blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

24 août 2013

The Walking dead : l'ascensiOn du gOuverneur

the-walking-dead-lascension-gouverneur-L-znoRipThe Walking dead
L'ascension du gouverneur
de Robert Kirkman
et Jay Bonansinga

 

Ed. Le livre de poche
8,10€ / 2012 / 349 p.

La 4ème de couverture : Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les mort-vivants où quelques uns tentent de survivre, il n'y a pas plus redoutable que le Gouverneur. Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu'il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu'il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient.

Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans l'Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment Philip Blake est devenu... le Gouverneur.

Mon avis : Après avoir lu toutes les bandes-dessinées et vu les deux saisons de la série télé, il ne me manquait plus que ce roman pour avoir fait le tour de ce qui existe autour de The Walking Dead. Phénomène qui a explosé après la première saison de la série télé, The Walking Dead est une histoire assez banale de zombies qui envahissent la planète. Dans la bande-dessinée d'origine, on suit Rick, un policier, ainsi que sa famille, qui tentent de survivre dans ce chaos. Il se forme un petit groupe qui va de ville en ville pour tenter de trouver un refuge sûr. Le gros plus de cette série de bande-dessinées (17 pour l'instant), c'est le dessin et un scénario qui ne laisse aucun répit : à chaque épisode les morts se comptent par dizaine et les personnages principaux ne sont jamais épargnés. La série télé a repris les codes et les personnages de la BD mais de façon un peu plus édulcorée (impossible de faire mourir tout le monde aussi vite, le téléspectateur doit s'attacher aux personnages pour avoir envie de regarder la suite!).

Avec ce roman, l'idée est de raconter une histoire parallèle; celle de Philip Blake, le « Gouverneur ». Un être sans pitié que Rick va rencontrer dans l'une de ses aventures. Le récit commence quelques jours après le début de l'épidémie inexpliquée. Le lecteur suit un petit groupe qui tente de survivre et de gagner Atlanta où, semble-t-il, un centre de rescapés pourrait les accueillir. Le groupe est composé de Philip Black et sa fille Penny, âgée de 7 ans, Brian Blake le frère intello de Philip, ainsi que Nick et Bobby, deux de ses amis d'enfance. Philip est clairement le chef de bande, c'est un dur à cuire qui n'a pas peur de se salir les mains pour protéger sa famille. Nick et Bobby le suivent et savent se défendre. Penny reste recroquevillée sur elle-même, comme tétanisée par ce qui se passe. Quand à Brian, il n'ose pas tuer les zombies (il voit encore les êtres humains qu'ils étaient), il se plaint tout le temps, hésite, trébuche, et est malade. Bref, c'est un peu le looser de la bande alors même qu'il est le frère aîné. Il est considéré comme un enfant, à l'image de Penny avec qui il doit toujours se cacher quand il y a du danger.

Mais étrangement, le lecteur va beaucoup plus s'attacher à Brian qui est humain finalement, qu'à Philip qui est froid et violent. Nous suivons donc les aventures périlleuses de ces cinq personnages. Ils vont aller de lieu en lieu, vont faire des rencontres. L'histoire se poursuit jusqu'à Woodbury, la ville sur laquelle régnera le Gouverneur.

Je ne vais pas en dire plus parce qu'il ne faudrait pas gâcher les quelques -bonnes- surprises du roman ! (surtout ne pas lire la dernière page avant la fin!!)

Si ce roman n'est pas un chef d’œuvre de la littérature, il garde l'esprit d'origine de la bande-dessinée avec beaucoup de morts et de violence. Bizarrement, autant les dessins de la BD, aussi gore soient-ils, ne m'ont absolument pas choqués, autant j'avoue que j'ai eu du mal à me promener dans le noir les quelques nuits qui ont suivi ma lecture. Le récit se lit vite et bien. Au tout début j'ai eu du mal à accrocher mais dès que le petit groupe est bien présenté, on a très envie de savoir ce qui va se passer et on ne lâche plus le bouquin.

Un roman pour les fans de The Walking Dead uniquement. En tout cas je ne pense pas qu'il soit judicieux de le lire si on n'a pas lu la BD car sinon on ne connaît pas le personnage et cela perd de son intérêt (il n'est pas encore présent dans la série télé).

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-L'avis de Lydia
-L'avis de Tomisika
-L'avis de Miss G
-L'avis d'Archessia
-L'avis de Miss Sugartown
-L'avis de Karine
-L'avis de Dahlia

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 07:46 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur The Walking dead : l'ascensiOn du gOuverneur

Nouveau commentaire