blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

24 août 2012

Juste une erreur

9782021051063_1_75Juste une erreur
de Hubert Ben Kemoun

Ed. Seuil
9,50€ / 134 p. / 2011

La 4ème de couverture : Deux complices inséparables, une petite erreur de casting, la guerre jusqu'aux portes de l'enfer... L'une séduisante et spontanée rêve de célébrité; l'autre plus effacée à davantage de tranquilité. Tout pourrait les opposer, elles sont pourtant les deux plus grandes complices de leur collège. Lorsqu'une agence de publicité organise un casting, l'une n'hésite pas un instant et s'imagine déjà en beauté sur les affiches, quitte à piétiner ses concurrentes; l'autre n'hésite pas non plus à l'accompagner pour la soutenir. Mais si les publicitaires savent vanter les mérites de leurs produits, parfois ils se trompent et propulsent leurs proies dans des tourbillons dignes des plus terrifiants manèges de la fête.

Mon avis : Hubert Ben Kemoun est une valeur sure. Qu'il écrive pour les plus jeunes ou pour les adolescents, ses romans sont toujours très justes et surtout très appréciés. En plus de son nom, ce qui m'a attiré dans ce livre c'est sa couverture : très girly. Mais comme on sait que HBK n'écrit pas de la chick lit, on se doute qu'il y a un peu de cynisme derrière tout ça.
Pour commencer, j'ai ouvert le livre et en ai découvert son thème grâce à un petit texte de l'auteur (quand je peux j'évite de lire les 4ème de couverture avant le roman) dans lequel il explique à quel point il est effaré par ce que le mythe de la célébrité peut faire comme ravages dans notre société. Et puis il cite La Complainte du phoque en Alaska, une chanson que j'adore, et que j'ai eu dans la tête pendant toute la lecture.
Le roman met en scène 3 jeunes filles de 15 ans et une femme plus âgée. C'est un univers presque exclusivement féminin qui est présenté. Deux des jeunes filles rêvent de célébrité et comptent sur leur corps pour la leur apporter. Elles s'affrontent pour décrocher le même casting. La troisième est tout l'inverse : elle ne rêve pas de gloire et n'accorde que peu d'importance à son physique. Le dernier personnage important est la mère d'une des candidates, prête à tout pour que sa fille réussise là où elle-même a échoué.
Si ce roman est vraiment très sympa à lire, j'ai trouvé les ficelles un peu grosses et caricaturales. HBK la dit très crédible, c'est sûr que chaque personnage l'est. Mais que tous ces personnages coexistent en même temps au même endroit paraît assez gros.
Cela dit, c'est un roman qui fait réfléchir et pour cela le but est atteint. On peut espérer que les jeunes filles qui l'ouvriront (avec cette couverture on peut être surs qu'il y aura peu de lecteurs masculins) seront interpellées.

Dès le milieu du collège.

+ d'infos :
-La critique de Sharon
-Une critique sur A l'ombre du grand arbre

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 07:10 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Juste une erreur

  • Je l'ai commandé avant les vacances, je n'ai pas encore de retours de lectures dessus mais j'espère qu'ils aimeront ! Du coup je vais le lire...!

    Posté par Noukette, 24 août 2012 à 22:07 | | Répondre
  • Ce qui est sûr c'est que les tiens le liront plus que les miens...

    Posté par Petite Noisette, 25 août 2012 à 12:58 | | Répondre
  • le sujet m'intéresse! ma fille est encore un peu jeune mais je le note pour moi (et pour elle + tard!)

    Posté par lasardine, 27 août 2012 à 15:33 | | Répondre
Nouveau commentaire