blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

07 janvier 2011

La Sagesse de la MOnteuse de film

v_book_13La sagesse de la monteuse de films
de Noëlle Boisson

Ed. L'oeil neuf
Coll. Sagesse d'un métier
111p. / 12,50€ / 2005

La 4ème de couverture : 1993, Saigon : tournage du film de Jean-Jacques Annaud, L'Amant. La rivière dormait, plate, immobile. Soudain, la jeune vietnamienne a émis un son étrange, un appel strident et fluide qui affleurait l'eau. Puis, du plus lontain de la rivière un passeur est arrivé lentement sur sa barque.
Le montage est comme cela. Dans le silence, après l'agitation du tournage, le réalisateur continue son aventure. Le monteur est là, sait depuis longtemps ce qu'on attend de lui, reconnaît l'appel et s'adapte à celui qui lui a fait signe. Il emmène "l'autre" sur sa barque, mouvante, souple et légère, traversant sans bruit les incertitudes, les intempéries intérieures, et le dépose quelques mois plus tard sur l'autre rive. Alors le passeur repart. Les monteurs apparaissent ainsi dans la vie d'un réalisateur, de manière épisodique, discrète, efficace. Sans eux, la route n'aurait pas de suite.

Mon avis : Ce livre est un petit trésor ! La monteuse Noëlle Boisson y raconte son travail, sa vie, les difficultés et les joies de ce métier de l'ombre. Césarisée trois fois (pour Cyrano de Bergerac, L'Ours et Qu'est-ce qui fait courir David), elle a travaillé avec les plus grands réalisateurs français (Jean-Jacques Annaud, Jean-Paul Rappeneau, Eli Chouraqui, Jacques Doillon, Patrice Leconte...) Dans ce petit livre assez inqualifiable (roman ? essai ? biographie ?) elle évoque ses souvenirs de tournage/montage, les relations qu'elle entretient avec les réalisateurs mais aussi avec l'équipe du film et ses assistants.
C'est un livre très intéressant pour qui s'intéresse ne serait-ce qu'un petit peu au cinéma. On découvre plein de choses et on a envie de revoir ces films dont elle parle (j'ai d'ailleurs revu Stalingrad et pu repérer certaines scènes dont elle parle, c'est super! ;-) Il se lit vite et facilement. Le seul petit bémol que j'apporterais est qu'il s'agit d'une succession d'anecdotes et non d'un récit réellement structuré mais comme il y a peu de pages, ça passe quand même bien.

Personnellement, j'ai l'ai lu car mon frère se destine à ce métier ;-)

untitledCe billet participe au challenge Petit Bac ! Catégorie métier (1)   

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 14:27 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La Sagesse de la MOnteuse de film

Nouveau commentaire