blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

25 avril 2014

NOé (BD et film)

noeNoé
L'intégrale
de Darren Aronofsky (texte)
Ari Handel (texte)
et Niko Henrichon (dessin)

Ed. Le Lombard
2014 / 262 p.  / 29,90€

La 4ème de couverture : Le créateur dit alors : "J'exterminerai de la face de la Terre l'homme que j'ai créé..." Genèse 6:7

Mon avis : Ce volume regroupe les quatre volumes imaginés par Darren Aronofsky avant de les transformer en film (voir ci-dessous). L'histoire de base, tout le monde la connait : Les hommes sont devenus mauvais, alors Dieu décide de les exterminer par les eaux, afin de tout recommencer. Noé, descendant d'Adam, est le seul encore bon. Il lui confie la lourde tâche de construire une arche sur laquelle il embarquera avec sa famille et un couple de chaque espèce animale afin de les protéger de la descruction. A partir de ce scénario sommes toutes assez léger, Darren Aronofsky a imaginé une histoire qui se veut assez réaliste (dans la limite du possible bien sûr !) Noé passe donc une dizaine d'années à construire son arche avec l'aide de sa femme, de ses trois fils et de sa fille adoptive, mais surtout grâce aux "gardiens", les anges déchus qui ont décidé d'aider Noé (des sortes de géants à six bras). Noé a des visions qui lui indiquent la marche à suivre. Mais les hommes qui habitent les environs, méchants, cupides, cruels, veulent eux aussi monter sur l'arche. Noé devra donc faire tout ce qui est en son pouvoir pour les en empêcher jusqu'au dernier moment, jusqu'à ce que le déluge s'abatte sur la Terre et recouvre tout. Mais Noé n'en a pas fini avec les épreuves. Il est persuadé que la volonté de Dieu est que l'Homme soit détruit. Il décide donc qu'il n'aura pas de descendance. Et lorsqu'il apprend que sa fille adoptive et son fils vont avoir un enfant, il fait la promesse de le tuer si c'est une fille.

Il s'agit donc là d'une véritable tragédie. L'histoire de Noé est traitée de façon assez "psychologique".  Noé est torturé, tout d'abord par ses visions qu'il ne comprend pas au début, puis par ce qu'implique son projet. Ensuite, il est torturé parce que ses fils réclament des femmes et que lui ne veut pas qu'ils en aient, et finalement par cette promesse de tuer l'enfant à naître. Il se coupe ainsi petit à petit de chaque membre de sa famille. Il faudra attendre la toute fin pour que la paix soit retrouvée.

J'ai beaucoup aimé lire cette bande-dessinée, je l'ai trouvée intrigante et passionante. Par contre, si l'on compare avec la Bible, ce que j'ai fait, on constate qu'il y a énormément de choses imaginées par les auteurs. Il est vrai que la Bible est assez avare en description. Les auteurs ont donc dû imaginer tout un monde réaliste autour de Noé. Mais plus que cela, il lui ont aussi imaginé une fille adoptive, ainsi qu'un refus de sauver l'humanité, ce qui n'existe pas dans la Bible où Noé monte sur l'arche avec sa femme, ses trois fils et leurs trois femmes.

Quelques extraits choisis :

"Dieu dit à Noé : "la fin de toute chair est arrivée, je l'ai décidé, car la terre est pleine de violence à cause des hommes et je vais les faire disparaître de la terre. Fais-toi une arche en bois résineux, tu la feras en roseaux et tu l'enduiras de bitume en dedans et en dehors."

"J'établirai mon alliance avec toi et tu entreras dans l'arche, toi et tes fils, ta femme et les femmes de tes fils avec toi. De tout ce qui vit, de tout ce qui est chair, tu feras entrer dans l'arche deux de chaque espèce pour les garder en vie avec toi ; qu'il y ait un mâle et une femelle."

"Il y eut le déluge pendant quarante jours sur la terre ; les eaux grossirent et soulevèrent l'arche, qui fut élevée au-dessus de la terre."

(La Sainte Bible traduite en français sous la direction de l'école biblique de Jérusalem, 1955)

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

 

096867_jpg_r_640_600_b_1_D6D6D6_f_jpg_q_x_xxyxxNoé
de Darren Aronofsky

avec Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson...
2014 / 2h18

Le résumé allociné : Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde… n’est que le commencement.

Mon avis : Noé est un film grand-spectacle qui captera un public bien plus large que les seuls chrétiens (d'ailleurs apparemment les organisations religieuses ne sont pas du tout contente de ce film). Darren Aronofsky est connu pour le magnifique Black Swan, mais également pour Requiem for a dream. Le film est inspiré de la bande-dessinée (ci-dessus) écrit par Aronofsky lui-même. On peut trouver quelques -petites- différences qui sont probablement là pour ouvrir le film à un public plus large. J'ai beaucoup aimé les "veilleurs" qui ne ressemblent pas aux "gardiens" de la BD. De géants humanoïdes, ils deviennent des sortes de blocs de pierres avec têtes et bras (un petit air d'Arcimboldo).

Le pays décrit par Aronofsky est une sorte de désert post-industriel totalement ravagé. Il est à l'image des hommes : mauvais, dur et stérile. Le début du film, l'errance de Noé et sa famille à la recherche d'un peu de paix (et de nourriture) permet d'ancrer le récit dans une ambiance très dure. Puis, alors que l'arche est construite, c'est Noé qui, de plus en plus torturé, va prendre sur ces épaules cet aspect très dur.

Le film tient la route, il faut supporter les citations exactes à la Bible (comme dans la BD d'ailleurs) mais ce n'est quand même pas si présent que cela. Ca ressemble beaucoup plus à un film fantastique comme on a l'habitude de les voir qu'à un film religieux.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé !

Darren Aronofsky : "Nous avons donc bâti un monde fantastique, mais fidèle à l'histoire originelle."

+ d'infos :
-La fiche allociné

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:01 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur NOé (BD et film)

Nouveau commentaire