blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

27 septembre 2010

Cat street T.1&2

cat_street_1_kanaCat street T.1&2
de Yoko Kamio

Ed.Kana
2010 / 6,25 € / 184 p.
2 volumes en France / 8 au Japon (terminé)

La 4ème de couverture : Keito ne va plus à l'école depuis ses neuf ans. Sa vie d'enfant star a basculé lorsqu'elle a été trahie par sa meilleure amie. Mais tout redémarre lorsqu'elle entre dans une école très spéciale : "El liston". Arrivera-t-elle à retrouver le goût de vivre ?

Mon avis : Cat street est une magnifique découverte ! C'est un manga bouleversant qui nous expose la détresse dans laquelle se trouve l'héroïne. Poussée par ses parents, Keito a commencé à tourner des pubs dès l'âge de 5 ans. A 9 ans, elle est choisie pour jouer dans une comédie musicale, avec une autre jeune fille qui débute dans le métier. Parallèlement, Keito n'a aucun ami car elle manque souvent l'école et comme elle est très célèbre, ses camarades pensent qu'elle les snob. Après avoir aidé du mieux qu'elle pouvait son amie et "collègue", celle-ci se détourne d'elle. Lorsque Keito comprend qu'elle a été utilisée, elle perd sa voix. Du jour au lendemain, elle se retrouve anonyme parmi des camarades d'école qui ne veulent pas d'elle et une famille qui ne la comprend pas. Elle se renferme donc sur elle-même, complètement coupée du monde extérieur. Puis, 7 ans plus tard, alors qu'elle erre seule dans les rues, elle va faire la découverte d'une école différente, une "école active". Cette école est faite pour les ados qui, comme Keito, ne supportent pas d'aller dans une classe normale (on pourrait parler de phobie scolaire). Il n'y a pas vraiment de cours, chacun vient y faire ce qu'il veut. Keito va reprendre goût à la vie petit à petit, et notamment grâce à ses nouveaux amis : Rei Saeki le footballeur raté, Koichi Mine l'informaticien de génie et Momiji Noda la couturière gothique. Bien sûr, tout ne va pas bien d'un coup et Keito aura des rechutes (ce qui permet de faire avancer l'intrigue bien sûr).

J'ai vraiment adoré ce manga, qui a été écrit par l'auteur de Hana Yori Dango. Les dessins sont beaux, l'histoire est  très touchante. On est vite transporté par les mêmes émotions que Keito. Son désespoir et sa tristesse sont très forts mais jamais exaggérés. En fait, le thème de ce manga ce sont les hikikomori, ces personnes qui s'enferment chez eux pour fuir certains évènements. L'auteur nous explique à la fin du manga les trois causes de l'hikikomori : l'ijime (dont j'ai déjà parlé dans le billet sur Hana Yori Dango), le stress lié aux études (au Japon il y a des concours pour entrer au lycée et à l'université) et le passage à la vie professionnelle.

cat_street_manga_volume_2Je pense que ça parlera beaucoup aux lecteurs qui connaissent ou ont connu une grande solitude. Mais les émotions de Keito sont assez universelle (même si chez elle c'est poussé à l'extrême) pour que tout le monde soit touché.
Un manga que je recommande fortement !!
Pour ce qui est d'une éventuelle acquisition en CDI... je me pose encore la question...   

+ d'infos :
-La critique de Anime-kun
-La présentation de manga news
-La critique de planète BD

Tags : , , , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 07:01 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Cat street T.1&2

Nouveau commentaire