blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

16 septembre 2010

Marmalade bOy T.1

9782723437226_GMarmalade Boy T.1
de Wataru Yoshizumi

Ed. Glénat
189 p. / 2001 / 6,50€
8 volumes (série terminée)

Le résumé : Depuis que ses parents ont divorcé, la petite Miki vit désormais dans une maison où ces derniers font ménage à quatre avec ses beaux-parents. D'abord choquée par cette situation plutôt inhabituelle, Miki va se montrer plus tolérante, aidée en cela par l'arrivée du fils de ses beaux-parents, Yuu, beau blondinet au charme ravageur. Miki va également devoir gérer les avances de Ginta, un vieil ami qui avait jadis refusé de sortir avec elle. Heureusement, notre héroïne peut toujours compter sur son amie Meiko pour partager ses doutes et ses secrets.

Mon avis : Ah ! Enfin un manga shojo qu'on prend réellement plaisir à lire ! Après ma déception de Twinkle star, j'avais un peu peur pour cette série. Heureusement, sa réputation n'est pas usurpée !! Le début du récit est très excentrique car Miki a des parents vraiment bizarres. Ils sont partis en vacances, ont rencontré un autre couple et sa mère est tombée amoureuse de l'autre homme et son père de l'autre femme. Ils ont donc décidé de divorcer. Mais comme tout le monde s'entend super bien, ils ont loué une grande maison pour que les deux couples nouvellement formés puissent vivre ensemble et que leurs enfants n'aient pas à choisir. Ainsi, Miki découvre le fils de ses "beaux-parents", Yuu. Au début il l'intrigue beaucoup et l'énnerve également. Puis, au fil du temps, elle découvre qu'elle a des sentiments pour lui. Par-dessus cela vient se greffer l'histoire entre Ginta et Miki : Ginta est un très bon ami, ils font partie du même club de tennis. Un jour, lorsqu'ils étaient plus jeunes, Miki lui avait avoué son amour mais Ginta l'avait repoussé. Au moment où Miki n'a plus aucun sentiment pour Ginta et s'intéresse à Yuu, Ginta revient vers elle et lui avoue qu'il l'aime ! Un pur shojo bien romantique quoi !!amour_coeur_00011

Miki a très honte de sa situation familiale ce qui donne des passages très comiques.

J'ai baucoup aimé l'explication du titre (on l'a rarement dans les mangas) : Marmalade boy représente Yuu, car Miki trouve qu'il est comme la marmelade : elle est très amer mais trompe son monde car il y a beaucoup de sucre dedans (contrairement aux autres confitures qui ont seulement un goût sucré).

Je ne sais pas pourquoi mais ce manga est imprimé à la française, c'est à dire qu'il se lit de gauche à droite. Au début ça m'a beaucoup perturbé ! J'imagine que c'est parce que c'est une édition française assez vieille.
Le seul petit point négatif selon moi, vient du dessin. En effet, il n'est pas toujours très fin, on sent qu'il est un peu daté (Marmalade boy a été publié au Japon en 1992). Le dessin de Wataru Yoshizumi, que l'on retrouve dans Cherish, Spicy pink  ou encore PxP (critique à venir) a beaucoup évolué depuis cette série. On le reconnaît sans problème mais on sent que l'auteur a beaucoup travaillé. 

+ d'infos :
-La présentation de l'éditeur
-La critique de Manganews

Tags : , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 07:49 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Marmalade bOy T.1

Nouveau commentaire