blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

23 août 2010

Une fOrme de Vie

9782226215178FSUne forme de vie
de Amélie Nothomb


Ed. Albin Michel
168 p. / 2010 / 15,90

La 4ème de couverture : "Ce matin-là, je reçus une lettre d'un genre nouveau."

Mon avis : Comme d'habitude, j'ai acheté le dernier Nothomb dès sa parution. Comme d'habitude, je l'ai lu d'une traite. Et comme d'habitude, la 4ème de couverture ne vous aide en rien pour savoir de quoi parle le bouquin. Voici donc un très léger résumé, je ne voudrais pas dévoiler le suspens : Amélie Nothomb est l'héroïne de son roman (en tant que romancière qui répond à son courrier de lecteurs). Un jour elle reçoit la lettre d'un soldat américain posté à Bagdad et commence un échange épistolaire avec lui.

Ce que j'ai aimé :
-Le style si particulier d'Amélie Nothomb, qui avait été un peu perdu - selon moi - dans Acide sulfurique ou encore Journal d'hirondelle ; La fluidité avec laquelle on avance dans le récit.
-La première moitié du récit, où j'ai beaucoup ri.
-Lire un roman avec Amélie Nothomb herself comme héroïne. Pas l'Amélie de Stupeur et Tremblements ou de Ni d'Eve ni d'Adam. Non, l'Amélie NOTHOMB, l'écrivain, celle que l'on voit sur les plateaux télé ou que l'on imagine derrière son bureau.
-Le thème de l'échange entre le soldat et l'auteur (que je ne révèlerai pas...)
-Le détachement de l'auteur face à elle-même en tant que personnage, et ce qu'elle en fait ; l'autodérision : "C'est une idée à la Amélie Nothomb" fait-elle dire au soldat (p.79).
-Ce que j'ai compris comme une mise au point, un règlement de comptes, avec les lecteurs qui lui écrivent des lettres. Ou tout du moins la méthode pour lui écrire une lettre qui l'intéresserait. (mais j'imagine que ces lecteurs-là classeraient ce point dans l'autre catégorie).
-Son idée de la relation aux autres.

Ce que j'ai moins aimé :
-Deviner le rebondissement principal bien avant qu'il n'arrive, comme dans un mauvais roman policier.
-La seconde moitié du récit, où l'auteur explique ce qui s'est passé dans la première moitié.
-La fin qui me laisse sur ma faim (comme tout bon Nothomb qui se respecte)
-La phrase : "ses épîtres sont toujours passionnantes." (p.48), au sujet de Mme de Sévigné (j'en ai trop bavé à la fac, des épîtres de Mme, pour les trouver ne serait-ce qu'intéressantes !)

En conclusion, je reste sur une impression assez mitigée mais j'ai tellement aimé le début que je vais essayer de garder une bonne impression de ce roman.

+ d'infos :
-Ma critique de l'année dernière (Le Voyage d'hiver)
-Amélie Nothomb : son nouveau roman : Une forme de vie
-Amélie Nothomb : la lire et se faire son opinion
-Une critique sur Cuneipage
-Une critique sur Chroniques de la rentrée littéraire

Tags : , , , , ,
Posté par petite noisette à 07:37 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Une fOrme de Vie

  • Je ne l'ai pas du tout aimé... mon avis sera en ligne le 29 si cela te branche

    Posté par Stephie, 24 août 2010 à 14:12 | | Répondre
  • J'irai voir ça !

    Posté par petite noisette, 24 août 2010 à 18:47 | | Répondre
  • Je dois dire que j'ai beaucoup de mal avec Nothomb... J'ai essayé à plusieurs reprises pourtant, mais ça ne passe pas !!

    Posté par Noukette, 24 août 2010 à 23:30 | | Répondre
  • Noukette > Je crois que Nothomb tu aimes ou tu n'aimes pas, il n'y a pas de milieu !

    Posté par petite noisette, 27 août 2010 à 14:43 | | Répondre
  • Encore une déception signée Amélie Nothomb, on s'ennuie et le sujet de l'obésité a déjà été exploitée par elle. Bref, vite lu, vite oublié.

    Posté par Nico, 01 septembre 2010 à 15:07 | | Répondre
Nouveau commentaire