blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

28 avril 2011

Les rObOts

les_robots2Les Robots
de Isaac Asimov

Ed. J'ai lu
1950 / 318 p.

La 4ème de couverture : Susan Calvin est robopsychologue, née en 1982, elle a aujourd'hui 75 ans. Et c'est à elle que l'on fait appel lorsque des robots sont victimes de pannes ou de comportements anormaux. Car depuis la vente d'un des leurs comme bonne d'enfant à la famille Weston, les androïdes sont devenus progressivement indispensables à l'homme, en étant toujours plus sophistiqués, plus puissants - mais aussi parfois, plus dangereux. Heureusement, les humains sont bien protégés par la première loi, qui rend les robots inoffensifs. Mais qu'adviendrait-il si son interprétation était biaisée ? Et si les machines s'imposaient à des postes clés de notre société ? Et si les robots venaient à diriger le monde ?...

Mon avis : J'ai enfin pris le temps de découvrir ce livre culte de la littérature de science-fiction ! Cela m'a pris un peu de temps (10 jours!!) car ça se lit beaucoup moins vite que la littérature jeunesse et je finis par ne plus lire que cela. Mais c'est finalement une très belle découverte, très accessible (beaucoup plus, par exemple, que La guerre des mondes de HG Wells). Publié pour la première fois en 1950, on ressent fortement l'influence des évènements de la premières moitié du XXème siècle, à commencer par les guerres et la bombe atomique. La préface est très intéressante et permet de recadrer ce récit : Asimov explique qu'à son grand regret la science-fiction ne propose (à son époque) que des histoires catastrophiques dans lesquelles les machines font la guerre aux humains ou du moins sont source de malheurs (avant lui seuls HG Wells et Jules Verne ont fait de la réelle SF), avec ce livre et les suivants c'est cela qu'il veut changer. Il veut également éviter les histoires à la Frankenstein (la machine qui se retourne contre son créateur), et se pose beaucoup de questions qui pourraient donner lieu à des sujets de philo : "Le savoir a ses dangers, sans doute, mais faut-il pour autant fuir la connaissance ? Sommes-nous prêts à remonter jusqu'à l'anthopoïde ancestral et à renier l'essence même de l'humanité ? La connaissance doit-elle être au contraire utilisée contre une barrière contre le danger qu'elle suscite ?" (p.12) C'est pourquoi, en premier lieu, il créer les 3 lois de la robotique, qui seront le fil rouge du récit :

Première loi
Un robot ne peut porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.

Deuxième loi
Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradictions avec la première loi.

Troisième loi
Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n'est pas en contradiction avec la première ou la deuxième loi.

Le livre est en réalité composé de plusieurs récits reliés entre eux par une ou deux pages dans lesquelles Susan Calvin s'entretient avec un journaliste.
1.Robbie : l'histoire d'un robot utilisé comme bonne d'enfant, et comment la petite fille s'attache trop à lui.
2.Cycle fermé : sur Mercure, le récit de deux scientifiques et d'un casse tête à propos d'un robot.
3.Raison : les deux mêmes scientifiques, à bord d'un vaisseau spatial, avec un robot récalcitrant.
4.Attrapez-moi ce lapin : un autre casse-tête avec les 2 mêmes scientifiques et un autre robot récalcitrant.
5.Menteur : l'histoire d'un robot qui lit dans les pensées et veut plaire à tout le monde.
6.Le petit robot perdu : le récit d'un robot qui se cache et que l'on n'arrive pas à retrouver.
7.Evasion : comment les deux scientifiques sont envoyés pour la première fois dans une autre galaxie.
8.Evidence : le récit d'un politicien que l'on prend pour un robot.
9.Conflit évitable : Elargissement à la situation de la Terre dans son ensemble, face à la place des robots dans la société.

Le récit tourne donc autour d'un nombre restreint de personnages, pour la plupart employés de la compagnie fabriquant les robots, qui sont confrontés à des situations inattendues et doivent régler des problèmes avec certains robots. Il s'agit à chaque fois de cas exceptionnels et chacun doit se triturer les méninges (le lecteur y compris), pour tenter de comprendre pourquoi le robot agit de telle ou telle façon. ... et il faut faire cela vite car il y a risque de mort à chaque fois ou presque ! On pouraît presque dire qu'il s'agit d'équations mathématiques puisqu'il faut prendre en compte certaines choses, notamment les 3 lois qui font agir les robots de façon particuière.

J'ai beaucoup aimé ce livre, je suis contente de l'avoir ouvert après ma déception pour La guerre des mondes (que j'avais abandonné). A l'origine je ne suis pas très SF, mais je me rend compte que si l'on sait choisir de bons titres, ça passe beaucoup mieux ! 

"Le malheur, c'est qu'on peut prouver n'importe quoi en s'appuyant sur la logique rigoureuse de la raison... à condition de choisir des postulats appropriés. Nous avons les nôtres, Cutie a les siens." (p.102)

"Ce qui compte réellement, c'est ce qu'il est advenu des populations vivant sur la Terre au cours des cinquante dernières années. A ma naissance, jeune homme, la dernière guerre mondiale venait de prendre fin. C'était un point bas dans la courbe de l'Histoire... mais il sonnait le glas du nationalisme. la Terre était trop exiguë pour permettre la coexistence de nations, et elles commencèrent à se grouper par régions. Cela prit un certain temps. A ma naissance, les Etats-Unis d'Amérique étaient encore une nation, et pas seulement une partie de la Région Nord. [...] le passage des nations aux régions, qui a stabilisé notre économie et réalisé ce que l'on pourrait considérer comme l'Age d'or, si l'on compare au siècle précédent, a également été l'oeuvre de nos robots." (p.246)

"Frappez-moi ! Vous n'êtes pas un robot, dites-vous, prouvez-le. Il vous est impossible de frapper un homme, monstre que vous êtes !" (p.278)

Une adaptation cinématographique, I robot (c'est le titre du livre en anglais), a été réalisée avec Will Smith. Je ne l'ai pas vu mais à lire le résumé j'imagine que le film est loin de retranscrire les 9 récits...

+ d'infos :
-La critique de ptitesouris

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 18:01 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Les rObOts

Nouveau commentaire