blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette pAssiOnnée de phOtOgraphie, de littérAture, de cinémA, de pieds, de cApes de dOcumentAtion...

03 avril 2009

Cahiers pédagOgiQues > les élèves et la dOcumentatiOn (3)

Suite des résumés des articles (voir le début ici et )

3.Outils et dispositifs

"BCD" de la BCD (Daniel Royo & Catherine Le Moal)
A l'école maternelle, quels dispositifs pour découvrir l'univers documentaire?
     L'histoire des BCD à l'école maternelle commence dans les années 1980. Le nouveau programme de 2008 pour la maternelle ne les mentionne pas. Est-ce à dire que les BCD vont disparaitre? C'est souvent à l'école maternelle que se fait le premier contact avec le livre.
La BCD est un lieu central qui regroupe albums, magazines, livres de jeunesse mais aussi  des ressources pour adultes. La BCD est un espace de gestion qui favorise l'autonomie de l'enfant.

BCD et CDI : des appuis à l'innovation (Françoise Chapron)
Les BCD et les CDI sont à l'origine des structures au service de la rénovation pédagogique.
     Les CDI  sont frquentés par les élèves à partir des années 1970. CDI et BCD sont gérés différemment. Les CDI s'installent durablement dans le secondaire et se voient confier en 1977 une mission essentiellement pédagogique. Les BCD commencent à s'implanter en 1984 mais ne disposent pas de personnel spécialisé. Les moyens humains et matériels manquent toujours pour les BCD. Concernant les CDI, les moyens humains diminuent. Les prof doc sont en tension permanente entre les activités de gestion et leur mission pédagogique, sans pouvoir garantir une formation documentaire.
     Les BCD et CDI créés au service de l'innovation pédagogique n'ont jamais fait l'objet d'une politique volontariste.

Projets d'établissement et politiques documentaires (Anne-Marie Gioux)
Comment les apprentissages documentaires, largement globaux et transversaux, s'intègrent-ils dans les établissements scolaires, pour améliorer l'efficacité de tous les enseignements, y compris plus spécifiquement disciplinaires ?
     La formation initiale des documentalistes les a amenés, plus souvent que leurs collègues de disciplines variées, à s'interroger sur les supports d'apprentissages, sur les situations, sur les démarches favorisant l'ouverture à tous les domaines de savoir, toutes les cultures, toutes les rencontres. Par tradition, et par goût, par compétence acquise, ils se trouvent à la confluence de projets pédagogiques; ils les coordonnent quelquefois, les assument aussi de temps en temps, dans une grande autonomie - voire une véritable solitude.
     Or le projet d'établissemen joue un rôle croissant, au croisement de la vie éducative, pédagogique et aministrative.  Vus sous le seul angle du domaine infodocumentaire, les projets d'EPLE illustrent la contextualisation inévitable des actions communes. Toutes les actions sont dûment inscrites, programmées et anticipées grâce à la concertation pédagogique, au renouvellement périodique du projet d'établissement. Le conseil pédagogique, la contractualisation des établissements, les procédures renouvellées d'évaluation concourent à inscrire en réseau explicite et communicable ce qui était naguère foisonnement quelquefois désordonné d'initiatives personnelles dispersées.
     Au sein du PE, ne se confondant pas avec le "volet culturel", la politique documentaire articule axes éducatifs et pédagogiques d'un EPLE.  Il ne s'agit pas seulement d'organiser méthodiquemen son travail, de gérer avec bon sens un planning de tâches bien ordonnées et hiérarchisées : la culture du projet est à la base des réflexion sur le sens d'une école démocratique parce qu'elle induit des postures professionnelles, des attitudes éducatives, des modalités nouvelles de travail calculées sur le long terme.

La documentation en duo (Patrice Bride & Maria Gatine)
Travailler 2 années consécutives avec les mêmes élèves et les mêmes professeurs.

     Il ne s'agit pas d'opposer le numérique au papier, mais d'apprendre aux élèves à tirer le meilleur parti de chaque type de documentation.

Outils du Web 2.0 et recherche documentaire (Michèle Drechsler)
Que proposer comme activités à l'école en matière de recherche documentaire, intégrant les nouveaux outils sociaux du web ?
     Dans son programme information pour tous, l'UNESCO soutient la maîtrise de l'information, comme "phares de la société de l'information, éclairant les chemins vers le développement, la prospérité et la liberté". Les outils du Web 2.0 comme les outils de socialbookmarking, les moteurs sociaux, Wikipédia, sontdevenus les "pahres" du nouveau Web, devenu plus participatif et dont les usagers sont la cheville ouvrière.  Que proposer comme activité à l'école en matière de recherche documentaire intégrant ces nouveaux outils sociaux du web ?
     L'indexation n'est plus faite par des robots mais par les usagers (tags, folksonomie). On peut constituer des bases de ressources indexées par les usagers qui partagent leurs signets.
     Avec les élèves on peut travailler sur la constitution d'un moteur de recherche, sur l'écriture d'un article pour Wikipédia, sur les flux rss...

Entre indexation professionnelle et étiquetage autodidacte (Michel Dumas)
     Nous sommes passé d'un schéma traditionnel (one to many) dans lequel un émetteur, généralement expert dans son domaine, produit un message à destination de multiples récepteurs, à un schéma plus complexe (many to many) où chacun peut être producteur, chercheur, consommateur et évaluateur de l'information sans pour autant bénéficier d'un statut lié à une expertise certifiée dans un domaine de compétence.
     Jamais le travail de médiation des documentalistes n'a été aussi crucial et jamais la production d'informations multisupport n'a été aussi foisonnante.
     Les langages documentaires vont-ils "muter" en laissant une part prépondérante aux langages naturls organisés ?

Parties 4 et 5 à suivre...

Tags : , ,
Posté par petite noisette à 12:40 - 05. InfO dOc - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Cahiers pédagOgiQues > les élèves et la dOcumentatiOn (3)

Nouveau commentaire