blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

16 novembre 2009

Hana YOri DangO

9782723441780_GHana Yori Dango
de Yoko Kamio

Ed. Glénat
36 volumes (terminé)
6,50€/volume
1992 Japon / 2003-2009 France

La présentation de l'éditeur : Tsukushi Makino est une jeune lycéenne de 16 ans, issue d'un milieu modeste, qui est parvenue à rentrer dans l'un des établissements les plus cotés du pays. Très vite, elle se heurte à une bande de voyous friqués, les « F4 ». Ces derniers font régner la terreur dans le lycée, en attribuant des « cartons rouges » aux élèves qui ont le malheur de ne pas leur plaire.
La pauvre Tsukushi se retrouve persécutée moralement par les quatre garçons. Mais plutôt que de s'aplatir comme les autres et d'attendre que la vague passe, elle décide de leur tenir tête, d'abandonner l'image de la fille sans histoires qu'elle entretenait pour son entrée au lycée pour redevenir la Tsukushi du collège, celle qui ne se laisse pas faire. C'est la guerre !

2 3 4 5 6 7 8 9

Mon avis : Hana Yori Dango, littéralement "les garçons sont préférables aux fleurs" (détournement du proverbe japonais "les gâteaux sont préférables aux fleurs"), est un manga très apprécié au Japon, et fait même partie de la liste des "10 mangas les plus marquants".
Pour l'instant, je n'ai lu que les 2 premiers tomes, je ne peux donc pas juger de l'intégralité de la série. J'ai trouvé que l'histoire était assez sympa mais basique. Les personnages principaux sont attachants et ont leur propre personnalité même si c'est parfois un peu naïf. L'histoire ne met pas trop de temps à se mettre en place contrairement à d'autres mangas à qui il faut 2 ou 3 volumes pour entrer dans le vif du sujet. Ici, on comprend tout de suite de quoi il s'agit : Tsukushi est une jeune fille pauvre qui a intégré un lycée de riches. Au lieu de "s'écraser" comme tout le monde, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, notamment aux F4, les 4 garçons qui font la loi au lycée. Même si elle les déteste, elle va tomber amoureuse et réciproquement...
Ce manga traite donc des relations entre lycéens et de l'ijimé (instinct de groupe qui peut amener à rejetter complètement certains élèves). L'ijimé est quelque chose de très répandu au Japon et qui chaque année amène des élèves maltraités à se suicider. C'est donc un thème qui doit intéresser particulièrement les jeunes japonais, mais aussi les jeunes français.

10 11 12 13 14 15 16 17 

Un animé a bien sûr été tiré de ce manga, ainsi qu'un drama (série télévisée).
Faute d'avoir lu tous les mangas, j'ai vu l'intégralité du drama (ici). Je me doute que de nombreuses choses ont été changées par rapport au manga, cependant, une chose m'a marqué : les relations entre les 3 personnages principaux, Tsukushi, Rui et Tsukasa ressemblent étrangement aux relations entre les 3 personnages de Fruits Basket : la fille la plus pauvre du lycée qui est prise en charge par 2 garçons : un très mystérieux et réservé et l'autre très bagareur. Et leurs sentiments vont évoluer exactement de la même façon... Je suppose que soit c'est un cliché japonais répandu soit Fruit Basket (qui est plus récent) fait référence à HYD...

18 19 20 21 22 23 24 25

+ d'infos :
-Présentation de l'éditeur

26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36

Tags : , , , , , , , ,
Posté par petite noisette à 19:00 - 07. Livres & Lectures - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Hana YOri DangO

  • Ça me fait un peu penser à Special A, manga avec lequel je n'ai pas du tout accroché d'ailleurs.

    Ton blog est très sympa, je l'ai mis en favoris !
    Je suis aussi prof-doc (pas encore titularisée...) mais j'ai crée un blog sur la lecture plutôt qu'un blog pro, trouvant que ceux des copines étaient très bien faits !
    A bientôt !

    Posté par soukee, 17 novembre 2009 à 16:23 | | Répondre
  • Je ne connais pas Special A, j'y jeterai un coup d'oeil à l'occasion.

    Posté par petite noisette, 24 septembre 2010 à 18:01 | | Répondre
Nouveau commentaire