blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

07 juin 2011

QuelQues petites QuestiOns de dOc...

En ce moment je me pose des milliards de questions pour l'an prochain, je vous en épargne quelques unes, par contre je me permets de parler de quelques autres ici car je me dis que ça peut servir à d'autres et surtout, j'ai besoin de vos lumières !!!

Concernant la Vie Scolaire :

259Je ne suis pas satisfaite des élèves qui viennent au CDI sur leurs heures de permanence. Actuellement, ce sont les Assisstants d'Education qui amènent les élèves de leur choix à chaque heure, normalement 15 à 20, régulièrement plus de 25. Je ne mets pas du tout en cause les AE, je m'entends bien avec eux et je sais qu'ils sont chargés en perm, mais je commence à être très énnervée par les élèves qui n'ont absolument rien à faire au CDI et qui le clament haut et fort ("on m'a obligé"). Du coup je passe des heures et des heures à hurler et ça ne me convient pas. 1343 Comment ça se passe chez vous ???

Ce que je pense mettre en place, après accord des CPE : Je descends moi-même chercher  15 à 20 élèves pour le CDI selon des critères précis : élèves qui ont une demande particulière et un besoin du CDI (lecture ou recherche). Sauf exception, seuls les élèves volontaires pourront venir.

259Le temps du midi est un autre problème pour moi. Chez nous cela dure de 12h30 à 13h55 (un seul service). Je ferme le CDI de 12h30 à 13h30 (j'ai essayé d'ouvrir plus tôt mais j'ai réellement besoin de ma pause d'une heure, sans parler de tous les projets qui se mettent en place à ce moment là !) J'ouvre donc le CDI de 13h30 à 13h55 (oui c'est très court!!) Actuellement, les élèves doivent se ranger dans la cours et je descends les chercher. Sauf que ça ne fonctionne pas, il n'y a jamais personne dans la rangée CDI, les élèves montent tous un par un (souvent dès 13h10) donc c'est le bazar dans les couloirs et je me fait taper sur les doigts. 1299 Comment faites-vous dans vos collèges ???

Je pense mettre en place cette organisation (toujours après accord des CPE) : Les élèves souhaitant venir au CDI entre 13H30 et 14H s’inscrivent à la Vie Scolaire sur un cahier prévu à cet effet pendant la matinée (plus particulièrement pendant la récréation du matin). Je récupère le cahier à 12H30/13H. A 13H30, les élèves inscrits se rangent dans la cour (rangée CDI) et je descends les chercher (vérification par rapport à la liste). Les élèves sont obligés de rester au CDI jusqu’à 14H.

Concernant les élèves au CDI :

259J'ai un gros problème pour gérer les ordinateurs du CDI (5). L'année dernière, les élèves faisaient tout et n'importe quoi sur les ordinateurs qui étaient très loin de moi donc je ne voyais absolument pas ce qu'ils y faisaient, à part que ça formait des attroupements. Cette année, j'ai tout changé de place, les cinq ordis sont en bloc presque devant moi, je vois 3 écrans de mon siège. J'arrive donc à gérer les attroupements, à exiger maximum deux élèves par ordi. En début d'année j'ai souhaité mettre en place un système d'inscription avec une feuille sur laquelle les élèves devaient indiquer les raisons qu'ils avaient d'utiliser l'ordinateur. J'ai laissé tombé à la fin du 2ème trimestre quand j'ai commencé à désespérer devant le nombre de raisons débiles que les élèves écrivaient sans honte aucune... Du coup les 3/4 des élèves viennent au CDI uniquement pour aller sur Internet et jouer ou chercher des images de stars (bon une victoire quand même : j'ai réussi à les raisonner quant à l'utilisation intempestive de l'imprimante : je n'ai plus besoin de l'éteindre!) Mais je passe mon temps à leur demander de quitter tel site, à éteindre le son... Et à vrai dire j'en ai vraiment marre. En plus on m'a installé Italc il y a quelques semaines mais c'est très lent donc finalement je ne l'utilise pas car le temps d'ouvrir une fenêtre le gamin a eu le temps de passer à autre chose.  05t Comment gérez-vous les ordinateurs ???

J'ai vraiment envie de faire changer les choses de ce côté là pour l'an prochain. Je vois bien que lorsque je fais des heures sans ordi, les élèves sont dégouttés mais c'est beaucoup plus calme et ils trouvent toujours une autre occupation ! Je rêve de pouvoir gérer ça comme Noukette qui a des élèves qui ont bien compris comment ça devait marcher ! J'avais préparer des petits papiers pour les profs qu'ils devaient remplir et me rendre lorsqu'ils demandaient des recherches à leurs élèves. Depuis septembre j'ai eu 2 papiers !! Du coup quand un élève me dit qu'il doit faire telle ou telle recherche, même s'il ment, je n'ai aucun moyen de le savoir (ils me disent souvent qu'ils ont besoin d'images alors que c'est faux).

Bon, je m'arrête là, si vous avez des témoignages, des grandes solutions ou des petits trucs, faites partager s'il-vous-plaît !!!! 56645078_p

Tags : , ,
Posté par petite noisette à 07:10 - 03. Ma vie de prOf dOc en cOllège - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires sur QuelQues petites QuestiOns de dOc...

  • Ca me rassure de voir que je ne suis pas seule à avoir tous ces problèmes !! Je posterai un billet ce soir sur le sujet ...

    Posté par Lottie, 07 juin 2011 à 07:22 | | Répondre
  • Bon, bon, bon...

    Alors, pour les élèves de l'étude :
    C'est toujours moi qui vais les chercher. Ils se rangent devant l'étude et ensuite je viens les prendre ( jusqu'à 25). Si j'en vois dans le lot qui ne sont pas très sérieux, je leur demande ce qu'ils ont a faire et ensuite une fois au CDI, j'essaie de vérifier rapidement s'ils travaillent bel et bien. En cas de non travail ou s'ils sont pénibles, c'est retour en étude où j'ai des accords avec les AED pour qu'ils les punissent.

    Le temps du midi est également problématique pour moi. Ils sont censés s'inscrire au CDI à l'avance pour pouvoir venir de 13 à 14 h (ils viennent comme ils veulent : le CDI donne sur la cour). Ca permet de réduire le nombre d'élèves mais comme je ne prend pas le temps de vérifier, j'en ai tjrs trop. En plus, j'accepte tous ceux qui ont des trucs hyper urgent à imprimer ou à faire (moi et mon coeur mou...) Je pense à afficher la liste des inscrits sur la porte pour décourager encore + les non inscrits...

    Les ordis : les élèves doivent passer devant moi pour aller sur les ordi qui sont en face de moi et à ma gauche. Je leur demande tjrs ce qu'ils ont à faire et si ça me va, je leur donne une fiche où ils s'inscrivent ac le motif de la recherche. S'ils jouent ou ne font rien d'utile, ils doivent quitter le poste.
    Je pense que si tu les vires des ordi (voir du CDI)à chaque fois qu'ils vont jouer ou chercher des images pr rien, tu finiras par réguler le phénomène ^^.

    Bon, voilà, j'espère que ces quelques trucs pourront te servir !!
    Bon courage

    Posté par Lucie, 07 juin 2011 à 09:02 | | Répondre
  • Je ne suis pas vraiment concernée par les premiers problèmes que tu évoques étant donné mon poste en lycée. Par contre, je rejoins ton questionnement au sujet des ordinateurs. Au lycée aussi les élèves ne viennent que pour ça ! J'essai moi aussi de limiter le nombre d'élèves à deux par poste... mais ils savent tout à fait contourner le pare-feu et se rendre sur les réseaux sociaux et autres blogs ! Je suis assez permissive étant donné leur âge et leur très faible attrait pour la lecture... mais ça m'agace et à part trouver un moyen de verrouiller les ordinateurs ou être sans arrêt derrière eux je ne vois pas comment m'y prendre !

    Posté par Nota bene*, 07 juin 2011 à 09:02 | | Répondre
  • J'avais le même pb que toi quand je suis arrivée au collège : Le CDI était une annexe de la perm. Du coup, en accord avec la vie scolaire, je suis allée les chercher, ça m'a permis de garder un contrôle sur le nb d'élèves au CDI, et aussi sur leurs activités. Aujourd'hui, je n'ai plus besoin de descendre, les surveillants ont bien compris que je n'accepte pas les "glandeurs", sauf en cas d'absences nombreuses de profs ou je les libère un peu.
    J'ai aussi le logiciel italc que je trouve pas mal, je n'ai pas de souci de lenteur, sauf que 2 ordis sont souvent inaccessibles, je pense à cause du réseau mal établi. Et les 5 écrans me font face : Il m'arrive carrément de fermer la session d'un élève (à distance c'est pratique et rigolo s'il n'a pas compris mon avertissement. De toute façon, chaque élève qui doit utiliser un ordinateur doit me dire avant ce qu'il doit y faire. Max 2 élèves par ordinateur, personne debout derrière. Et si vraiment beaucoup de monde doit/ veut les utiliser, je fais un roulement toutes les 20 mn.
    Entre midi et 2, j'ouvre le CDI pendant 45 mn. Je vais les chercher dans la cour. Tout élève venant seul sera de toute façon refoulé à l'entrée. Il y a des fois ou personne ne vient, tant pis (et d'autres fois, c'est bondé.)

    Posté par Fabs, 07 juin 2011 à 10:49 | | Répondre
  • Questions récurrentes et à jamais insatisfaisantes Pas trouvé non plus de solution miracle et perenne... Je suis TZR et je navigue depuis trèèès longtemps et j'ai partout vu la même chose quelle que soit la poigne, l'ancienneté dans le poste ou la forte personnalité de la doc remplacée. Tout dépend des (bonnes) relations avec le VieSco (et des bonnes relations entre eux... si tu t'accordes sur des modalités avec un/une CPE qui ne s'entend pas avec les les AED, c'est mort... si les AED ne
    s'entendent pas entre eux, c'est mort également...) Si le CPE ne partage pas ta façon de fonctionner, c'est mort également... ici par exemple, la CPE refuse que les élèves circulent dans les couloirs à la pause méridienne, ce qui est louable et respectable. Mais ils ne sont pas non plus devant la rangée CDi dans la cour à l'heure prévue (certains n'ont pas fini de manger, oublient l'heure...) et au final il n'y quasiment personne à cette heure-là, ce qui est bien dommage.
    Pour les élèves qui viennent aux CDI sur leurs heures de perm, le moins pire est effectivement d'aller les chercher en étude : tu tries, tu as ta blacklist éventuellement (je sais, c'est pas bien, c'est pas fairplay et tout ce qu'on veut...) mais ça n'empêche pas ceux qui viennent sous de faux prétextes (10mn de recherches et 40 mn de bavardage)
    Idem pour les ordi, l'inscription sur un cahier donne pléthore de sujets comme "Internet" ou "Recherche" et tu passes ton heure à fliquer... le moins pire à l'usage ce sont les écrans en face de toi... Testé aussi le contrôle à distance...quand ça fonctionne. je trouve le procédé un peu violent mais efficace. Et quand j'en ai trop marre je fais La semaine sans ordi et redécouvrons les trésors papier du CDI. Gestion de l'imprimante :ce que j'ai vu de plus efficace c'est les postes élèves non reliés à l'imprimante, uniquement le poste doc. Les élèves posent l'image à imprimer sur le serveur et je récupère et j'imprime.
    Bon courage pour l'année prochaine mais cent fois sur le métier blablablabla

    Posté par FD, 07 juin 2011 à 11:46 | | Répondre
  • Mêmes questions pour ici )

    - Pour l'arrivée des élèves, cela varie également mais au bout d'un moment j'ai repéré les élèves qui viennent en fonctions de l'EDT (ah les 5e le jeudi de 11h à midi !) et donc j'ajuste ma disponibilité en fonction. Et l'équipe vie sco étant sur la même longueur d'ondes que moi, ça se régule tant bien que mal.

    - Entre midi et 2 j'ouvre de 12h50 à 13h45 avec un accès libre, c'est parfois un peu chaud. Le CDI donne directement sur la cour. Cette année j'ai fermé 2 ou 3 fois le CDI en le considérant comme complet. Cela varie également avec la météo mais en général j'ai une vingtaine d'élèves (collège de 370)

    -Pour les ordis, en raison d'un souci de réseau, depuis le mois de novembre seul mon ordinateur imprime et finalement ça me va comme ça ! J'ai mis en place une fiche d'inscription mais avant d'écrire les élèves doivent me le dire de vive voix. Quant aux images pour les profs, je refuse si je n'ai pas été informée par les profs ! Qui finissent par me tenir au courant car les élèves le leur disent. Et il m'arrive de déconnecter avec exclusion d'accès aux ordis

    Posté par Aristide.12, 07 juin 2011 à 16:23 | | Répondre
  • Questions pertinentes :)

    C'est mon premier poste,fixe qui plus est, et je suis en collège. Je n'ai donc mon expérience que de cette année, l'an dernier (stage) et l'année d'avant (contractuelle Doc à mi-temps) et cette année je procède ainsi :

    - Pour les heures de permanence, j'avais mis en place un système de fiches de réservation que les élèves remplissaient et qu'ils me faisaient signer. Mais comment se souvenir du nombre d'élèves qui ont fait une réservation pour telle heure ou telle heure ? J'ai abandonné ce fonctionnement. Le système d'inscription sur cahier me semble pertinent... Mais je n'ai jamais essayé.
    Ce que je fais, qui marche très bien : étant donné que la permanence est juste en face du CDI, les élèves se rangent dans le couloir, du côté du CDI pour ceux qui veulent y venir. Les autres restent du côté de la permanence. Ca a l'avantage de me laisser le champ libre pour en renvoyer un s'il chahute dans la file : la perm est juste en face ! Peut-être que tu peux demander aux élèves de se ranger en face de la perm, "en bas" comme tu dis, et tu sélectionnes à ce moment-là ?

    - Le temps du midi pour moi a été résolu (contre mon gré) par la Direction : je DOIS ouvrir tous les midis (sauf mercredi...). Autrement dit, j'ai une pause repas de 12h à 12h30... Ce qui est non seulement trop court mais en plus inutile parce que les élèves que je vois le midi sont majoritairement ceux qui ont des créneaux le reste du temps... J'espère négocier ça avec le nouveau Principal à la rentrée ! Au moins ouvrir à 12h45...
    Quant aux allées et venues, c'est la même chose chez nous : les élèves sont censés être rangés dans la cour à 12h30 mais ils viennent au compte-goutte. Ce qui marche bien, c'est de demander à la VieSco de nous appeler quand des élèves veulent venir. Ca permet de demander qui c'est et ce qu'ils veulent faire au CDI.

    - Quant aux PC, moi je n'ai pas ce souci : les élèves semblent assez "sages" par rapport aux tiens ! Je pense effectivement qu'à force de restrictions et de rappels à l'ordre, les élèves vont comprendre... J'ai une collègue qui a mis 2 ans à instaurer une ambiance de travail dans son collège, alors courage !

    Posté par Tolyta, 07 juin 2011 à 16:34 | | Répondre
  • Je ne peux que te dire bon courage car je ne suis plus en collège et ne rencontre plus ces problèmes, mais rassure-toi, l'an dernier j'avais les mêmes soucis au collège. J'espère que les divers commentaires t'apporteront un nouvel éclairage... A bientôt !

    Posté par soukee, 07 juin 2011 à 18:34 | | Répondre
  • Bonsoir,

    moi j'ai les mêmes souci que vous sur pleins de sujets et pour ce qui est des ordi priorité à ceux qui ont une recherche ou un travail a effectuer, cela est bien respecté. moi pour la surveillance des ordi j'utilise l'outil du réseau Magret, dans la console enseignant y a un onglet "écran noir" là j'actualise la page et je peux si un élève fait n'importe quoi mettre un écran noir c'est assez marrant à faire, ils sont très surpris car ils ne s'y attendent pas, j'en abuse pas mais leurs réactions est toujours très drôle. ça marche assez bien. Ensuite sur le netvibes du collège j'ai mis un onglet jeux éducatif et ils ne peuvent faire que ceux-là. Les 6eme l'ont bien compris, pour les accrocs je leur ai dit qu'ils n'avaient droit qu'à 1 heure max de jeu par semaine ils l'ont bien accepté.
    Pour ce qui est de l'étude je crois qu'il n'y a pas de solution miracle il faut de la patience et du dialogue entre les AED et le CPE. mais pour beaucoup ça reste une échappatoire à l'étude, où je retrouve les mêmes excuses que vous tous !

    bonne soirée

    Posté par Véro, 07 juin 2011 à 18:55 | | Répondre
  • Bonjour!

    - Au niveau des ordis:
    5 postes chez moi aussi (collège), et j'ai vue sur tous les écrans depuis mon poste de travail.
    ** Accès:
    Les élèves qui veulent travailler sur ordinateur se rangent de côté en début d'heure et doivent me montrer dans le cahier de texte la recherche qu'ils ont à faire et s'y tenir.
    S'ils ont "juste envie de surfer", ils doivent se limiter aux sites du portail Netvibe que j'ai mis en place (jeux éducatifs etc).
    Tout élève que je surprends en train de regarder des photos de star ou de mangas doit immédiatement laisser sa place. Si ce sont des jeux (hors Netvibes) je le renvoie à la VieSco.
    ** Nb d'élève:
    Je suis absolument INFLEXIBLE sur la règle 1 ordi/personne! S'ils ont un travail à faire à 2, un recherche dans les livres et l'autre sur Internet. Je fais tourner les élèves sur les postes toutes les 30mn voire 20mn s'il y a bcp de monde, mais en tout cas, jamais plus d'1 élève par ordi.

    - Au niveau de l'accès au CDI:
    Les élèves se présentent à la VieSco et demandent un billet (donc basé sur le volontariat).
    Quand ils arrivent au CDI, si je vois que certains sont juste venus pour la clim ou pour papoter, je les renvoie immédiatement à la VieSco.

    Cela se passe globalement bien... mais j'ai la chance d'avoir un "petit CDI" (17 places assises + 5 ordis), donc je ne peux jamais me retrouver à gérer 35 élèves...

    Posté par Ifira, 07 juin 2011 à 21:19 | | Répondre
  • Je suis rassurée de voir tous vos messages. C'est ma première année en tant que prof doc stagiaire et je rencontre les mêmes soucis pour ce qui est de la perm, des ordis et de l'heure du midi. Je me suis plusieurs fois arraché les cheveux afin de trouver la solution miracle, malheureusement même si cela se passe mieux qu'en début d'année, il me reste toujours les mêmes soucis que vous décrivez.
    Pour les heures de permanence, je prends une quinzaine d'élèves (j'ai un CDI pas très grand) les élèves qui souhaitent venir vont d'abord en permanence, ils s'inscrivent auprès des surveillants sur une feuille que je leur ai concocté (avec notamment le but de leur venue, même si ce n'est presque jamais respecté, au bout de 5min, les recherches sont terminées et ils errent comme des âmes en peine). Je m'entends très bien avec l'équipe de la vie scolaire et parfois, ils ne m'envoient aucun élève quand ces derniers ont été désagréables dès leur entrée dans la perm : le CDI est une récompense dans mon établissement du coup, les envoyer au CDI leur ferait trop plaisir^^). Par contre, le problème des élèves qui ont été "obligés" de venir, ça m'est arrivé aussi, notamment quand c'est un petit groupe d'élèves et que seul un élève ne veut pas venir, les surveillants me l'envoient quand même. Du coup l'élève prend son mal en patience et moi aussi.
    Pour l'heure du midi, cela a été un gros problème pour moi au début. J'ai commencé mon stage avec une personne qui les laissait entrer et sortir comme ils voulaient. Sauf qu'à un moment, les allers-retours d'élèves pour venir dire tel truc à un copain ou juste voir si machin était au CDI, ça m'a vite soûlé. Du coup, maintenant, ils s'inscrivent à la récréation du matin, je donne cette liste aux surveillants pour que ces élèves puissent passer en priorité et à 13h ( moi aussi, j'ai une pause beaucoup trop courte, 30min) je fais l'appel devant la porte du CDI, je vire ceux qui chahutent et je les fais rentrer. Je suis beaucoup plus souple le midi au niveau du bruit et de leurs activités. Je prends entre 25 et 30 élèves le midi, un vrai parcours du combattant parfois. J'ai également une feuille d'inscription pour les ordis, en priorité ceux qui ont des recherches, ensuite ceux qui veulent juste se balader sur le net et je fais des roulements.
    Pour les ordis, j'ai également préparé un cahier de jeux éducatifs, même si certains petits malins tapent "jeux éducatifs" dans Google, tombent sur n'importe quel genre de jeu et essaient de me démontrer par A+B que "oui c'est un jeu éducatif Madame, c'est Google qui l'a dit"... Ils sont deux par ordis, j'ai 5 ordis face à moi et 2 dont je ne vois absolument rien. Donc parfois je mets en pratique des techniques d'approche silencieuse (j'adore les surprendre quand ils sont sur des sites qui ne leur sont pas autorisés), sinon quand je peux, je choisis les élèves qui iront sur ces 2 postes. Pour les impressions, ils sont obligés de me demander, ce qui est vraiment un plus. Par contre, c'est vrai que malgré un nombre incalculable de fois où je leur ai énoncé ce qu'ils avaient le droit de faire ou pas sur Internet, je passe mon temps à vérifier.
    En tous cas, si quelqu'un a des solutions miracles, je suis preneuse =)
    Et merci pour ces témoignages, on se sent parfois un peu seuls dans nos établissements, surtout quand on est dépassé ^^

    Posté par Jazz13, 07 juin 2011 à 21:37 | | Répondre
  • Merci pour tout vos commentaires je ne pensais pas en avoir autant dans la journée !!!! Je vais prendre le temps de lire tout ça à tête reposée (j'avoue qu'en ce moment je suis débordée et j'ai du mal à gérer mon temps) et je vous ferai un petit topo de ce qui a été décidé pour l'an prochain, notamment avec la vie sco. En tout cas c'est rassurant de voir que c'est partout plus ou moins pareil !!
    Merci !!

    Posté par Petite Noisette, 07 juin 2011 à 22:20 | | Répondre
  • On se pose les mêmes questions !
    Je suis sur 2 établissements : -- un petit collège où les élèves sont envoyés par la perm' avec parfois pas grand-chose à faire (ce sont quand même les élèves qui demandent à venir au CDI), donc parfois c'est un peu désolant de les voir venir pour perdre leur temps... Sur le temps du midi, le cdi est ouvert (1 ½ heure), mais il est peu fréquenté : 2, 3 élèves selon les jours, mais les midis, on a aussi l’atelier journal qui se passe là, ce qui fait que le cdi n’est pas vide pour autant. L’accès aux ordis n’est pas libre, les élèves doivent demander avant et dire ce qu’ils ont à faire. Il m’arrive de limiter leur temps d’accès, selon ce qu’ils ont à faire (pour éviter qu’ils ne viennent au cdi que pour l’usage informatique), et ça a l’air de leur aller. Les postes élèves ne sont pas reliés à l’imprimante (jet d’encre), donc il faut qu’ils enregistrent sur le réseau pour que j’imprime de mon poste. Ca permet de filtrer les demandes.

    -- Dans l'autre établissement (collège-lycée général et lycée pro), je vais chercher en étude les élèves qui veulent venir au CDI en leur demandant ce qu'ils ont à faire (s'ils ont des maths ou tout autre devoir à faire sans les docts du cdi, ils restent en étude). Les relations avec la vie scolaire sont bonnes, on a mis en place ce système à mon arrivée cette année, et ça fonctionne pas mal. J'ai parfois une blacklist, mais ça reste très rare, et puis elle ne dure jamais longtemps. Je ne prends jamais beaucoup d’élèves ; 15 maxi en règle générale (sauf quand la perm est bondée).
    Au cdi, on a deux salles, dont une qui est impossible à surveiller (pas de vue depuis le bureau). Ce qui fait que le plus souvent, je restreins à la salle principale, ce qui fait moins de places assises, moins d’élèves mais plus de disponibilité de ma part pour chacun d’entre eux (ça fait moins « surveillance » que si j’avais un troupeau d’élèves !). On est plus souples avec les lycéens (sauf les 2ndes général qui se croient tout permis cette année, et qui doivent donc suivre la même procédure que les collégiens) : les 1ères et Term peuvent aller comme ils veulent, mais ils ne sont pas beaucoup (très petit lycée).
    Pour tous les élèves, l’accès aux ordis nécessite mon accord préalable et une explication valable des élèves (« madame, j’ai une recherche » « sur quel sujet ? » «........je ne sais plus »… ça doit arriver à toutes les docs ce prétexte bidon !) Avant les impressions, accord aussi nécessaire. Et pour éviter les impressions intempestives, je limite à 2 pages/jour/élève. Les élèves ont bien intégré de demander. Bien sûr, il y a des exceptions, mais elles restent finalement assez rares.
    Enfin, à propos de l’accès le midi, là encore c’est ouvert 30 ou 35 minutes. Il n’y a pas d’inscription, l’accès est libre. Il arrive bien que certains viennent pour dire un truc aux copains, pour passer le temps, ou car il y fait plus chaud (et d’autres excuses encore), mais souvent j’arrive à les faire repartir. Parfois c’est assez chaud, beaucoup d’élèves (que des collégiens, très rarement des lycéens) en même temps (on a dû monter à au moins 35/40 à certains moments), beaucoup de mouvement, mais globalement ça se passe bien. Je ne me vois pas mettre en place un cahier d’inscriptions, le cdi donne sur la cour du collège, donc l’accès est facile. Ce mode-là me convient pour le midi…
    Un problème que me fâche plus : le cdi est ouvert les jours où je ne suis pas là (par des bénévoles), et donc je ne suis pas toujours sûre que les règles qui sont valables quand je suis là sont réellement suivies. J’ai demandé à ce que le cdi soit fermé le midi ces jours-là, pour éviter le bazar. Je crois que ça c’est respecté. Ensuite les impressions, la demande d’accès aux postes… difficile de vérifier… Un jour peut-être aurai-je un temps plein au même endroit… ^^

    Posté par caro, 08 juin 2011 à 12:24 | | Répondre
  • Salut!
    De mon côté c'est également ma première année titulaire.
    Mais voilà ce que je fais suite à mon expérience de stagiaire l'an passé:

    -pour les heures de perm : les élèves qui souhaitent venir doivent se ranger dans le rang CDI et cela en tout temps (même pendant les interclasses), la CPE nouvellement arrivée également était d'accord avec mes propositions. Elle souhaite réduire au maximum les déplacements dans les couloirs, ce qui me permet pendant les interclasses d'aller chercher rapidement qq chose, ou même régler un besoin urgent...^^
    Vu qu'il y a tj un surveillant dans la cour ils ne sont pas seuls. Bon certains ne redescendent pas selon le nombre je refais descendre tout le monde.
    -pour le midi je termine à 12h et les élèves volontaires qui ont finis de manger à 12h45 m'attendent dans le rang suite à mon appel via le micro!! très pratique car au début je ne le faisais pas mais il oubliait l'heure. Une fois que je suis monté plus aucun élèves ne peut venir je les renvois sauf exception.Ils doivent rester jusqu'au moment où ils vont récupérer leurs sac(35min après)
    -pour les ordi, chaque élève doit venir me demander l'autorisation et m'expliquer ce qu'il souhaite faire puis s'inscrire sur le cahier.Si un élève s'installe sans permission, il est interdit pendant l'heure d'y retourner de même si un élève ne fait pas ce qu'il m'avait annoncer.Selon ce qu'il fait il m'est arrivé de noter un avertissement dans le carnet. Également un élève par poste pas plus.

    Je tente de leur montrer qu'il y a des choses autorisées comme le surf via l'espace netvibes ou la consultation des cd-rom complémentaires à certains documentaires. Mais j'ai été très sévère dès le début car les années passées tout était permis sur les ordinateurs...

    Bon courage à toi et j'espère t'avoir aidé

    Posté par Callimaquedoc, 08 juin 2011 à 16:57 | | Répondre
  • Même combat!

    Salut petite noisette!

    - Je précise que je suis dans un collège relativement calme, mais avec 900 élèves.
    - Pour les heures de perm, personne d'autre que moi ne peut autoriser les élèves à venir au CDI, c'est moi qui vais les chercher quand je suis dispo (je suis toute seule et à l'autre bout de la cour, si on ne fait pas comme ça, les élèves peuvent tout à fait arriver dans un CDI vide). J'ai une blackliste (très petite pour les 900 élèves...) Les AE me soutiennent toujours dans toutes les situations.
    - Pour les heures de midi j'ai trouvé un truc génial : le CDI (au milieu de la cour) est fermé à clé (j'ai deux autres portes de sortie de secours), je viens ouvrir tous les quarts d'heure. Du coup ceux qui attendent devant le CDI sont ceux qui veulent vraiment venir et pas les opportunistes qui ne sont pas patients. Plus d'allées et venues c'est le pied! (j'ouvre de 12h40 à 13h50)
    - Pour les ordis, ils doivent me demander l'autorisation, si c'est pour le travail c'est oui, si c'est autre chose ou si la réponse met trop de temps à venir (genre quel mensonge je pourrai sortir...) c'est non. Autorisation pour l'imprimante également (elle est derrière mon bureau, ils ne peuvent pas faire n'importe quoi.


    => En règle générale, je fais absolument ce que je veux. Les AE ont bien compris que j'étais pas surveillantes, les gamins ont bien compris que j'étais reine dans mon CDI et que les insolents ou les bavards ne sont pas les bienvenus!

    En espérant avoir pu t'aider un peu!

    Bises et bonne fin d'année!

    Posté par Axelle Julien, 08 juin 2011 à 20:52 | | Répondre
  • Merci à tous !!! Je vais potasser toutes vos réponses mais là je n'ai VRAIMENT pas le temps (pour une fois je pars en week-end

    Alors Axelle tu as eu ta mut il parait ??

    Posté par Petite Noisette, 09 juin 2011 à 20:11 | | Répondre
  • salut
    Sue les heures de permanence, j'accepte les élèves qui ont des recherches à faire, lecture ou travail à condition de ne pas avoir à faire de discipline. Si un élève est trop pénible, il est renvoyé en permanence avec une punition à la clé (comme convenu avec les surveillants).
    Aux récréations et le midi (de 13h15 à 13h45), les élèves peuvent venir par niveau. Il a fallu trouver une astuce car le cdi étant à l'étage il y avait trop d'aller et venues. Aux récréations ils viennent directement (le lundi 6è/4è; mardi 5è/3è...) et doivent rester toute la récré et ils descendent avec moi juste avant la sonnerie et le midi je vais les chercher sur la cour (ils sont peu nombreux).
    Pour les ordinateurs, ils y ont accès seulement après m'avoir demandé et au moindre écart je sanctionne: ils le savent et comme les ordi sont face à moi, c'est facile de surveiller.

    Posté par sophie, 10 juin 2011 à 15:31 | | Répondre
  • Bonjour,

    Plusieurs remarques également en guise de témoignage.

    Contexte : gros collège rural de 1200 élèves, manque de place pour accueillir les élèves qui n'ont pas cours...

    - pour les ordis : pas de jeux, pas de recherche personnelle (ou bien exceptionnelle). Les élèves se notent sur un cahier. S'ils ne respectent pas les conditions, ils doivent quitter les ordinateurs. Pas d'impression sans demander l'autorisation, et nombre de page très limité après vérification de ma part, souvent re-mise en page. Si c'est pour imprimer un copié-collé, je leur conseille de prendre des notes. J'essaye également de limiter le temps passé sur l'ordinateur si le travail peut être bouclé en moins d'1h. De toute manière, pour s'inscrire, ils doivent m'expliquer ce qu'ils font, comment, pourquoi, les recherches déjà effectuées... éventuellement, je les renvoie aux bons vieux livres pour un 1er débroussaillage !!

    Mon problème principal réside dans les logiciels utilisés en technologie ou en math : les élèves, sous-prétexte de les utiliser pour un travail, passent leur temps à cliquer à tout va !

    Et sinon, j'use de la "surveillance" via mon propre poste.

    - Pour le temps de midi : on ferme de 12 à 13, puis de 13 à 14 c'est ouvert mais les élèves sont libres d'aller et de venir. Pas d'appel, ils se notent sur un cahier.

    - Pour le CDI sur les heures de libre : GROS problème. Depuis cette année, nous sommes contraintes par la Direction de prendre 30 élèves par heure (sympa, sur des journées de 8h !) car les salles d'études sont débordées. De plus, l'accès au CDI se fait par un escalier escarpé à l'extérieur qui est, de mon point de vue, dangereux. Nous devons donc gérer les flots d'élèves qui se bousculent pour monter. Nous allons les chercher en bas à la 1° heure puis au retour de la récréation. En général, il y a besoin de les faire se ranger, ils sortent leur carnet de liaison et (en théorie...), ils nous disent pourquoi ils viennent au CDI. Dans la pratique, c'est épuisant à gérer. On renvoie assez systématiquement les retardataires sauf prétexte très convainquant ou travail qui nécessite le CDI. Je repère vite ceux qui n'ont rien à faire... au cas où pour une prochaine fois.

    En fait, je n'ai plus vraiment d'états d'âme car je me suis rendue compte qu'à force de vouloir prendre tout le monde et sans condition, j'en était réduite à jouer les garde-chiourmes.

    Nous avons également retravaillé à un règlement intérieur propre au CDI, validé par les chefs, que l'élève doit avoir dans son carnet signé par lui-même et par ses parents afin de pouvoir venir : ça permet de légitimer leur "renvoi" ou "mes éventuelles remarques, et de leur faire comprendre qu'on ne signe pas un papier sans le lire, le comprendre et, normalement, y adhérer !

    Ensuite, garder une ambiance assez calme à l'intérieur, c'est une autre (épuisante) affaire !

    Bon courage à toi et merci pour ton blog !!!

    Posté par TZRdoc, 10 juin 2011 à 17:26 | | Répondre
  • Tu connais déjà la plupart de mes réponses, l'an dernier quand je suis arrivée, je me suis calquée sur ce qui était fait avant, puis au bout de qq mois j'ai modifié certaines choses :
    - je vais chercher les élèves en permanence (2 étages plus bas que le CDI) au début de chaque heure (5 min après la sonnerie pr éviter d'attendre pdt 3 heures l'arrivée des élèves et l'appel). Au début, je ne le faisais pas et c'était le bazard tout le temps dans le CDI, dans les couloirs...
    Je n'accepte que 15 élèves par heure (sinon impossible à gérer dans le CDI très peu praticable), que ceux avec un carnet de correspondance qu'ils déposent sur mon bureau et en principe que ceux qui viennent lire et faire des recherches, avec une tolérance pr ceux qui ont juste un exo à faire, qui doivent utiliser les dicos... Maintenant, les élèves ont presque tous compris ce qu'ils peuvent faire ou non au CDI.
    Résultat : je suis bcp plus tranquille et je peux travailler, je n'ai pas des élèves à toutes les heures car parfois aucun ne veut monter. Donc très positif. Plus aucun élève qui me dit "je suis là car c'est le surveillant qui m'a obligé"...
    - le temps du midi est un peu plus compliqué : les élèves arrivent à toute heure (même quand le CDI est fermé de 12h15 à 13h15 et pendant les clubs lecture et journal...) et j'accepte autant d'élèves que le CDI contient. Ils montent les 2 étages sans être accompagnés et ça crée parfois un peu d'agitation dans les couloirs mais c'est assez gérable. Sur ce créneau, ils ont droit de faire leur devoir à condition d'être calmes car ils n'ont pas forcément la possibilité de les faire ailleurs.
    - pour les ordinateurs, les élèves n'ont pas le droit de s'installer sans m'avoir demander. Ils remplissent une petite fiche où ils mettent ce qu'ils veulent y faire (mais je crois que je vais abandonner les fiches, car gaspillage papier, et peut-être passer à une grille). Comme Axelle, ils me disent pourquoi ils veulent utiliser les ordis, qui a donné la recherche... et si ils hésitent ou disent "je sais pas" c'est non franc et direct. Ca fonctionne, ils ne m'embêtent pas avec ça. Et du coup, quand il y a un sujet de recherche pour lequel j'ai des livres au CDI, j'oriente les élèves en premier lieu vers ces livres et ensuite s'ils ne sont pas satisfaits ils vont sur l'ordi. A oui et 2 élèves maximum par ordi.

    Posté par Tibouline, 14 juin 2011 à 19:50 | | Répondre
Nouveau commentaire