blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

07 février 2013

Un amOur sucré salé

802265_5868421

Un amour sucré salé
de Christine Frasseto
et Guillaume Leturgie

Ed. Flammarion
Coll. Tribal
7,00€ / 136 p. / 2010

La 4ème de couverture : Salé. Ma petite Luce, ma Lucille, ma soeur, mon amie de toujours. Je la connais depuis que j'ai huit ans, la moitié de notre vie passée ensemble, on a tout vu, tout fait.
Sucré. Tom et moi, on est comme des magnets sur un tableau métallique, on se comprend presque sans rien se dire et je sais que rien ne pourra jamais nous séparer.

Mon avis : Un amour sucré salé est un roman écrit par deux auteur et à deux voix. La narration alterne entre Tom et Luce, deux ados en classe de troisième et amis depuis toujours. Je n'ai pas trop aimé le début, je l'ai trouvé lent et je n'arrivai pas à entrer dans l'histoire. Puis, au fil des pages ça s'est grandement amélioré et j'ai trouvé la seconde partie du récit bien plus intéressante. Tom et Luce sont deux personnages auxquels on s'attache. On aime leur caractère, leur point de vue, leur façon de faire les choses... Par contre les personnages secondaires sont extrêmement stéréotypés (le tombeur obsédé, la nympho, le meilleur ami du tombeur, moche et pas intéressant, la prof de sport sexy, le père largué, les parents super compréhensibles...) Bref, heureusement que Tom et Luce sont un peu originaux ! 

Ce roman est une histoire d'amour, comme l'indique le titre, mais c'est bien plus que cela. C'est l'histoire de l'amitié qui se transforme en amour, du passage de l'enfance à l'adolescence, de l'adolescence à l'âge adulte. L'amour est toujours présent dans le récit, mais l'histoire d'amour en elle-même non. D'ailleurs la fin m'a beaucoup surprise car elle n'est pas vraiment conventionnelle (et en ça elle peut être décevante, même si on aime ce qui n'est pas conventionel - je n'en dis pas plus). 

J'ai trouvé que parfois - comme souvent - les propos n'étaient vraiment pas ceux d'adolescents. Lorsque Tom se met à écrire de la poésie parce que la mer l'inspire, j'ai trouvé ça vraiment naze. Et puis la comparaison de la 4ème de couverture, je me demande où ils ont été la chercher... 

Dans ce roman, les élèves partent en voyage scolaire en Bretagne, et plus précisément près des Glénans. Ce livre m'a particulièrement marquée parce que justement dans notre collège nous organisons un voyage aux Glénans cette année, et je serai de la partie ;-) Par contre ce que les auteurs décrivent ici est tellement irréaliste que j'en viens presque à espérer que les quatrièmes ne lisent pas le roman, ou du moins avant le départ. Ils risqueraient d'être déçus... Dans le récit, les élèves de 3ème font ce qu'ils veulent quand ils veulent. Ils vont se promener seuls sur la côte, ils vont faire de la voile seuls avec des monos, ils sont invités chez ces monos, ils se baignent quand ils en ont envie, ils se saoulent toute la nuit... Bref, totalement impensable qu'un voyage puisse se passer ainsi !!

+ d'infos
-Des avis sur le site littérature jeunesse de Lille

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 06:34 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Un amOur sucré salé

  • Intéressant cette idée d'écriture à deux voix.
    Comme toi, je n'aime pas les livres irréalistes, surtout lorsqu'ils se passent dans le milieu scolaire (je suis enseignante...)
    Bonne journée

    Posté par Dalva, 27 septembre 2016 à 07:03 | | Répondre
Nouveau commentaire