blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

22 septembre 2010

Harry pOtter et l'Ordre du Phénix

untitledHarry Potter et l'Ordre du phénix (tome 5)
de J.-K. Rowlng

Ed. Folio junior
1031 p. / 2003 / 13,90€
7 tomes

La 4ème de couverture : A quinze ans, Harry entre en cinquième année à Poudlard, mais il n'a jamais été si anxieux. L'adolescence, la perspective des examens et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour. Le ministère de la Magie semble ne pas prendre cette menace au sérieux, contrairement à Dumbledore. la résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...

Mon avis : Les choses sérieuses commencent ! Dès le premier chapitre, Harry et son cousin Dudley se font attaquer par des Détraqueurs : ça nous montre le ton de ce tome ! Triste et douloureux !! La mort de Cédric Diggory est encore fraiche dans les mémoires, tandis que le retour en chair et en os de Voldemort n'est plus à prouver (sauf pour le ministère !) Harry doit donc se battre sur tous les fronts : rejetté par ses camarades, ignoré par Dumbledore, il ne pourra compter que sur l'Ordre du Phénix (société secrète formée par les adultes pour lutter contre Voldemort) et l'A.D. (société secrète formée par quelques élèves de Poudlard pour apprendre à se défendre). Les propos de Harry et de Dumbledore gênent le ministère qui ne veut pas croire ce qu'ils disent. Dumbledore est donc vite renvoyé de son poste de Directeur de Poudlard. Il est remplacé par Dolorès Ombrage, qui pense que l'on peut se défendre contre les forces du Mal uniquement en lisant le manuel et qui prend un malin plaisir à torturer (psychologiquement et physiquement) les élèves :
"-Ici, nous sommes dans une école, Mr Potter, pas dans le monde réel, répondit-elle avec douceur.
-Alors, nous n'allons pas nous préparer à ce qui nous attend dehors ?
-Rien ne vous attend dehors, Mr Potter.
-Ah, vraiment ? répliqua Harry. [...]
-A votre avis, qui aurait l'idée d'attaquer des enfants comme vous ? interrogea le professeur Ombrage d'une horrible petite voix mielleuse.
-Mmm, voyons..., répondit Harry en faisant semblant de réfléchir. Peut-être... disons... Lord Voldemort ?
" (p.292)

Hagrid doit prendre la fuite, pendant que le Professeur McGonagall est emmenée à Ste mangouste. Bref, Poudlard n'est pas en joie cette année ! De plus, les jumeaux Weasley quittent le château en cours d'année pour ouvrir leur boutique de farces et attrapes (au moins ceux là nous font bien rire).

L'A.D. (ou Armée de Dumbledore) est organisée par une trentaine d'élèves qui savent que Voldemort est de retour et qui veulent apprendre à se défendre. Hermione propose donc que Harry leur donne des leçons :
"-Apprendre la défense contre les forces du Mal par nous-mêmes, reprit Hermione.
-Qu'est-ce que tu racontes ? grogna Ron. Tu veux nous donner du travail en plus ? Est-ce que tu te rends compte que Harry et moi on a encore pris du retard dans nos devoirs ? Et on n'en est qu'à la deuxième semaine !
-Oui, mais ça, c'est beaucoup plus important que les devoirs, dit Hermione.
Harry et Ron se regardèrent avec des yeux ronds.
" (p.388)

Les élèves de Poudlard continuent de grandir et sont maintenant en plein dans l'adolescence. Harry est aux prises avec Cho : ils sont censés sortir ensemble mais ça ne se passe jamais vraiment bien, du coup Harry se pose beaucoup de questions. Pendant ce temps, Ron est toujours jaloux de Victor Krum car Hermione correspond avec lui :
" -Qu'est-ce qu'elle lui trouve, à Krum ? demanda Ron à Harry tandis qu'ils montaient se coucher à leur tour.
-Bah, répondit Harry en réfléchissant à la question. J'imagine que c'est parce qu'il est plus âgé... et puis c'est un joueur de Quidditch de niveau international...
-D'accord, mais à part ça ? reprit Ron, agacé. En fait c'est un crétin grognon, tu ne trouves pas ?
-Il est un peu grognon, c'est vrai, admit Harry dont les pensées étaient toujours tournées vers Cho.
" (p.549)
On commence à percevoir les mouvements entre les personnages. Même si les couples "définitifs" ne sont pas formés, on sent que ça bouge. Ginny change sans arrêt de petit ami par exemple.

Les héros commencent à avoir plus de responsabilités, c'est la fin de l'insouciance, et évidemment, ça leur fait peur : "C'était insoutenable, il ne voulait plus y penser, ne pouvait plus le supporter... Il y avait un vide terrifiant qu'il ne voulait ni ressentir, ni analyser, une sorte de trou noir que Sirius avait occupé jusqu'alors et d'où il avait disparu. [...]" (p.975) D'ailleurs Phineas Nigellus l'a très bien compris : "Vous voyez Dumbledore [...] N'essayez jamais de comprendre les jeunes. Ils détestent ça. Ils préfèrent de très loin rester des incompris tragiques, s'apitoyer sur eux-mêmes, se complaire dans leur..." (p.977)

Dans ce tome, on en apprend beaucoup plus sur Sirius Black, le parrain de Harry, puisque l'Ordre du Phénix a son QG chez lui. Malheureusement, c'est également dans ce tome qu'il est tué...
Bref, un tome plein de suspens et de rebondissements; assez long (1030 pages !) mais on ne s'en lasse pas !!

+ d'infos :
-La critique de Krinein

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 07:21 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Harry pOtter et l'Ordre du Phénix

Nouveau commentaire