blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

05 octobre 2010

C'est fOu tOut ce qu'On peut faire au CDI

untitledC'est fou tout ce qu'on peut faire au CDI
Références théoriques et pratiques diversifiées des professeurs-documentalistes
collectif "vivre le CDI"
sous la direction de Philippe Marhic

Ed. L'Harmattan
245 p. / 2010 / 24,50€

La 4ème de couverture : Ce livre aurait pu s'intituler "Nos documntalistes sont formidables". En effet, le collectif "Vivre le CDI" est composé de documentalistes et de professeurs-documentalistes de collèges et lycées de toute la France qui ont souhaité faire part de leur expérience et de leurs réflexions pour aider parents, élèves et enseignants à mieux comprendre ce qu'est un CDI. En montrant comment il vit au quotidien, ils espèrent permettre à chacun de l'utiliser et d'en profiter au mieux pour le plus grand bien de chaque élève.

Mon avis : A première vue, j'avais un peu peur que ce livre soit rébarbatif. Des livres théoriques sur la pratique du métier, je n'en avais pas lu depuis la préparation du Capes... Profitant des deux heures de train que j'avais devant moi, je me suis lancée dans la lecture, crayon et post-it à la main. Et bien je dois dire que j'ai été totalement conquise! Une première partie du livre qui décrit nos différentes missions avec beaucoup d'humour et où je me suis totalement retrouvée. Une seconde partie un peu plus théorique, ainsi qu'une troisième partie proposant des exemples de projets à mettre en place. Je n'ai fait que prendre des notes, corner les pages et coller des post-it ! Non seulement j'ai trouvé les propos du livre assez justes, mais j'ai également découvert plein d'idées concrètes à mettre en place.

Préface Brigtte Rebmeister, professeur de lettres
"J'ai passé plus de temps dans le CDI de mon collège que je n'en ai passé en salle des professeurs. Le CDI, c'est l'âme d'un établissement scolaire." (p.13)
"On n'arrive jamais à parler tranquillement avec le documentaliste, toujours interrompu que l'on est par de multiples demandes d'élèves" (p.14)

Partie 1 : Réflexions de doc
1er article : La documentaliste : un être à part aux talents insoupçonnés, de Frédérique Yvetot (prof doc en collège)
Ce premier article fait le point sur toutes les missions qui nous incombent (avec des petits dessins assez drôles).
La documentaliste en sait des choses et aimerait les partager avec les élèves. La documentaliste est une prof, elle est même une "super prof". La documentaliste  fait tourner le CDI, elle est aux petits soins pour "son" CDI. Mais il ne faut pas confondre documentaliste et CDI ! La documentaliste est assise derrière son bureau, elle assure son travail de gestionnaire du fonds documentaire. Elle est secrétaire et comptable. La documentaliste bouge aussi beaucoup; elle est informaticienne et dépanneuse d'appareils divers, elle est gestionnaire de stock. La documentaliste est toujours ravie d'accueillir les élèves. Elle est toujours prête, serviable et aux aguets. Elle est agent de renseignement et conseillère, assistante technique et agent de surveillance. Elle est également guide touristique et exploratrice, vendeuse et organisatrice d'évènements.

"Documentaliste n'est donc pas un métier reposant" (p.24)
"La documentaliste ne s'ennuie pas... même chez elle. Et le soir, quand elle s'endort, elle pense à tout ce qu'elle devra faire le lendemain et surtout tout ce qu'elle ne devra pas oublier de faire" (p.26)

2ème article : La réalisation de nouveaux CDI : Le professeur-documentaliste, collaborateur à part entière du projet architectural, de Philippe Marhic (prof doc en collège)
"Un CDI accueille désormais fréquemment 15% des élèves de l'établissement" (p.33) > Peut-être en lycée mais en collège c'est totalement impossible donc faux ! "Dès lors, soit il refuse des élèves, ce qui est pédagogiquement inconcevable, soit il dépasse sa capacité d'accueil en termes de normes de sécurité actuelles" > Je ne vois pas en quoi c'est inconcevable de refuser des élèves s'ils n'ont même plus de place pour s'asseoir !

3ème article : L'horizon techniciste des professeurs-documentalistes ou l'enfermement dogmatique d'une profession, par Daniel Moatti (chercheur et docteur en sciences de l'info com)
Cet article est celui que j'ai le moins aimé (peut-être d'ailleurs parce que l'auteur met en cause nos pratiques ?!?). J'ai trouvé que D. Moatti s'écoutait un peu parler... Toutefois certaines choses sont bien sûr totalement véridiques : "si le nombre de postes au CAPES de documentation continue de diminuer à ce rythme, la profession disparaîtra purement et simplement." (p.36). Daniel Moatti met en cause la dérive techniciste des documentalistes (doctrine qui professe un recours systèmatique aux moyens techniques, une confiance excessive dans les instruments et la mécanisation, négligeant les aspects humains). Personnellement, je ne suis pas vraiment d'accord avec cette analyse. Même si chaque documentaliste souhaite faire travailler ses élèves sur les ordinateurs, ce n'est pas (simplement) pour utiliser l'outil. C'est peut-être justement pour montrer qu'il n'est pas toujours nécessaire. On essaye souvent de montrer aux élèves que les livres sont parfois autant, sinon plus, utiles qu'Internet.
"A l'optimisme des années 1990 [création du CAPES] succède une morne résignation accompagnée de sursauts indignés" (p.38)
Daniel Moatti considère qu'il ne faut pas enseigner la classification Dewey aux élèves non seulement car elle est dépassée, correspondant aux connaissances du XIXème siècle et non du XXème (ce que l'on peut approuver sans problème) mais également car elle exclu davantage les élèves dont les familles n'ont pas une "forte tradition culturelle". Il a donc mis en place une classification documentaire alphabétique (dont on peut voir l'explication ICI).
Il évoque ensuite les digital natives et immigrants de l'ère numérique, ainsi qu'une contre-culture numérique du copier/coller/imprimer. Il termine par les séance d'IRD, ce qu'il y fait...

4ème article : Les cartes heuristiques au CDI, de SC (prof doc en collège)
Article très intéressant sur l'usage des cartes heuristiques en cours et la façon de construire des savoirs en dressant une carte. L'aspect ludique est primordial. La phase de personnalisation par le jeu des illustrations et des couleurs n'est pas non plus à négliger. La carte heuristique permet de réduire l'expression à sa forme la plus simplifiée (ce qui empêche le simple recopiage d'un texte, d'une leçon). Les élèves ont donc un réel travail de reformulation à faire.
L'important est de doubler les présentations (à la fois schéma et texte) pour toucher le plus de personnes possibles (certains apprenent mieux avec des schémas et vice versa).
C'est également un bon plan pour les exposés : il est idiot de demander aux élèves de rédiger un exposé pour ensuite ne surtout pas le lire ! Avec le schéma heuristique ils ne peuvent pas lire leur feuille. Permet de travailler également la précision, la lisibilité, le soin donné au travail.

5ème article : CDI et orientation : les stages de fin de troisième et de DP, de Philippe Marhic (prof doc en collège)
Le constat est partout que les élèves ont une très mauvaise représentation du monde du travail. Le stage doit être préparé et l'auteur propose une séquence de préparation, clés en main (7 séances).

Partie 2 : Vécus de CDI
1er article : Biblio... et économie, de Philippe Marhic (prof doc en collège)
Le budget d'un CDI est d'environ 5€ par élève.
Quelques pistes sont données pour récupérer des ouvrages gratuitement : les ressources désherbées par les bibliothèques municipales, l'ADEL (46 bis, rue Saint-Maur, Paris, 01.49.29.36.69), les représentants qui offrent des périodiques, l'UNICEF pour les expositions temporaires... Et pour faciliter le travail de gestion, toujours gratuit, Moccam pour les notices et Decitre pour les résumés.

2ème article : Une radio scolaire dans l'académie de Paris, de Gwénaële Guillerm (prof doc en lycée et responsable de Radio Clype).
Description d'un projet autour d'une radio scolaire.

3ème article : Mozart l'Européen : rallye interactif, de Francine Debarge (doc en collège)
Description d'un projet autour la construction d'un jeu interactif. A retrouver LA.

Partie 3 : Pratiques pédagogique
1er article : Ecritures nomades, de Anne Foucault-Lacoste (prof doc en lycée)
Description d'un projet d'atelier d'écriture (avec une classe entière). J'avoue que ce projet m'a totalement emballée ! Faire écrire les élèves dans des lieux insolites (musée, librairie et jardin) est très intéressant, ça m'a donné de nombreuses idées. En plus ça parle d'un lieu que je connais très bien, La Garenne Lemot à Clisson (44) où j'ai moi-même travaillé en tant qu'élève et il est vrai que ce lieu est magique !
"Ma légitimité, c'est celle que je construis" (p.123)

2ème article : L'appropriation spatiale et culturelle du quartier : le rallye, de Philippe Marhic (prof doc en collège)
Description d'un projet de rallye dans le quartier autour du collège. S'intègre bien dans le programme d'histoire-géo de 6ème (chez nous les premiers cours sont consacrés justement à une promenade d'observation et de prise de notes dans le quartier).

3ème article : Une case en plus : pour un peu plus de bande dessinée à l'école... Compte rendu d'un Prix BD des lecteurs, de Agnès Deyzieux (prof doc)
Description d'un projet autour de la BD. Plus d'informations ICI et LA.

4ème article : Réalisation au CDI d'une exposition : histoire du monde de 1945 à nos jours vue par les photographes de presse, de Christiane Maison (prof doc en lycée pro)
Description du projet.

5ème article : Interviews imaginaires de Victor Hugo, Gustave Flaubert, Emile Zola et Georges Perc, de Anne Foucault-Lacoste (prof doc en lycée)
Description du projet.
"Le travail au CDI demande finalement une grande capacité d'adaptation pour répondre rapidement aux sollicitations." (p.163)
"Il ne faut pas hésiter à se lancer et à être ambitieux pour les élèves." (p.165)

6ème article : Entre défi lecture et blog... deux moyens croisés pour inciter les collégiens à la lecture et à l'écriture, de Christophe Guérin, Bénédicte Lartigue (profs docs en collège) et Catherine Foray (prof doc en lycée)
Description du projet.

7ème article : L'atelier CDI des 6ème, de Philippe Marhic et Francine Debarge (profs docs en collège)
Description du projet (sur le temps de documentation hebdomadaire des 6ème.) 

Partie 4 : Les TICE en question
1er article : Etreprofdoc@sos.com : Ou comment Internet questionne le sentiment de légitimité du professeur-documentaliste, de Anne Cordier (prof doc en collège)
Réflexion sur l'apparition d'Internet dans tous les collèges et lycées, qui modifie totalement notre métier. Pourquoi certains documentalistes se sentent complètement dépassés et comment peut-on intégrer cet outil à nos séances. Le B2i.
"Ils sont nombreux, les professeurs-documentalistes [...] ne parvenant pas toujours à s'imposer face au couple fusionnel que constituent l'élève et Internet" (p.203)
Il y a une volonté de cadrer les élèves, de leur montrer une démarche scrupuleuse, voire infaillible (qui suprimerait toute sérendipité).

2ème article : La méthode PAFO... un outil d'évaluation de l'information, de Sylvie Leclerc-Reynaud (prof doc en collège et lycée).
Présentation d'un outil d'évaluation de l'infomation sur Internet.
"L'information est le fruit d'un labeur réalisé par un auteur. [...] Autrement dit, elle est un produit et non "un donné"." (p.214)
PAFO = pertinence, actalité, fiabilité et objectivité.

3ème article : Portail de sites, de Francine Debarge (doc en collège)
Présentation d'un portail de site créé pour le collège. Pourrait s'apparenter à un espace Netvibes. A découvrir ICI.

4ème article : La fonction documentaire dans les ENT, de Anne Crétois-Legrand (prof doc en collège)
Présentation de l'utilisation d'un ENT par le documentaliste.

5ème article : En guise de conclusion et pour une évolution du métier..., de Jean-Max Méjan (prof doc en lycée)

kaos_vers_de_terre

Les articles sont entrecoupés de petits textes (moins d'une page) de Agnès Cornet, prof doc en lycée. Personnellement je les ai trouvés totalement consternants. Censés être humoristiques mais moi ça ne m'a pas fait rire (ce n'est bien sûr que mon avis perso). J'y ai trouvé toutefois une ou deux idées intéressantes (notamment une concernant la fête de la science).

Après lecture entière du bouquin (3h), je le conseille sans problème à tout professeur-documentaliste. Bien sûr, il serait très intéressant que d'autres membres de la communauté éducative le lise, mais là il ne faut pas rêver...

+ d'infos :
-La critique de Cap! ô capes doc
-Le billet de Nota Bene (avec commentaire du directeur de publication)
-
Le billet de La Petite passerelle

Tags :
Posté par petite noisette à 07:10 - 04. InfO dOc - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    En fait il faudrait le faire lire aux profs !

    Posté par gambadou, 05 octobre 2010 à 09:41
  • Oui c'est sûr mais j'ai déjà du mal à leur faire lire des livres qui concernent leur discipline alors là...

    Posté par petite noisette, 05 octobre 2010 à 18:28
  • commandé, attendu avec impatience!!

    Posté par faelys, 08 octobre 2010 à 13:30
  • )

    Posté par petite noisette, 08 octobre 2010 à 14:23
  • Va falloir que je le lise celui là !

    Posté par Noukette, 14 octobre 2010 à 22:16
  • Oui il vaut le détour !

    Posté par petite noisette, 15 octobre 2010 à 16:57
  • Un livre très intéressant. Il donne vraiment envie de faire ce métier. Il donne de bonnes idées d'activités )

    Posté par Elo, 07 décembre 2010 à 21:33
  • Excellent !

    En tant que documentaliste contractuelle en lycée pro, j'ai acheté ce livre et je le recommande car il est vraiment excellent ! J'apprécie beaucoup la première partie, qui décrit le travail de la doc sous différents points de vue. Je m'y suis souvent retrouvée ! Cela me conforte dans mon souhait de travailler plus tard en collège.

    Posté par Lilie, 11 janvier 2013 à 12:11
  • Oui, il donne plein d'idées !

    Posté par Petite Noisette, 07 juillet 2013 à 13:17

Poster un commentaire