blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

15 avril 2011

Délicieuses pOurritures

Delicieuses_PourrituresDélicieuses pouritures
de Joyce Carol Oates

Ed. J'ai Lu
125 p. / 2002 /3,70€

Le résumé de l'éditeur : Un campus féminin, dans la Nouvelle-Angleterre des années 1970. Gillian Bauer, vingt ans, brillante étudiante de troisième année, tombe amoureuse de son charismatique professeur de littérature, Andre Harrow. Celui-ci a décidé de faire écrire et partager en classe à ses élèves leur journal intime. Et gloire à celle qui offrira son intimité en pâture ! Anorexie, pyromanie, comportements suicidaires... un drame se noue. En son centre, l'épouse du professeur, énigmatique sculptrice qui collectionne la laideur. Un récit haletant, un roman dense et pervers par l'un des plus grands auteurs américains de ce siècle.

Mon avis : Ce livre était dans ma PAL depuis des années. Le titre et la 4ème de couverture m'avait accrochée un jour que je trainais en librairie mais ensuite le bouquin était resté à prendre la poussière dans ma bibliothèque. Il a fallu que Noukette le lise cette semaine et en fasse la critique pour me donner vraiment envie de m'y mettre. Et, comme elle, j'ai adoré ce petit roman ! Il se lit d'une traite, sans aucune difficulté. La tension monte jusqu'à atteindre son paroxysme vers la fin du roman. Au début, on a une jeune héroïne étudiante et amoureuse de son professeur. Puis au fil des pages on en apprend un peu plus sur ce professeur énigmatique et son étrange femme. Il paraîtrait que, parfois, ils invitent une étudiante à venir chez eux, à devenir la "stagiaire" de cette femme sculptrice. Mais que font-il ensemble exactement ? Gillian le découvrira, bien sûr, et sa vie ne sera plus jamais la même. Le suspens nous tient jusqu'à la fin car le récit est en fait un long flash back que Gillian nous livre, des dizaines d'annés après les faits. Dès le premier chapitre, on sait comment cela va finir. Le récit est donc surtout l'occasion de dévoiler les intrigues qui ont amenées à cette fin tragique.
L'ambiance y est morbide, entre la vague d'incendies criminels, les tentatives de suicides et les jeunes filles qui deviennent folles. Cette lecture est à la fois fascinante et dérangeante : à découvrir !!

J'ai beaucoup aimé les références à Ovide et ses Métamorphoses, et j'ai eu envie de découvrir les poèmes de D. H. Lawrence.

+ d'infos :
-La critique de Cynthia
-La critique de Kathel
-La critique de Liyah
-La critique de Delphine

Tags : , ,
Posté par petite noisette à 12:13 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Délicieuses pOurritures

  • Wha ! Ça a l'air super... Et un de plus sur ma liste-à-lire !

    Posté par Lucie, 18 avril 2011 à 08:44 | | Répondre
  • Rhoooooo, ravie que ma critique t'ait permis de sortir ce livre de tes étagères ! C'est vrai que ça donne envie de prolonger la découverte de cette auteure !

    Posté par Noukette, 19 avril 2011 à 00:17 | | Répondre
  • Merci à toi Noukette !

    Posté par petite noisette, 22 avril 2011 à 09:55 | | Répondre
Nouveau commentaire