d'Amélie Poulain. Je n'aime pas trop le titre non plus. Par contre je trouve le choix de la couverture très judicieux. 

Un beau récit, sur un sujet peu courant. 

 

111458994

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Doc Bird (et son avis sur Demain j'arrête, dont il doit y avoir une référence vu ce qu'elle en dit)
-L'avis de Orbe

Publicité
Commentaires
C
Merci...
Répondre
D
J'ai moi aussi beaucoup apprécié ce roman qui laisse l'identité de Raph' dans le flou pendant une bonne partie, et qui interroge avec justesse la quête de son identité personnelle et le mal-être adolescent.<br /> <br /> Et merci de la citation !
Répondre
M
Je ne sais pas si tu en dis trop ou pas assez sur l'identité du personnage mais en tout cas tu me donnes bien envie de lire ce livre, je note, merci !
Répondre
Publicité