blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

03 mai 2008

"A bas les jOurnalistes et ceux qui veulent les ménager"

Emeline_R_2Aujourd'hui a lieu la journée de la liberté de la presse. Selon RSF, 129 journalistes sont aujourd'hui emprisonnés dans le monde.

Je sais que le titre parait en contradiction avec cette journée, mais en fait ...non! Mai 68 n'aimait pas les journalistes. Soit. Mais nous n'aimons pas non plus les journalistes (et les médias) qui ne font pas bien leur travail!

En France la liberté de la presse est (à peu près) respectée mais certains journalistes ne semblent pas en profiter. Les J.T. sont lamentables. Ils présentent tous la même chose, sont en retard pour présenter les infos, et vont même jusqu'à dire des choses totalement fausses. Si vous suivez les infos par Internet, vous avez dû vous rendre compte que les infos données par les J.T. circulent déjà depuis plusieurs jours voir plusieurs semaines sur la toile. Encore récemment on a pu constater que de grossières erreurs étaient dû à leur manque de professionalisme.
On peut citer plusieurs exemples comme Libération et Béatrice Schonberg (JT de France 2) qui annoncent que 147 ados japonais se sont suicidés à cause du retard de la sortie d'un jeu vidéo, ou encore tout récemment l'annonce de la mort de Pascal Sevran. Ces deux faits sont absolument faux. Le problème est à la fois le manque de vérification de l'information et la volonté d'être le premier à avoir le scoop.

Concernant l'annonce de la mort de Pascal Sevran, voici quelques vidéos prises sur Dailymotion:
>l'annonce de la mort par Ruquier sur France 2 ici (je n'arrive pas à insérer des vidéos pour l'instant)

>la rectification par Ruquier, quelques minutes plus tard

>un reportage de l'émission + clair sur canal +, intitulé " l'info va-t-elle trop vite?" ici

Concernant l'annonce des suicides japonais, impossible de trouver une vidéo (ça date de 2004 je crois) mais je sais que cette vidéo existe car je l'ai vu dans un reportage télévisé (je ne me souviens plus dans quelle émission).

Pour revenir sur la Liberté de la presse, il est clair que cette liberté ne va pas de soi dans tous les pays et qu'il est imporant de se battre pour elle. Pour cela, achetez la revue spéciale de RSF, "100 photos de Bettina Rheims".

A l'école (parce que j'essaie toujours de faire un [petit] lien!), on peut éduquer à la fois à l'importance de la liberté de la presse (en expliquant la censure, ses causes, ses conséquences...), mais également à décrypter l'information, à "lire" un journal télévisé (en comparant les JT par exemple) et à voir ce qui pose problème. Ca fait partie de la formation à la citoyenneté.   

+ d'infos :
>100 photos de Bettina Rheims
>Sur la fausse mort de Pascal Sevran :
     >Autopsie de la mort imaginaire de Pascal Sevran, sur Libération.fr
     >Comment Elkabbach a tué Pascal Sevran, sur Libération.fr
     >Le CSA convoque Jean-Pierre Elkabbach au sujet de l'affaire Pascal Sevran, sur lemonde.fr
     >Pascal Sevran : le CSA convoque Ekabbach, sur Nouvelobs.com
     >Pourquoi ont-il tué Pascal Sevran? sur le Post
>Sur les faux suicides japonais :
     >DoA Online repoussé au Japon, sur Xbox mag : la page sur laquelle se sont informés Libération et France 2 (le rédacteur ne faisait qu'une blague)
     >Chronologie de la rumeur, sur intelligence center.com

plantu_le_monde_18_avril

dessin de Plantu en couverture du Monde le 18 avril 2008

Tags : , , ,
Posté par petite noisette à 08:03 - 10. Médias - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur "A bas les jOurnalistes et ceux qui veulent les ménager"

  • "entre psittacisme et écholalie"

    Oui, à ce sujet je signale l'excellent petit livre de Bourdieu intitulé "Sur la télévision" où le sociologue fait une analyse décapante du champ journalistique et notamment le journalisme télévisuel. Il montre la "censure invisible" qui s'exerce sur le petit écran et les effets de l'audimat sur le champ journalistique et la société. Vu le contenu du bouquin, actuellement, c'est sûr, aucune émission ni chaine de télévision ne l'inviterait, à part peut-être "Des mots de minuit"(pour être sûr que le moins de monde possible l'entende!)
    J'étais allé - il y a fort longtemps, en première année de fac - écouter une conférence de Bourdieu sur le sujet où le sociologue parlait à propos du journalisme de "psittacisme" et d'"écholalie".
    Il voulait dire par là que, sous prétexte d'objectivité et de fait "brut", le journalisme actuel se résumait à la répétition sans effort d'analyse ou de mise en perspective - et à la limite sans compréhension aucune - des dépêches diffusées par les agences de presse. Les infos - toujours les mêmes - se répondent en écho (écholalie) et sont répétées par les différents médias et organismes de presse, tels des perroquets (psittacisme vient de psittacus en latin, le perrroqet!) Psittacisme et écholalie désignent je crois des pathologies psychiatriques et des aphasies où le sujet répète sans comprendre ce qu'il raconte!

    Posté par jmi, 05 mai 2008 à 08:51 | | Répondre
  • ...et à cet égard...

    ...et à cet égard - et et à titre d'illustration, le mot le plus "répété" par les médias - et pas seulement gouvernementaux, c'est ça le drame!- actuellement est le mot "réforme". L'important est de "réformer", de "bouger". Celui qui ose critiquer l'idée mêmede réforme ou l'idée de mouvement est automatiquement un dangereux rétrograde et un ennemi du progrès. Et il est frappant de constater à quel point les grandes messes journalistiques du 13h et du 20h ne font jamais d'analyse critique du CONTENU de ces réformes. C'est vraiment une illustration de ce que dit Bourdieu sur la censure invisible due à l'audimat.
    Bourdieu dans "Sur la télévision" parle des "faits omnibus" "qui sont de nature à intéresser tous le monde[...] ne doivent choquer personne, qui ne divisent pas, qui font consensus mais,(et c'est le revers de la médaille) sur un mode tel, qu'ils ne touchent à rien d'important." Les faits divers font également partie de ces faits omnibus. La dimension émotionnelle du fait divers fait qu'il emporte une large adhésion et contribue à son caractère "omnibus".
    Et il est également frappant de constater que les journaux de 23h sur France 3 ont une ligne éditoriale sensiblement différente avec une analyse plus en profondeur de l'actualité: il y a moins la pression de l'audience donc on peu se lâcher un peu plus. En tout cas tout se passe comme si.
    Ce que dit également Bourdieu dans ce petit ouvrage sur "les débats faussement vrais ou vraiment faux" est saisissant d'actualité. Il parle de cette connivence invisible entre les débatteurs qui empêche tout vrai débat...Et il parle notamment d'un débat où participaient Attali et Sarkozy(le livre a été écrit en 1995 ou 96) où Attali appelle Sarkozy par son prénom...avant de se reprendre!
    C'est sûr, avec le recul, ce que dit Bourdieu prend tout son sens!

    Posté par jmi, 05 mai 2008 à 10:54 | | Répondre
Nouveau commentaire