blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

29 mai 2016

Le mOnde dans la main

9782364740112

Le monde dans la main
de Mikaël Ollivier

Ed. Thierry Magnier
15,50€ / 2011 / 278 p.
3€ chez un discounter

La 4ème de couverture : Pierre a tout pour être heureux. Plutôt pas mal, même si trop timide avec les filles, il a seize ans, une soeur pleine d'humour, un père et une mère unis, une vie de rêve baignée par des études musicales à Versailles.
Enfin ça, c'était avant que sa mère ne disparaisse mystérieusement sans laisser d'adresse !
Alors tout bascule, tout chavire, et Pierre découvre que, sous une apparence très sage, sa famille cache d'inavouables secrets.
Il lui faudra devenir un autre, moins raisonnable, plus amoureux, pour s'apercevoir qu'enfin, le monde est dans sa main. 

Mon avis : Une petite merveille que j'ai lu d'une traite ! (j'ai même lu des passages à voix haute à Mini Noisette pour qu'il me laisse continuer ma lecture!) 
Pierre vit dans un monde très stéréotype comme on se l'imaginerait à Versailles, d'autant plus qu'il est dans une CHAM et joue de la musique classique à longueur de journée. J'ai beaucoup aimé les passages d'autodérision à ce sujet. 

"Au lycée La Bruyère, on formait un petit groupe à part, nous les musiciens, pas du tout intégrés avec nos horaires aménagés, notre programme particulier, nos heures de sport et de sciences en moins, nos après-midi au conservatoire. Surtout, on ne ressemblait pas aux autres, qui, déjà, versaillais, ne ressemblaient pas on plus tout à fait aux lycéens du reste de la France ! Le Versaillais est à part, un peu anachronique, et le musicien versaillais est carrément historique. Dans sa manière de s'habiller mais surtout dans ses goûts. Nous avions tous été élevés dans un environnement musical classique, et étions complètement à la ramasse pour ce qui était des musiques à la mode chez les jeunes de notre âge. Incollables sur Mozart, Debussy ou Stravinsky, ignares en rap, R&B, slam ou rock. Pareil pour le ciné ou les séries télé." (p.113)

Et puis du jour au lendemain, sur un parking Ikea, sa mère s'en va. "Elle n'en peut plus". Pierre se retrouve à gérer le quotidien, à s'occuper de son père qui tombe dans la dépression. Au fur et à mesure des semaines, il va prendre de l'assurance et découvrir des secrets de famille qu'il aurait préférer ignorer. 

J'ai beaucoup aimé les rebondissements, les différentes parties qui font que Pierre prend des nouveaux départs tout en ayant quelques fils conducteurs qui lui permettent de tenir : ses échanges de textos avec sa soeur, sa passion pour la musique. 

La fin est surprenante et destabilisante. Pendant toute ma lecture j'y pensais mais je ne voulais pas y croire... et bien si ! 

Bien évidemment, j'ai adoré la page 112 où l'auteur nous parle d'Ewilan. Par contre je ne comprends absolument pas cette couverture !?!

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-Le site de l'auteur

-L'avis de Céline
-L'avis de Faelys
-L'avis de Nota Bene

Tags : , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:50 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Le mOnde dans la main

Nouveau commentaire