blOg-O-nOisettes

Le blOg d'une petite nOisette professeure-documentaliste depuis 2008, passionnée de lecture, de culture et de tout ce qui touche au métier. Maman de Mini-Noisette (2015) et de Micro-Noisette (2019), je parle aussi des livres pour les plus petits.

06 février 2008

Peut-On se passer du téléphOne pOrtable ?

tel6Aujourd'hui a lieu la journée internationale sans téléphone portable.

Mais je ne suis pas sure que beaucoup de gens puissent s'en passer, ne serait-ce que pour une journée...tel9

J'entendais il y a quelques jour sur France Inter que le téléphone portable était une "cause directe" de la maladie d'Alzheimer. La personne qui en parlait n'était pas vraiment spécialiste mais elle semblait assez au courant. A creuser...

tel7

+ d'infos:
>forum doctissimo sur les jeunes, le portable et Alzheimer
>Interview de Annie Lobé : "l'usage du portable est un comportement à risque" tel2

Tags : ,
Posté par petite noisette à 07:48 - 17. QuestiOns de sOciété - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires sur Peut-On se passer du téléphOne pOrtable ?

  • Merci du président Dilgo

    Le président de la république,
    Dilgo Marvick,

    Me charge de vous faire part de ses remerciements pour l’intérêt tout particulier que vous avez témoigné tout récemment pour sa politique. Il est heureux de vous faire savoir aussi, par ailleurs, son amour éternel et probablement vain pour Sophie Marceau. Il vous invite à le suivre également dans son projet cinématographique pour le film dont il tournera bientôt les premières scènes au Brésil, s’il reçoit le soutien de monsieur Lula.

    Cordialement,

    Patricia Nicholson,
    Agent présidentiel

    Posté par Patricia, 06 février 2008 à 10:28 | | Répondre
  • ???

    Oulà... je crois que c'est trop compliqué pour moi tout ça...
    Le BondyBlog pourrait-il m'expliquer ce que vient faire ce com' sur mon blog et surtout quel en est le sens?

    Posté par petite noisette, 06 février 2008 à 17:42 | | Répondre
  • Dilgo

    Chère petite noisette,

    Nous sommes tous très embarrassés avec Dilgo. Il est entré dans la rédaction du Bondy Blog à titre de chroniqueur pour la campagne électorale 2007 pour le président et a dérapé comme cela arrive à nombre de journalistes, pour se prendre au jeu de la politique. Il se trouve que Dilgo à pris une très grande emprise sur l'information numérique aujourd'hui et que nombreux sont les blogueurs qui ont à se plaindre de ses agissements sur la toile. Mais, il a ses fidèle, il divise. Malheureusement, le Bondy Blog ne peut rien faire et j'ai moi-même fini par ne plus avoir le choix. Personnellement, je ne travaille pas pour le Bondy Blog, je suis employé dans la même entreprise que Dilgo. Dilgo s'est littéralement emparé de son bureau au siège de l'entreprise pour le mettre au service de son pouvoir de président. Il se trouve que le patron y trouve son intérêt, car nous sommes une société basée en Touraine et opérant sur Paris. Mais c'est difficile vous pouvez me croire. Il est difficile de faire marche arrière à présent. De fait le président Dilgo a de vraies idées, il pense que la VI° république existe déjà, sur l'internet, et que nous devons défendre ses intérêts contre les médias dominants, pour qui le web n'est qu'un lieu de perversion et de rumeur et la république un palais monarchique avec serviteur et première dame. Il rêve d'une société ou tout ne se passe pas nécessairement à Paris, où médias et pouvoirs ne sont pas nécessairement entassés à Paris et les maux autour. Et Dieu sait pourtant que c'est un grand connaisseur de Paris. Le président Dilgo est un grand sage, il veut promouvoir la Concorde et l'enseignement à distance, avec l'usage de Wikipédia tel qu'il m'en à révélé les détours il y a peu. Naturellement tout cela est un peu effrayant. Car s'ils sont nombreux à s'être joint autour de sa folie, c'est encore trop peu et la tentation de se débarrasser d'un fou, ou d'embrasser fait et cause pour un visionnaire, est encore en balance. Le mieux, serait de nous aider. Merci de votre réponse, elle témoigne de courage et de curiosité.

    Posté par Patricia, 12 février 2008 à 13:13 | | Répondre
Nouveau commentaire