blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

04 janvier 2014

Le transperceneige

9782203027596Le transperceneige
Intégrale
de Jean-Marc Rochette (textes du T.1)
et Jacques Lob (dessins du T.1)
et Benjamin Legrand (textes et dessins des T.2 et T.3)

Ed. Casterman
35€ / 252 p. / 2013

La 4ème de couverture : Parcourant la blanche immensité d'un hiver éternel et glacé d'un bout à l'autre de la planète roule un train qui jamais ne s'arrête. C'est le transperceneige aux mille et un wagons.

Mon avis : Après être allée voir Snowpiercer au cinéma, j'ai eu très envie de découvrir la bande-dessinée d'origine. Cette bande-dessinée est composée de trois titres dont la création est à signaler : le premier volume a été fait en 1984 par Rochette et Lob. Les deux suivants sont beaucoup plus tardifs, 1999 et 2000 par Legrand, textes et dessins. L'histoire présentée dans cette bande-dessinée est totalement différente de celle du film. Seule l'idée de base est la même. Je ne ferai donc pas de comparaison.

Le Transperceneige est l'histoire d'un train. Un train capable de rouler indéfiniment, à travers le continent, brisant la neige et la glace qui a envahit la planète dans un futur pas si lointain. Suite à une nouvelle guerre mondiale, une bombe climatique a été déclanchée. En quelques heures, les habitants de la Terre ont vu le climat se dégrader, la neige tomber en plein été. Toute la population est morte congelée. Seuls quelques chanceux ont réussi à avoir une place dans le transperceneige, en attendant des jours meilleurs.

Mais le beau temps n'arrive pas et le train roule depuis des décennies. L'organisation du train est très carrée : les "queutards" sont laissés à l'abandon dans les wagons de queue depuis que quelques uns d'entre eux ont voulu se révolter. Ils survivent comme ils le peuvent parmis les cadavres et la saleté. A la tête du train, les riches voyageurs ont beaucoup plus d'espace, de vivres et de secrets. Les tensions sont toujours là entre les habitants du train et les militaires sont sans cesse sur le qui vive pour faire régner l'ordre.

Dans le premier volume, le lecteur suivra les traces de Proloff, un queutard qui décide de "s'évader" et de gagner les wagons du milieu. Arrêté avec Adeline Belleau, une activiste s'interressant au sort des voyageurs des wagons de queue, ils seront accompagnés par les militaires jusqu'à la tête du wagon où les dirigeants disent souhaiter les rencontrer.

Dans le second et le troisième volumes, le lecteur suivra Puig Vallès et Val, deux nouveaux héros qui comme les premiers, n'auront qu'une chse en tête : faire survivre tout le monde dans un train qui ne peut s'arrêter sous peine de mort -presque- instantannée. Ce qui est passionnant dans ces deux derniers volumes, c'est le lien avec le premier. Mais je n'en dirai pas plus car cette découverte est vraiment au centre du suspens. 

Cette bande-dessinée est vraiment un classique du genre, avec les éléments attendus de la science-fiction post-apocalyptique comme l'arche (qui prend ici la forme du train) et le cataclysme climatique. Beaucoup de films font écho ici, notamment ceux de Mikael Bay (2012, Le jour d'après).

C'est une bande-dessinée que l'on prend plaisir à lire. Par contre il faut s'accrocher car elle est longue (252 pages) et assez complexe.

transperce

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:30 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Le transperceneige

  • Elle me tente beaucoup cette BD et encore plus après ton billet !

    Posté par manU, 12 janvier 2014 à 00:49 | | Répondre
  • N'hésite pas, elle vaut le coup !

    Posté par Petite Noisette, 02 février 2014 à 19:38 | | Répondre
Nouveau commentaire